undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles32
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 octobre 2011
Et oui je suis une inconditionnelle de la confrérie de la dague noire alors celui-ci ne fait pas exception...et pourtant.... au départ j'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'histoire
et comme je me disais qu'au 6eme tome il faudrait bien qu'il y en ait un qui me plaise moins je lui avais attribué le rôle !
Mais que nenni, il était un peu plus lent à démarrer c'est tout, sinon on y retrouve avec bonheur nos frères et leurs shellanes et nos autres héros évoluent eux aussi.
Bref je dirais qu'il est excellent et j'ai hâte que sorte le 7 ! Je regrette de ne pas être plus à l'aise avec la lecture en VO parce que c'est trop long d'attendre chaque tome !
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2011
Ce tome est aussi bon que les autres... un tome de 635 pages pour nous régaler. Long mais vite lut.

À vrai dire, l'histoire entre Fhurie et Cormia ne m'a pas transportée, comme par exemple, celle de Z et Bella. L'histoire entre ces deux là prend trop de temps. Il y a trop d'indécision chez Fhurie. Et l'histoire n'avance pas trop entre ces deux là, ce qui a pour conséquence un manque de sensualité entre les deux, mise à part un peu vers la fin.

Ce qui m'a plu le plus dans ce livre ce sont les histoires annexes de Vhen, Xhex, et surtout de John, Vif et Blay. Je dois dire que je ne suis pas une grande fan des récits homosexuels ce qui, je pense, est dû au fait que les auteurs n'arrivent que très rarement à les rendre romantique aux yeux féminins, mais Ward a su me fendre l'âme de l'amour existant entre Vif et Blay. Je dois dire que je n'attends qu'une chose: pouvoir lire un tome narrant leur histoire. Ce serait une très bonne lecture à mon avis même si elle détonnerait un peu. L'histoire passionnelle à venir de John et Xhex également.

Le plus surprenant est bien évidemment (attention pour ceux qui ne l'ont pas lu) le passage à l'autre clan de Fhléau. Je n'aurais jamais imaginé quelque chose dans se goût là. Des rebondissements, plus intéressants sont à venir, car selon moi le combat avec les éradiqueurs commençait à s'essouffler face à leur manque de moyens. Il y a comme du sang neuf à venir dans les prochaines pages.

Ward nous a donc encore prouvé son talent. Mon seul regret soit le temps entre chaque parution alors que les tomes anglais sont déjà sortis. Il s'agit là soit d'une décision marketing soit d'un souci d'éviter l'erreur de traduction du premier tome.

à votre lecture...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2011
Au départ je redoutais de lire ce nouveau tome, parce que le personnage de Fhurie ne m'intéressait pas énormément, et au final je n'ai absolument pas été déçue et je suis même très vite rentrée dans l'histoire, je ne voulais plus m'arrêter de lire et je me suis attachée très vite aux personnages !!
C'est l'histoire entre Fhurie et Cormia (une Elue) qui deviendra sa première compagne pour la survie de leur espèce. Mais je ne vous en dis pas plus parce qu'il y a pas mal de rebondissements dans ce tome et pas uniquement entre les deux personnages principaux.
Sachez que si vous l'achetez vous ne serez pas déçus (j'étais tellement dans l'histoire que j'ai été énervé contre un personnage deux fois lol), je vous le conseille vivement !!

Concernant les tomes suivants, le 7ème (dont on a un extrait à la fin de celui-ci) portera sur l'histoire de Vhengeance et Ehlena une vampire vierge, le 8ème sera avec John Matthew et Xhex, le 9ème sera consacré à l'histoire entre la soeur de Viszs, Shouffrance (je crois que le nom s'écrit comme ça) et le docteur Manny Manelo, que l'on a pu voir dans le tome 5 et enfin le 10ème tome sera consacré à Thorment !! Par contre aucune date de sortie pour ceux là !! Sachant que le tome 10 ne sortira qu'aux Etats-Unis qu'en mars 2012 on a le temps de le voir venir mais pour le 7ème je pense qu'on aura une date pour 2012, du moins je l'espère !!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Enfin la suite des aventures de nos guerriers de la Confrérie, avec ici Fhurie, pour moi jusqu'alors, le moins charismatique de tous, on n'avait retenu que sa jambe sacrifiée pour son frère, et sa magnifique chevelure. Un tome énorme, 634 pages remplies d'une petite écriture, une couverture toujours aussi belle et mystique, avec en prime à la fin du livre, le 1° chapitre du tome suivant... et qui commence par une phrase assez assassine, rien que pour nous donner l'eau à la bouche!

Ca démarre fort avec un prologue basé sur les « sentiments » de l'oméga face à sa progéniture, puis nous nous trouvons face à Fhurie et ses démons, son addiction à l'herbe rouge...et à la shellane de son jumeau !

Comme dans quelques séries de bit lit il joue au départ le rôle de l'amoureux éconduit, comme Richard avec Anita Blake, sauf que Fhurie intériorise ses sentiments, ou Sam avec Mercy, en tout cas Fhurie est pathétique, même ses démons il les personnalise avec ce qu'il appelle « le sorcier » qui lui parle dans la tête. Fhurie est devenu le Primale qui doit féconder 40 élues pour perpétrer et même sauver sa race, mais il a déjà du mal avec sa Première Compagne, Cormia : en 5 mois, il n'a pas réussi à accomplir son devoir avec elle, pas facile d'être un guerrier légendaire... puceau à 200 ans ! Aussi demande t-il l'aide de John pour tenir compagnie à la pauvre Cormia exilée.

J'ai été agréablement surprise lors du premier chapitre, car l'écriture et le style de l'auteur tendaient vers la poésie... jusqu'à ce que le sexe soit évoqué très rapidement, et alors, le langage devint cru ! Même le posé Fhurie s'y met. J'ignore s'il persiste le même problème de traduction que dans les premiers tomes, mais je suppose qu'à force, on s'y fait.
L'auteure nous restitue brièvement les faits des tomes précédents, certains détails que j'avais oubliés depuis le temps, et c'est très bien fait, pas pesant, ni rédhibitoire. Ceci dit j'ai eu l'impression qu'elle a voulu donner plus d'ampleur au personnage de Fhurie et du coup a du étoffer sa personnalité, mais de là à le faire passer pour plus psychopathe que ne l'était Zadiste, c'est un peu gros. Son histoire m'a beaucoup moins captivée que celle de ses frères de la Confrérie, Cormia a l'air encore plus naïve que ne l'était Marissa avec Butch, genre je viens d'une autre planète, apprend moi ! Et puis ça change. Heureusement, en parallèle nous suivons l'évolution de John, Blay et Vhif, ainsi que Venghance « le révérend » sympathe frère de Bella, et son amie Xehx l'amazone qui fait frémir John, ce qui nous laisse présager de bonnes aventures pour la suite.

Pour ceux qui avaient apprécié les passages avec les éradiqueurs et avaient déploré leur absence dans le tome 5, ne seront pas déçus cette fois-ci car là ils reviennent, pour ceux qui s'en étaient réjouis trouveront leur compte tout de même puisqu'ils ont leur importance dans la trame de l'histoire vis-à-vis de l'Oméga.
Je n'en dirais pas plus sur ce livre pour éviter les spoilers, mais allez-y je pense qu'il y en a pour tous les goûts ici.

Bref, une excellente suite malgré tout, attendons la suite encore avec impatience.
1212 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2013
J'en ai déjà parler lors de l'évaluation du tome 5. Je tiens juste à rajouter qu'en ne lisant que les dialogues pour me tenir informer de l'évolution de la vie des personages de la série, j'ai beaucoup aimé la fin du livre quand Furey trouve le moyen de s'en sortir en faisant preuve d'audace, de courage face à la vierge scrybe et qui est en accord avec la gentillesse et la sensibilité de Furey. Je trouve dommage qu'il y ai encore une fois trop de longueur et d'aternoiement et j'aurais voulu le voir plus actif et volontaire. Mais encore une fois la fin est géniale, bien que je me suis très ennuyé en lisant ce livre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 16 décembre 2012
Fhurie n'est absolument pas le frère de la confrérie que je préfère, loin de là, et pourtant, wow, quel tome ! En partie grâce à tous les autres personnages qui sont bien présents, et plein d'autres choses.
C'est un tome très important pour la série, un tome qui fait prendre un grand tournant à l'histoire, posant de façon incroyable de nouvelles bases pour les tomes suivants. Que l'auteur parvienne à faire évoluer son histoire de cette façon, au bout du 6ème tome, c'est extraordinaire. Et je pense que la suite n'en sera que plus passionnante !

Un tome que j'ai préféré pour l'action et les rebondissements. Les éradiqueurs ont un nouveau roi, tout aussi sanguinaire et impitoyable que l'oméga, causant d'énormes pertes chez les vampires. La guerre entre les éradiqueurs et la confrérie n'aura jamais été si grave et si destructrice.
Du coup, l'histoire d'amour (sur laquelle chaque tome se concentre) est moins présente, mais ça ne m'a pas vraiment dérangé. Fhurie et Cormia ne sont pas des personnages que j'aime beaucoup, même si leur histoire m'a plus d'une fois filé la chair de poule et tordu l'estomac. Surtout les passages de Cormia, où je me suis souvent demandé comment elle pouvait rester zen et ne pas carrément péter un câble. Comment pouvait-elle rester si calme alors que l'homme qu'elle aime est supposé se taper 40 élues ?
Je me suis aussi demandé comment l'auteur allait les sortir de là, je ne voyais pas d'issue heureuse...

Un tome qui opère un vrai tournant dans l'histoire pour de nombreux personnages, qui voient leur vie changer. Ainsi, le trio qu'on adore (John, Blay et Vhif) avec leurs échanges drôles et émouvants à la fois, rappelle et remplace quelque part le trio des frères (Butch, Viszs...) dans les premiers tomes, quand ils vivaient ensembles, avant d'avoir chacun trouvé leur shellane.
J'ai beaucoup aimé l'évolution de Vhif, que j'ai trouvé touchant et fort, et j'espère qu'il aura lui aussi son tome (je ne lis pas les résumés des tomes suivants pour ne pas me spoiler, donc je ne sais pas ^^).
On en apprend plus également sur Vhengence, sur sa vie, ses douleurs et ce qu'il est. C'est mystérieux et inquiétant à la fois, et j'ai cru comprendre que le prochain tome sera axé sur lui, je me demande vraiment comment ça va être. Les relations qu'il entretient avec Xhex et son meilleure ami, semblent être spéciales et étonnantes, j'ai vraiment hâte d'en apprendre plus sur eux.

Je ne vous dévoilerais pas tout, mais sachez qu'il se passe beaucoup de choses dans ce tomes. Les personnages secondaires deviennent de plus en plus présents, volant la vedette aux autres, et un nouveau personnage apparaît, qui je pense doit être lié à l'autre nouvelle série de Ward, "Les anges déchus". Là aussi, vivement le prochain tome, car ça risque d'être explosif et très drôle !!!

En bref, un tome qui marque un grand tournant dans l'histoire, laissant présager une suite sombre et dangereuse, mais passionnante. L'histoire d'amour s'efface un peu pour une fois. Les personnages secondaires prennent de plus en plus d'ampleur. J'adore toujours autant, si ce n'est plus !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fhurie, le jumeau de Zadiste, est devenu le Primâle sensé engendrer avec 40 Élues de nouveaux guerriers pour la survie de l'espèce. Sa première compagne lui a été imposée, Cormia. Après plusieurs mois passés dans ce nouveau monde, elle tombe petit à petit amoureuse du Primâle. Mais Fhurie n'a pas oublié de Cormia ne voulait pas devenir sa compagne, il repousse le rituel et s'enfonce de plus en plus dans la drogue.
Ce tome est surtout consacré à Fhurie et Cormia, mais nous avons aussi des intrigues en parallèle, celle concernant John Matthew et L'Oméga avec ses éradiqueurs. Si le côté romance est assez effacé, les autres intrigues apportent de l'action et du suspense. La lutte contre les éradiqueurs va devenir plus dangereuse avec l'arrivée d'un nouveau personnage dans leur troupe. Du côté de la confrérie on a aussi des nouveaux qui prennent leur place, Vhif et Blay. Le personnage de John devient de plus en plus marqué dans la saga. L'auteure commence à introduire quelques détails pour la tome qui lui sera consacré.
La fin nous apporte une surprise pour les prochains tomes qui m'a fait plaisir.
Un tome remplit d'action et de dénouement, mais une romance sous la moyenne de la saga. Hâte de lire le prochain tome avec Vhen.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2015
Fuhry est le frère jumeau de Zadiste, son drame est d'être amoureux de Bella sa belle-soeur qu'il a dû abandonner à son frère. Mais ça n'est pas l'unique drame de sa vie. Son frère ayant été enlevé pour être réduit en esclavage, il a passé des années à le rechercher mettant sa vie entre parenthèses. Le jour où il l'a retrouver, il a dû faire le sacrifice de sa jambe pour pouvoir le délivrer de sa prison. "Sacrifice", c'est le maître-mot pour définir Fuhry. Mais pour pouvoir supporter le poids de tous ces sacrifices, un seul moyen, se plonger dans la drogue. Il devient toxicomane, le Révérend lui fournit tout ce dont il a besoin pour échapper à ses démons intérieurs. Jusqu'au jour où il échange une prison contre une autre, en se sacrifiant une nouvelle fois afin que Jane et Viscz puissent "vivre" ensemble. Il accepte d'épouser l'Elue Cormia, comme 1ère épouse et ce faisant l'ensemble des Elues, afin de perpétuer l'Espèce. Ce que Fuhry n'avait pas réalisé c'est que la vie ne peut être faite que de sacrifices, elle l'est aussi de choix et pour pouvoir choisir il faut savoir qui on est et où on veut aller... Un gros travail en perspective l'attend !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2012
Je suis vraiment addict à cette série, comme beaucoup, mais quelle déception pour ce pauvre Fhurie.
Je trouve son histoire totalement baclée au profit du développement de l'intrigue de toute la confrérie. C'est vraiment dommage, j'aime beaucoup son personnage que je trouve majestueux, digne (même si c'est un junkie) et qui fait preuve d'une totale abnégation que ce soit pour ses parents, son frère ou l'espèce.
Bref je m'attendais à un peu plus de pages le concernant directement.
Cela dit, pour le reste de la confrérie c'est du nectar, un réel plaisir de suivre les rebondissements de tous les personnages. D'ailleurs le changement de tarif pour les tomes suivants est tout simplement scandaleux, à croire que les lectrices sont des vaches à lait!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2011
Le problème avec les tomes de la confrérie de la dague noire, c'est leur parution au compte-goutte ; 8 mois entre le précédent et celui-ci, ça entretient la frustration, et une fois en main, impossible de faire durer le plaisir ! Faut que quelqu'un se dévoue auprès des éditions Milady pour les convaincre de tous les traduire simultanément et de les sortir selon la même politique ; les fans les achèteront tous de toute façon, et ça évite le risque que la série soit oubliée dans un coin de la bibliothèque.

Après la relative déception du volet consacré à Viszs, je m'attendais pourtant à pire avec Fhurie, héros communément le moins aimé des lectrices de J.R. Ward. En effet, son côté "je veux être un héros aux yeux des autres" agace, alors que moi j'ai toujours été touchée par sa passion impossible pour sa belle-soeur. Certes, ses failles sont simplistes et attendues (drogue et complexe du bon samaritain), mais son histoire avec Cormia coule de source avec naturel ; son âme-soeur est aussi la moins torturée de toutes les héroïnes qui se sont succédé.

De plus, l'auteure privilégie de plus en plus les histoires annexes pour agrémenter le récit axé sur un couple principal, ce qui permet à chaque fois d'étoffer ses livres pour en faire une explosion de sensations. Je sors toujours de ses bouquins poursuivie pendant plusieurs jours par son univers foisonnant.

Etonnamment, une fois traités, certains de ses héros deviennent transparents, c'est d'autant plus flagrant quand ça concerne les personnages féminins réduits à de la figuration ou totalement absents de la trame. Elles ont d'ailleurs tendance à être relativement semblables, quels que soient leur passé et leur éducation , alors que les frères ont chacun des personnalités très marquées. Mais où sont donc passés Marie, Beth, Marissa, Butch, Rhage ? Même Bella ne tient pas de rôle catalyseur contrairement à ce que ses antécédents avec son beau-frère laissaient présager. Jamais remise sur le devant de la scène, elle se contente de regarder la télé avec Cormia, et d'attendre que sa grossesse se passe... Maigre.

Bon, ceci étant parlons un peu de l'histoire [attention, ça va spoiler] : les éradiqueurs sont de retour, et gagnent un nouveau prince. On se doutait que ce dernier serait un caillou dans la chaussure des apprentis guerriers de la confrérie, on comprend qu'il joue dans la catégorie parpaing !
John passe à la vitesse supérieure avec sa Xena heu pardon sa Xhex, les intentions sont dévoilées à défaut d'échanges de fluides, ne manque plus que le tome qui leur sera consacré.
Toutefois il faudra encore attendre, parce qu'un personnage est monté en puissance dans ce volume, c'est lui, l'intriguant symphathe à la crête iroquoise qui sera le personnage principal du prochain tome. En vrac, on a aussi droit à un baiser inattendu mais très prometteur, à un retour douloureux, à un nouvel arrivant d'une nature solaire, à des complots qui se dessinent, au réveil d'une entité étonnante et de mauvaise humeur etc...

Bref, la série ne s'essouffle toujours pas, à notre plus grand bonheur !
Dommage que la traduction soit toujours bâclée (quoique nous ayons échappé à la vulgarité habituelle, au diminutif systématique des noms, ou au langage trop familier sans négation), mais considérons avec indulgence les quelques 635 pages traduites...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus