undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2,9 sur 5 étoiles43
2,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:11,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 12 commentaires(1 étoile). Afficher tous les commentaires
le 10 avril 2011
Bon, il fut un temps où les aventures d'Anita étaient passionnantes et bourrées d'actions.
Approfondir un personnage au fil du temps est une bonne chose, mais là, franchement c'est n'importe quoi...
Je lis du fantastique depuis de nombreuses années, j'en ai lu des masses et je ne suis choqué par rien. Ni par l'horreur, ni par le sexe dans les romans.
Mais, franchement, les états d'âmes et les ébats sexuels continus sur 95 % d'un roman, c'est juste pitoyable.
C'est bien simple, il ne se passe plus rien dans ces romans, plus rien qui ne ressemble à du fantastique.
Rendons nous à l'évidence, Anita Blake n'est plus, il ne reste plus rien des premiers romans.
Si vous voulez vous embêter pendant 760 pages continuez à lire ses aventures purement psychologiques et sexuelles.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2011
Là je sature. J'avais adoré les premiers tomes, mais depuis le dixième livre, ça vire beaucoup trop à la pornographie à mon goût.
Le 10, j'ai eu du mal, la lecture du 11 a été plus que laborieuse, là, j'ai carrément jeté l'éponge après environ 150 pages. Du sexe omniprésent, près d'une dizaine de partenaires différents, on est très loin de l'esprit des premiers tomes. Si on a encore une ou deux enquêtes policières dans tout ce fatras, on en oublierait carrément qu'elle est nécromancienne à la base! Ses pouvoirs deviennent du grand n'importe quoi et il faut croire qu'aucun mec ne peut passer devant elle sans avoir envie de coucher avec elle. Tout est prétexte à s'envoyer en l'air avec un, deux, ou trois de ses copains. Trop, c'est trop, ça en devient écoeurant.
A la fin du tome 11, je me suis dit que je laissais une dernière chance à la série pour se remettre sur les rails, mais cette fois j'arrête les frais. Dans les deux sens, d'ailleurs, parce qu'à 25 euro, vu le contenu, autant se payer quelques Harlequin.
11 commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2012
J'ai découvert la collection Anita Blake sur le tard et j'ai dévoré les huit premiers tomes en quelques mois.
Attendre la parution du suivant (en format poche pour compléter ma collection) était très long, mais c'était avec un réel plaisir que j'ouvrais chacun de ces livres et que je me plongeais dans la vie pour le moins chaotique, d'Anita Blake.

Ce tome 12 m'a beaucoup déçue, l'intrigue est on ne peut plus inexistante, bâclée.
Quand aux scènes de sexe, elles sont si nombreuses et tellement détaillée que je me suis demandée si je n'étais pas tout simplement en train de lire un livre érotique.
érotique?? Je dirais plutôt à la limite du pornographique, les scènes (si nombreuses) et si précises que ça en devient lassant.
On croit enfin pouvoir se tourner vers l'intrigue, mais non ! C'est réparti pour un tour !
Anita, tour à tour dominante, dominée...et la plupart du temps allongée !

Je le déconseille à tous les fans de l'exécutrice !!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2012
Je ne peux plus... Après l'avoir tant aimée, je crois que je vais lacher Anita pour de bon... Comme je l'ai lu plus haut, c'est du porno pas tres chic, c'est de l'erotisme poussé à toutes les pages, on cherche l'intrigue, on cherche un semblant de scénario, tout n'est que prétexte à partie de jambes en l'air...

Ce qui n'etait qu'une composante secondaire du roman en est devenu l'essentiel... Et ce qui m'énerve encore plus c'est qu'on continue à nous faire croire qu'Anita est prude et qu'elle ne fait que subir... Mouais, en plus ce n'est plus crédible.

