undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles53
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:15,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 juillet 2013
Alors, c'est beaucoup mieux écrit que fifty, mais ça, il n'y a pas de mal. lol

Sinon, c'est lassant d'avoir toujours les mêmes histoires : Une fille naïve, peu expérimentée (ah là, ils innovent légèrement, elle sort de sa campagne, en plus ! comme si toutes les filles qui n'habitaient pas la capitale étaient des niaises), donc, cette fille, tout le monde l'aime, dans son boulot, elle est extra (ben oui, même sans expérience), bref, si elle n'était pas aussi crétine à son âge, elle serait parfaite (à noter tout de même, qu'elle est un peu moins niaise que Ana de fifty, mais là non plus, ça n'était pas difficile).

Finalement, cette fille rencontre un homme (un mâle Alpha, riche et beau comme un dieu, bien sûr, sinon ce ne serait pas drôle et puis, ça court les rues ces hommes là ! lol) et cet homme est tout de suite fasciné par elle et elle par lui, au point qu'à peine deux jours plus tard, ils souffrent atrocement d'être séparés. (bon, si j'y crois à celle-là...)

Bien sûr, cet homme est un dominant, il aime le SM et il ne veut pas l'entraîner là-dedans, parce qu'elle est fraîche, douce et tellement charmante, son monde n'est pas fait pour elle...

Finalement, elle le veut tellement que c'est elle qui veut entrer dans son monde et là, c'est la catastrophe, ça vire au cauchemar... Mais, il y a de l'espoir...

Bref, c'est une des histoires qu'on nous raconte en ce moment et ça me fatigue de lire toujours la même chose. A éviter, bien entendu, je ne lirai pas les suites, parce que je m'en fous de ce qui leur arrive.

Et sinon, je ne sais pas si ça fait vraiment rêver les femmes d'aujourd'hui toutes ces histoires avec des mâles qui gèrent toute la vie de leur petite amie (jusqu'à ce qu'elles mangent), qui sont possessifs et qui veulent les fouetter ou pire, mais moi, ça me déçoit un peu. Franchement, personne n'a jamais rêver de rencontrer un homme qui nous propose un truc comme ça, à moins d'être masochiste. Et cette envie de domination absolue et d'infliger de la douleur, pour moi, ça ne va pas du tout avec l'amour.

Je suis complètement déçue de la tendance que prend la littérature érotique, maintenant, dès que je verrai il est dominant, je passerai mon chemin sans même tenter de lire quelques lignes du livre, parce que les héros ne me plaisent pas, à part leur autorité, ils n'ont rien d'autre et ça n'est pas charmant du tout, les femmes sont stupides (et c'est un euphémisme, je pense en réalité totalement cruches) et leurs histoires complètement insipides.
0Commentaire|44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2013
la trame de l'histoire et les caractères sont à près aussi consistants qu'un épisode de Scoubidou...l'humour en moins.

C'est donc idéal pour ceux qui aiment les héroïnes tartes : son monologue intérieur : oh mais, que se passe-t-il ? / Oh mais, que font ces gens ? / oh mais, est-ce réel ? etc... donne envie de se taper la tête contre les murs. Une petite pointe d'humour quand même, au dernier quart du livre, Dominic (le maître dominateur qui passe son temps à pleurnicher qu'il regrette de lui avoir fait du mal) lui offre une combinaison SM tout cuir + un coffret. Quand elle ouvre le coffret son monologue intérieur dit "Oh mon dieu, qu'est-ce que c'est ? Des mini-pinces pour les cheveux ?" J'ai ri, mais je ne crois pas que l'auteur l'ai fait exprès.

Bon courage...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je n'ai pas aimé L'étreinte de la nuit car dès le début j'ai eu le même sentiment que lorsque j'ai commencé Une proposition et ce n'est jamais bon signe.

J'ai persisté, j'ai lu et je m'ennuyais.

Tout d'abord, je n'aime pas les personnages féminins trop "gamines". Ici, dès le début du roman, j'ai eu l'impression d'avoir affaire à une adolescente fleur bleue qui sortait de sa province. Je n'ai rien contre la province (j'y habite), je n'ai rien contre le côté fleur bleue et je n'ai rien contre les ado (j'en ai été une) mais ce n'est pas ce que j'attends de ce type de roman.

La fille passe son temps à mater son voisin. OK, ça va une fois, deux fois mais au bout d'un moment, je trouve ça long.

Le voisin est finalement fou d'elle et hop là on tombe dans le harlequin basique que je n'aime pas.

Mais comme nous sommes dans une période SM, il faut qu'on se la joue "attache-moi et tape-moi dessus"... pfuuuuuuuuu j'en ai marre!!

OK, j'ai ADORE 50 nuances de Grey mais 50 nuances n'est ABSOLUMENT PAS un bouquin où la fille verse dans le SM par amour!! je vais parodier Nabilla mais Allo!!! la fille, elle REFUSE ça, elle entraîne le mec vers l'amour soft et pas le contraire! 50 nuances, c'est une belle histoire d'amour bien écrite! C'est pas une débauche de SM!!
Même la série de La Société et qui traite quand même DU sujet SM verse dans l'histoire d'amour!

Y'en a franchement marre de ces donzelles qui se soumettent au SM par amour! Un peu de caractère ma fille et un peu de réalisme! Si t'aime pas ça, tu vas pas accepter de te faire tabasser pour l'amour de l'autre ou c'est que tu as des problèmes psy! Si tu le fais en aimant ça, ok mais après par amour, passe ton chemin, ton homme est un imbécile!

Alors non, je n'ai pas aimé la donzelle, je n'ai pas aimé la prose et je demande un minimum de réalisme!!
11 commentaire|35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2013
Dire que c'est horriblement mal écrit, illisible, grotesque : ce serait un mensonge. C'est plutôt un roman érotique de qualité.

Par contre, je rejoins l'avis de certains lecteurs...
1 : Marre du SM (light ou hard) utilisé à toutes les sauces depuis 50 shades
2 : L'action met du temps à démarrer, l'auteure plante et replante le décor, ça n'en finit pas...
3 : Le personnage de Dominic est assez creux, il n'a (selon moi) pas le charisme d'un Christian Grey (50 shades) ou d'un Gabriel Diamonds (100 facettes de Mr Diamonds) et ne m'a pas passionnée.

Bref, le roman a quand même son petit charme mais sans moi pour la suite...
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2014
l'histoire ressemble énormement à 50 nuances de gris sauf que l'héroine n'est pas vierge sinon le contexte est le même :
elle est jeune (22 ans), innocente et débute dans ce milieux
il est plus vieux (31 ans) il travail dans la finance et il est autoritaire et dominant
Ensuite vient le contrat et comme dans 50 nuances de grey ils en discutent au restaurant et ils mangent des huîtes comme dans 50 nuances.
si vous n'avez pas beaucoup aimé 50 nuances de grey alors passez votre chemin.
A croise qu'il y a que le bdsm qui intéressent les gens c'est une vrai épidémie.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2015
De quoi ça parle?
Beth est au bout du rouleau car elle vient de découvrir qu'Adam, son amour depuis toujours, la trompait avec Hannah. Désireuse de commencer une nouvelle vie et de s'éloigner de sa province, elle accepte de garder l'appartement et le chat de sa tante, Célia pendant 5 semaines.
Elle se rend donc à Londres l'esprit en miette mais avec la volonté de s'amuser et de découvrir cette superbe ville.
Dès les premiers jours, son regard est attiré par l'appartement en face de celui de sa tante. Ils sont en vis-à-vis et suffisamment proches pour que l'on voit tout ce qui s'y passe. Elle remarque alors son charmant voisin, un beau trentenaire ténébreux et charismatique. Elle se surprend à fantasmer sur cet homme qu'elle ne connait pas, s'inventant une vie où il l'aurait séduite.
Et puis, un jour, le rêve rejoint la réalité. Par plusieurs situations fortuites, ils finissent par tomber l'un sur l'autre et l'attraction est immédiate. Beth ressent un désir violent pour cet homme, un désir qu'elle n'avait jamais éprouvé jusque là.
Mais Dominic cache un lourd secret. Il n'est pas un homme comme les autres qui se contentent de relations amoureuses lambda. Domimic est un dominant, adepte du BDSM et attend d'une femme qu'elle se soumette à lui.
Beth, complètement éprise de cet homme, accepte d'être initiée. Elle est prête à tout pour partager la vie de celui qu'elle aime. Elle s'en remet complètement à lui, lui accordant une confiance aveugle. Confiance dont Dom va abuser, perdant le contrôle lors de leurs jeux... Beth pourra-t-elle lui pardonner son comportement? Pourra-t-elle accepter cette sombre partie de sa personnalité au risque de se perdre?

A quoi faut-il s'attendre?

- Du sexe et du BDSM. A l'instar de 50 nuances de Grey d'ailleurs. Bien que je trouve que les scènes de soumis-dominant sont encore plus accentuées ici, même un peu trop. je ne suis pas vraiment à l'aise avec ça, du coup j'ai eu un peu de mal. Les scènes hot sont très détaillées et explicites.

- De l'amour. Concernant Beth en tout cas. En revanche, concernant Dom, on ne sait pas très bien. Avant que leurs jeux ne commencent, il est doux, tendre, affectueux, presque amoureux. Ensuite, son comportement change du tout au tout et il devient froid, distant et cruel.

- L'histoire est écrite en Je, c'est Beth qui parle, et le temps utilisé est le présent.

Les personnages principaux:
- Beth: jeune fille de 22 ans fraîchement diplômée en histoire de l'art. Elle n'a connu qu'un homme dans sa vie et n'espérait pas connaitre le grand frisson un jour. Dom lui fait découvrir la sexualité à l'état brut, faisant d'elle une femme.

- Dominic: homme de 21 ans, riche et charismatique en plus d'être incroyablement beau. Il a été initié au BDSM lors de ses années d'étude, lorsque sa copine de l'époque a voulu entrer dans ce monde. D'abord soumis, il a vite compris que ce qui le bottait vraiment c'était de dominer et de flageller les autres (sympa, non?).

J'en pense quoi?
Je n'ai pas aimé cette histoire.
Au début, je trouvais qu'elle commençait plutôt bien même si Beth m'a vite cassé les pieds. Elle est trop nunuche, trop naïve, trop serviable (un peu soumise quand on y pense). Et puis, de fil en aiguille, à mesure que le BDSM fait son apparition, j'ai commencé à ne plus trop apprécier cette lecture.
Je n'ai pas vraiment beaucoup de recul face à ce monde puisque le seul bouquin que j'ai lu où il était question de BDSM est 50 nuances de Grey que j'avais adoré.
Ici, je n'ai pas ressenti d'amour, pas d'affection concernant Dominic. Il est froid, distant et méchant en tant que dominant. Il n'a aucun geste tendre envers Beth à partir du moment où elle accepte de devenir sa soumise. Et elle, elle accepte tout sans rien dire car elle se dit que c'est elle qui lui a demandé de l'initier. Pourtant, elle n'est pas d'accord avec tout ce qu'il lui fait. Franchement, j'ai eu envie de la flageller moi aussi à plusieurs reprises.
Dom, pour moi, n'a rien d'attirant. On n'en sait pas beaucoup sur lui en fait. Pourquoi aime-t-il occasionner de la souffrance? A-t-il vécu des traumatismes? Toutes ces questions restent en suspend. Peut-être que l'auteur y répond dans les tomes 2 et 3, à voir.

Je pense malgré tout lire la suite de l'histoire afin de voir si celle-ci évolue positivement. Néanmoins, je doute fort que cela devienne un coup de cœur.

Ma note: 2/5

Pour qui?
Pour les femmes adultes qui aiment les romans érotiques où il est question de BDSM.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Beth est une jeune femme qui mène une vie tranquille. Un jour, elle découvre son compagnon au lit avec une autre femme ! Pour elle, c'est la douche froide, elle voit sa vie basculer... Effondrée, Beth part s'exiler à Londres, dans l'appartement vide d'une lointaine parente. Elle essaie de ne pas sombrer, jusqu'au jour ou elle aperçoit dans l'appartement en face de celui qu'elle occupe, un homme superbe... Intriguée elle va être amener à le rencontrer, et à bien plus encore...

Le synopsis du livre m'a plu, je me suis donc décidé à lire Fire after dark. Qu'en dire ? Et bien, la plume de Sadie Matthews n'est pas désagréable, bien au contraire. J'ai beaucoup aimé le personnage de Beth, qui est une personne saine et sensible. Elle essaie de se reconstruire à Londres et petit à petit y arrive. J'ai aimé l'atmosphère qui se dégageait de l'appartement qu`elle occupe, de son nouveau travail dans une galerie d'art, de ses flâneries au gré des rues de Londres... Vient ensuite le personnage de Dominic. Ce bel homme, bien élevé, mais qui a un tempérament de feu m'a bien plu c'est vrai. Sa rencontre et son histoire avec Beth m'ont fait aimer le début du livre.

Alors qu'est-ce qui cloche ? Adepte de la littérature érotique depuis peu, j'ai déjà lu des titres à tendance SM (Fifty shades of Grey, 80 notes de jaune...). J'en ai bien aimé certains, d'autres moins. Et Fire after dark fait parti de cette seconde catégorie. Pourquoi ? Et bien parce que je pense que les sentiments et l'histoire d'amour ne sont pas assez présents. Le début du livre ressemble à une romance mais très vite, on bascule du côté obscur... Il n'y a ensuite que du SM et tout comme Beth, je n'ai pas du tout aimé cela. Evidemment, cela dépendra de chaque lecteur, de ses attraits, de sa sensibilité...

Personnellement, j'aime bien lire du « SM soft » comme dans Cinquante nuances de Grey, où il est question de menottes, foulards et petite fessée, mais pas du tout celui présenté ici ! Le donjon, le collier avec laisse, la cravache ou le fouet à neuf queues m'ont refroidi bien comme il faut !

La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite différente avec un retour des sentiments, mais je ne pense pas que je me laisserais tenter...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un très bon livre, bien écrit et dont l'histoire est crédible. Je ne suis pas du tout fan des romans BDSM mais je doit dire que cela ne m'a pas choqué, l'auteur nous dévoile ce monde à part sans déranger le lecteur. Une trilogie qui s'annonce aussi prometteuse que les 3 autres Trilogies que j'ai adoré (50 nuances, Crossfire et Stark).
Je le conseille vivement et il vaut parfaitement bien ses 5 étoiles. L'héroïne est sympa, pas niaise du tout et on se poserait les mêmes questions à sa place, jusqu'où peut-on aller par amour ?
Les 2 autres tomes ont reçus beaucoup de critiques très positives dans la version VO alors j'ai hâte de lire la suite, mais on a pas encore de date de sortie.
Achetez-le les yeux fermés.
22 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2013
Cette trilogie ne vaut vraiment pas le coup d'être lu ayant lu beaucoup de roman de genre je pense que celui-ci est le plus mauvais.
Reprenant les grandes lignes de Fifty Shades of Grey mais avec un personnage principal qui fait beaucoup plus pensé à une ado de 14ans qui tombe sous le charme d'un adulte en 2 min alors qu'elle est censé avoir le coeur brisé.
Par curiosité j'ai lu les deux franchement cette histoire est de plus en plus bancal avec un intrigue qui part beaucoup trop loin pour ce genre de roman.
Il est vraiment difficile de rentrer dans l'histoire et de la finir.

D'autres romans sont beaucoup plus captivant que ceux là.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2015
Du moins suffisamment pour vouloir lire le tome 2. L' histoire est un peu longue à démarrer mais c' est bien écrit donc ce n' est pas genant. Puis vient le moment ou on fait connaissance avec Dominic et là , on ne veut plus qu' une chose : en découvrir plus. Beth succombe un peu trop vite à mon gout et se retrouve plongée rapidement dans son monde. Ce roman n' est pas sans rappeler 50 Nuances de Grey mais le seul point commun est que comme Christian , Dominic est un Dominant , qu il est beau et riche.
La pratique du BDSM est plus détaillée mais n' a rien de vulgaire. Un bon moment pour les amatrices de la lecture érotique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)