undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici B01CP0MXG6 Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles38
3,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 décembre 2014
Il y avait longtemps que je n'avais rien lu d'aussi mal écrit. On sent que l'auteur est payée au nombre de mots, sans doutes son éditeur lui a dit qu'elle devait rendre ses 40 000 mots ou je ne sais quoi avant la fin du mois si elle voulait espérer avoir de quoi payer ses impôts, parce qu'elle tartine, elle tartine.
ça donne quelque chose comme : "Il ouvrit la porte. Elle était stupéfiante (oui, c'est le genre de bouquin dans lequel les femmes sont stupéfiante, les robes incroyables, les hommes sont durs comme de l'acier et l'héroïne, lorsque le héro la porte est légère...comme une plume).
- entre lui dit-il
Elle entra. L'appartement était décoré avec goût, il était sublime.
- Tu veux boire quelque chose ?
- Oui, un verre de vin (les personnages boivent beaucoup dans ce livre. Dans presque chaque scène l'un des personnages demande à l'autre ce qu'il veut boire. Ici on a de la chance, le héro ne boit que de l'eau, mais dans le T2 le héro sirote du whisky à toutes les pages, on se croirait dans Dallas).
Il se rendit dans la cuisine, ouvrit un placard, sortit un verre. Puis il ouvrit un autre placard pour sortir une bouteille de vin, il posa la bouteille sur la banque et sortit un tire bouchon. Il retira le bouchon de la bouteille et versa le liquide rouge et voluptueux dans le verre. Il prit le verre et le tendit à Tara..."
et là, vous croyez que la scène va démarrer, mais non, on a droit à la suite : "il saisit une bouteille d'eau, l'ouvrit et la vida en quelques gorgées."
Ensuite ils se jettent l'un sur l'autre dans une scène de sexe aussi ennuyeuse que ce qui précède.

Mais le plus risible, c'est encore le discours intérieur des personnages qui vient systématiquement faire écho au dialogue :
"- Tara, j'aimerais que tu me parle de ton passé, dit Mick en posant sa bouteille d'eau sur le comptoir.
Tara n'aimait pas qu'on lui pose des questions sur son passé.
- Je n'aime pas qu'on me pose des questions sur mon passé.
- Mais tu es si secrète...
Tara était la femme la plus secrète qu'il ait jamais rencontré, cela le rendait fou.
- Tu vas finir par me rendre fou..."
Vous remarquez les répétitions ? Dans une des scènes de sexe j'ai compté la répétition de 8X le mot cul dans une scène de 10 lignes. Je suppose que quand son éditeur lui a dit "je veux 40 000 mots pour la fin du mois", il ne lui a pas précisé qu'il voulait des mots différents...

Voilà donc le genre de bouquin qui illustre comment écrire au kilomètre des histoires mièvres, avec des personnages insipides et des histoires qui ont la subtilité d'un épisode de Benny Hill. Le pire c'est qu'on dirait que ça marche !!!!
Celui-ci aura quand même eu le mérite de m'avoir beaucoup fait rire, même si ce n'était pas voulu.
55 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici une romance contemporaine qui surfe sur la vague du moment : l'érotisme. En effet, c'est très chargé en scènes érotiques, plutôt bien écrites mais surtout nombreuses.

On va suivre ici l'histoire de Tara, organisatrice d'événements et Mick, footballeur très célèbre et très doué, mais conscient d'être en fin de carrière. Ils se rencontrent par hasard et ce qui commence comme une aventure sans lendemain devient lentement une histoire plus profonde.

J'ai apprécié le personnage de Tara, qui en a bavé mais qui s'est battue toute sa vie. C'est une héroïne qui n'attendait pas un preux chevalier en armure, mais qui va enfin pouvoir se poser et profiter de tout ce qu'elle a accomplit et tout ce à quoi elle peut maintenant avoir droit. Je pense que j'aurai apprécié un roman plus long, plus profond sur l'histoire de la jeune femme pour ôté l'aspect romance, mais ne nous leurrons pas :)

Mick est plus classique dans son schéma charismatique, sexy et plein de bonnes intention. Son passé me fait à peine sourciller et sa famille chaleureuse et aimante est également une caricature.