C'est dommage, j'aimais Anita Blake, la tueuse de vampire, la "releveuse" de zombie, celle qui aidait la police, qui était fidele en amitié et maintenant je le la retrouve plus du tout...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2013
j'avais vraiment adoré l'univers d'Anita au début, tous les tomes étaient vraiment sympa, le personnage avec un vrai sens...
bref, j'avais hâte de pouvoir lire la suite, mais là.... franchement je commence à ne plus supporter toutes ces scènes de "baise".
sur un bouquin de 1000 pages, il ne doit y avoir que 100 pages qui ne sont pas que des scènes de sexes, toujours pareilles, et il n'y a pas d'histoire.
A ce niveau, je n'appelle même plus ça une déception, c'est vraiment nul, et lassant.
Si je n'avais pas lu le "pitch" du tome 14, je me serai arrêtée définitivement ici.
Par contre un truc est sûr, si Anita ne retrouve pas une consistance dans les prochains tomes, cette fois ce sera terminé pour moi.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2012
Qu'Anita évolue, OK.
Qu'elle doive revoir ses principes moraux pour s'adapter aux Marques, OK.
Mais qu'un bouquin aussi gros nous lance dans une enquête pour la laisser finalement tomber pour une autre rapidement expédiée, le tout noyé dans du sexe, non.
J'ai beaucoup hésité à continuer la série et là, franchement, après 200 pages, j'ai passé les pages dès que s'amorçait une énième scène de sexe. Trop, c'est trop et ici, c'est encore pire qu'un porno.Dommage qu'on ne puisse pas mettre zéro étoile pour ce livre, parce qu'il n'en mérite aucune. Pis, on peut le zapper dans la série sans rien perdre du fil - un comble.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec ce tome 12, Laurell K. Hamilton continue la déchéance de sa série phare. Toujours plus de pages, plus de métaphysiques, plus de jambes en l'air... Le plus sidérant reste le n'importenawake de l'auteure qui fait penser à l'imagination d'une adolescente en découverte de la puberté.
On retrouve donc Anita empêtrer dans des pseudos liens métaphysiques à n'en plus finir. Car oui, Anita ne cesse de créer des liens "par erreur" mais pas de soucie, Jean-Claude, Richard et toute la clique sont toujours la pour dispenser un cours de 15 pages grâce à leurs savoirs incommensurables. Tout ces liens qui rendent notre (plus très chère) Anita si puissante. Du moins en théorie car moi tout ce que j'ai remarqué, c'est qu'elle passe plus de temps affaiblie qu'autre chose et voila donc le grand sujet du livre : il faut nourrir l'ardeur! Mais comme elle devient plus puissante, elle doit se nourrir plus souvent (bravo Mme Hamilton, on ne l'avait pas vu venir!) et au lieu de 2 fois par jour, on passe à 3. Mais comme Anita reste un peu prude (c'est la grande trouvaille de ce tome, faire admettre à l'héroïne qu'elle c'est un peu dévergonder!), l'auteure nous invente toujours plus de n'importenawak pour la faire coucher à droite et à gauche. Car oui, comme Anita est une grande philanthrope dans l'âme, elle saute au secours de son amant n°1 pour recharger les piles de ce dernier grâce une partie de jambes en l'air. Peu après, ce sera l'amant n°5 qui aura besoin d'être secouru de la même manière... Mais quel inventivité!
Et l'histoire dans tout ça? Non seulement elle n'est pas très intéressante mais ne doit vraiment se dérouler que sur les 100 dernières pages (1/10 du bouquin consacrer à l'intrigue en gros) et en plus, n'offre même pas de résolution satisfaisante. En faite, je crois que la véritable intrigue du livre, c'est Nathaniel, couchera ou couchera pas avec Anita?

Mais au risque de me faire beaucoup d'ennemies, ce que je trouve le plus dommage, ce sont les avis que je peux lire à droite et à gauche. Que l'on aime ce genre de livre, c'est une chose dont je ne polémiquerais pas (chacun ses gouts après tout) mais comment peut-ont parler d'évolution de la série? Dois-je rappeler que Anita tome 1 à 5, c'est zéro scènes de jambes en l'air et le souhait du mariage avant l'acte (une scène pour le tome 6 et 1 pour le tome 8)? Dois-je rappeler la proportion que prenais l'intrigue des premier tomes vis-à-vis de tout le reste? Si dés le premier tome, Anita c'était mis à avoir autant d'amants qu'une équipe de foot compte de joueur, je n'aurais certainement pas commencer cette série. Non, je ne me voile pas la face, depuis le tome 10, l'auteure à belle et bien trahie sa série d'origine et je comprend parfaitement que de nombreux lecteurs se sentent trahis. Mais le plus frustrant? C'est de voir des séries excellentes comme Kate Daniels ou Rachel Morgan peiner à trouver le succès qu'elles méritent alors que les orgies d'Anita s'arrachent par milliers d'exemplaires en France.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2012
Je rejoins les avis des autres lecteurs, étant "fan" depuis assez longtemps des aventures d'Anita, je suis vraiment déçue par la tournure pornographique que prends chaque tome...Celui-ci en particulier était assez "gratiné" question scènes de sexe, ça devient vraiment n'importe quoi, comme on dit y'aura bientôt que le train qui ne lui sera pas passée dessus! Et niveau intrigue, on a l'impression qu'elle est là, juste "pour faire genre" et assez simpliste, on est loin des enquêtes plus "surnaturelles" des premiers tomes qui étaient vraiment intéressantes. Et puis au niveau de ses pouvoirs aussi on tombe limite dans le ridicule, comme par hasard, elle créé des liens accidentels, elle est possédée par le "munim" de Raina, ce qui expliquerait soit disant pourquoi elle doit nourrir l'ardeur plus souvent...bref tout est prétexte à une scène de c**. Bref j'ai limite envie de laisser cette saga tellement tout ceci me déçoit...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2013
la série Anita Blake a débuté pleine d'inventions, des scénarios intéressants pour qui aime les choses un peu sanglantes et puis maintenant on tombe dans le sexe sans fin avec une vague intrigue en début de bouquin et qd on arrive au dénouement de cette intrigue on ne sait m plus de quoi il s'agissait car Anita a passé plusieurs centaines de pages à régler ses problèmes "d'ardeur". je ne continue pas cette série que j'ai tellement aimée à ses débuts.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2012
Autant quand j'ai commencé la série des Anita Blake ce qui m'a marqué (outre le fait qu'elle se serve d'un bippeur au lieu d'un portable mais bon l'action se passant dans les années 90 à la rigueur...) c'était le fait qu'elle soit très chaste. Ben dit donc c'est bien loin tout ça j'ai jamais lu autant se scène de sexe aussi cru et aussi détaillée. Parfois un voir deux chapitres de suite avec des détails sur une scène de sexe. Sans compter qu'Anita reste la seule femme mais elle devient adepte du triolisme! On dirait un roman X n'importe quoi...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €