undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici ECFR_GNO_Flyout Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles12
3,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:11,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 avril 2012
Ce premier tome regroupe les romans, initialement publiés aux éditions Fleuve noir : Le Rescapé de la terre (1975) Les batisseurs du monde (1976) et La Planete Folle (1977) de la série Cal de Ter qui compte 7 tomes.

La genèse : Les hommes se sont auto-détruits. Cal en hibernation est envoyé dans l'espace dans une capsule. Il se réveille 9.000 ans plus tard à proximité d'une nouvelle planète habitable.

L'histoire : Cal va, d'abord par sa seule intelligence, puis aidé par une technologie extérieure (je vous laisse le soin de découvrir laquelle), aider au développement de la race - humaine - au fil des siècles, ici, sur des périodes approximativement comparables à la Préhistoire, l'antiquité et le moyen âge.

L'homme (ou le groupe), abandonné, isolé en milieu plus ou moins hostile qui use de son intelligence et d'un peu de technologie bienvenue, pour s'en sortir et évoluer est un thème cher à Hérault (voir entre autres : Le bricolo ,L'Androcomb ou Les ennemis ).

De la sf dite populaire et de qualité (les deux ne sont pas antinomiques) dont Hérault est le pape des années 70-80.
Pas de hard-science, un récit très accessible, simple, mais ingénieux, bien construit et bien rythmé. Très distrayant. Hérault utilise le présent et le passé composé, la narration à la fois à la première et la troisième personne.

Un héros très humain, qui fait penser un peu aux héros de Heinlein, droit dans ses bottes, pétris de grands principes, montant souvent sur ses grands chevaux, mais épris de justice.
De très beau morceaux de bataille (sf militaire) qui ne sont pas sans rappeler (le côté politique en moins) des romans de Weber comme Les héritiers de l'empire ou Sanctuaire, tome 1 : Cap sur l'Armageddon .
Quelques facilités et deus ex machina, mais qui passent très bien.

Conclusion : Un excellent moment de distraction.
Le second tome est sorti ici : Cal de Ter, Tome 2 : L'intégrale
44 commentaires|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2013
Ce premier tome regroupe les romans, initialement publiés aux éditions Fleuve noir : Le Rescapé de la terre (1975) Les batisseurs du monde (1976) et La Planete Folle (1977) de la série Cal de Ter qui compte 7 tomes.

La genèse : Les hommes se sont auto-détruits. Cal en hibernation est envoyé dans l'espace dans une capsule. Il se réveille 9.000 ans plus tard à proximité d'une nouvelle planète habitable.

L'histoire : Cal va, d'abord par sa seule intelligence, puis aidé par une technologie extérieure (je vous laisse le soin de découvrir laquelle), aider au développement de la race - humaine - au fil des siècles, ici, sur des périodes approximativement comparables à la Préhistoire, l'antiquité et le moyen âge.

L'homme (ou le groupe), abandonné, isolé en milieu plus ou moins hostile qui use de son intelligence et d'un peu de technologie bienvenue, pour s'en sortir et évoluer est un thème cher à Hérault (voir entre autres : Le bricolo ,L'Androcomb ou Les ennemis ).

De la sf dite populaire et de qualité (les deux ne sont pas antinomiques) dont Hérault est le pape des années 70-80.
Pas de hard-science, un récit très accessible, simple, mais ingénieux, bien construit et bien rythmé. Très distrayant. Hérault utilise le présent et le passé composé, la narration à la fois à la première et la troisième personne.

Un héros très humain, qui fait penser un peu aux héros de Heinlein, droit dans ses bottes, pétris de grands principes, montant souvent sur ses grands chevaux, mais épris de justice.
De très beau morceaux de bataille (sf militaire) qui ne sont pas sans rappeler (le côté politique en moins) des romans de Weber comme Les héritiers de l'empire ou Sanctuaire, tome 1 : Cap sur l'Armageddon .
Quelques facilités et deus ex machina, mais qui passent très bien.

Conclusion : Un excellent moment de distraction.
Le second et le dernier tome sont sortis ici : Cal de ter - intégrale tome 2 et Cal de Ter - L'intégrale, Tome 3
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2013
On peut aimer ou ne pas aimer le genre space opera des années 60-80; moi j'aime.
P-J Herault fait parti des auteurs que j'aime lire et relire de temps à autre, parce que c'est bien écrit, facile à lire, parce que chaque histoire est imprégnée de bons sentiments et que sous des cotés parfois simplistes, les personnages sont toujours attachants.

Merci aux éditions Rivière Blanche de nous rééditer ces petits bijoux qui suffisent généralement à me mettre de bonne humeur ou me plonger dans des rêves agréables.

Synopsis 1/3
Cal, un humain du futur échappe à l’holocauste de la Xeme guerre mondiale en étant placé dans une capsule pénitencière en état d’animation suspendue. Lorsqu’il se réveille, la capsule orbite autour d’un monde inconnu ou il est déposé avec fort peu de ressources. Il va ainsi faire la connaissance des habitants, encore primitifs, de cette planète et va un peu par hasard entrer en possession d’un leg technologique appartenant à une race disparue en découvrant une base abandonnée. Fort de son expérience passée, il va tenter d’infléchir l’évolution de ce nouveau monde par des séjours brefs entrecoupés de longues périodes d’hibernation.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2013
La saga de Cal de Ter, un des grands classiques du Fleuve Noir des années 70-80, se hausse au-dessus de la production courante de space opera de cette époque par son humanisme, souvent naïf mais sincère.
Ça n'est pas de la grande littérature mais, à condition de n'être pas trop regardant sur la rigueur scientifique, ça se lit (ou relit) avec plaisir si l'on a (ou si l'on a gardé) l'esprit jeune...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2012
J'aime beaucoup PJ Herault par la fraicheur et le positif de ses histoires. Elles ne sont peut-être pas des plus intrigantes ou des plus tordues mais elles font passer de bons moments avec un réel plaisir de lecture.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2014
que dire de cette superbe série ? découverte pendant mon adolescence, elle m'avait laissé une forte impression : l'aventure, la durée vertigineuse dans le temps et surtout des personnages attachants, un humanisme omni présent.
Cal de Ter résonne longtemps dans l'esprit de ceux qui ont lu cette série.
J'ai racheté avec plaisir cette nouvelle édition de luxe. Mais je conserve précieusement les originaux des éditions fleuve noir !
Sérieusement, cette série de romans mériterait une série de télévision voire un film ! il y a tout ce qu'il faut pour cela.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
C'est du PJ Hérault, le style, l'histoire, tout est parfait, surtout quand on se réfère à l'époque où les livres on étés crées
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2012
Oui, enfin la réédition d'un ouvrage publié au temps où les auteurs avaient une histoire à raconter sans retour en arrière et sans une multitude d'historiettes qui s'enchevêtrent en un fouillis inextricable ainsi que le font les auteurs d'aujourd'hui !
On prend un réel plaisir à lire cette histoire simple mais captivante.
A quand la réédition d'autres ouvrages d'autrefois tels par exemple les romans de Jan de Fast qui débutent avec "l'envoyé d'alpha".
C'était de la vraie science fiction et non des textes insipides qui se veulent futuristes et ne sont qu'indigestes.
RECTIFICATIF:
Lorsque j'ai encensé cet ouvrage je n'avais lu que la première partie "Le rescapé de la Terre".
Puis j'ai lu les deux dernières parties et patratas !
Dans la deuxième partie, "les bâtisseurs du monde", l'auteur introduit une secte dont la symbolique et la terminologie ont quelque chose de familier. Lui qui voulait éviter la naissance de toute religion chez les Vahussis !
Dans la troisième partie, "la planète folle", l'histoire est abracadabrante et les dialogues entre Cal et l'ordinateur central sont d'un rare infantilisme.
Cela laisse augurer une bien médiocre suite dans le deuxième tome à paraître prochainement.
Je descends la note gobale à deux étoiles.
11 commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2012
Plusieurs tomes réunis en un seul livre pour le plaisir de ne pas attendre la parution du suivant tome et cette histoire merveilleuse, humaine emprunte de sagesse, voilà un après midi de lecture agréable en perspective.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2012
L'idée originale est bonne: le dernier représentant de la race humaine se retrouve catapulté sur une exo planète habitée, à lui de ne pas réécrire les erreurs de son espèce...Seulement voila après quelques dizaines de pages j'ai du mal à accrocher à l'histoire. La recontre des deux espèces ( homme et Vahussis ) tourne au ridicule , par ici la piscine... ( les lecteurs du livre me comprendront ). On sent l'influence des hippis, des idéaux des années 70. Les reste est simple, la fin de ce 1er tome connue d'avance.
Passez votre chemin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,00 €