Mais voilà, ça reste une romance agréable, une jolie histoire et des scènes de fesses bien écrites. Bien sur je tique toujours sur certains choix de mots, mais ne boudons pas notre plaisir :)
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2014
Qu'est ce que je regrette d'avoir acheter ce livre..
Les commentaires me faisaient envie, je suis assez déçue.

Du déjà lu avec tous les livres érotico-porno qui pullulent sur le marché. Cela commence à saturer, non ?
Je m'attendais pas à ça, franchement mais plutôt à une romance quasi impossible entre un sportif de très haut niveau et une femme toute simple. Dans deux univers totalement différent, lui vedette, star nationale et elle une inconnue qui lui plaît..
Ce fut à peu près le cas, mais c'était trop plein de sexe, tout le temps le sexe.. Ce genre de livre, à la mode depuis 50 nuances de..., commencent à me saouler. Tant mieux pour celles et ceux à qui cela plait, mais j'aimerais un chouia de romance et d'intrigue en supplément.
je me fais avoir par les résumés et les commentaires. En même temps j'aurai dû me méfier de l'illustration .

Comme il se dit, les goûts et les couleurs sont dans la nature.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne peut pas nier la beauté et l'effet de cette sublime couverture qui attire la lectrice comme le miel attire l'abeille.
De plus, si je ne peux pas nier que la lecture est fluide et que le roman se lit agréablement, le sujet de la romance est vraiment réchauffé.
Les histoires d'amour avec des sportifs ont été maintes fois traité dans de nombreux Harlequin ou autres J'ai lu passion intense. L'histoire sent vraiment le réchauffé et les scènes sensuelles sont répétitives et tièdes. J'ai même fini par sauter les pages sexy vu qu'elles m'ennuyaient.
On est loin des scènes pimentées et sexy d'Un million de secrets inavoués que j'ai lu avant ce roman.
L'histoire est mignonne mais elle sera vite oubliée. C'est du déjà-vu et du déjà-lu. Les résumés de la suite de la saga me paraissent super répétitifs et je pense que ce sera du copié collé avec ce tome.
Je suis déçue. Le roman n'est pas à la hauteur de la couverture.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On peut dire que les éditions Milady soignent de plus en plus les couvertures de leurs livres, et quoi de plus aguicheur pour un lectorat majoritairement féminin que de nous proposer un splendide torse musclé, une chute de reins aussi langoureuse glissant vers un superbe fessier rebondi véritable appel aux pensées les plus débridées...de quoi nous faire tomber la langue à terre, baver sans vergogne les yeux sortis de leurs orbite! Un bel emballage pour une superbe boite de chocolats appétissants qui ont bien failli me coller une indigestion du tonnerre! Autant j'ai pu apprécier la série fraîche et pétillante d'Erin McCarthy dont le cadre se situe dans le milieu des courses automobiles, que j'ai eu du mal avec ce premier tome! Je l'ai trouvé creux, manquant singulièrement d'attrait, même les scènes sensuelles finissaient par être répétitives, donc rébarbatives!

Cette nouvelle saga "les dieux du stade" nous propose des héros aux corps de rêves façonnés par les années d'entrainements qui ont fait d'eux des sportifs professionnels, ce premier tome met à l'honneur le football américain sans pour autant nous plomber l'histoire de détails à ce sujet. Mick Riley est un célèbre quaterback qui rêve d'une relation simple avec une femme vraie au lieu des poupées édulcorées qu'on lui jète dans les bras à chaque évènement médiatique... Il rencontre Tara Lincoln, mère célibataire et organisatrice d'une soirée mondaine à laquelle il est invité qui d'emblée le fascine par son naturel et sa conversation chaleureuse et enjouée! C'est ce qui est dit dans le bouquin, personnellement j'ai trouvé les échanges entre ces deux personnages plutôt puérils, un brin rasoirs à la longue! Elle le fuit il la suit, et ne lâche pas le morceau, bien déterminé à en faire plus qu'une aventure torride d'un soir...

Si vous aimez les beaux gosses sacrément tankés style gros nounours bien fichus au coeur tendre avec toutes les qualités dont n'importe qui rêverait même avec un passé sombre, des scènes de sexes avec un Musclor increvable toutes les 10 pages dont on ne retiendra que mamelon,"pénètre moi" "fais moi jouir","je vais jouir", "oui jouis pour moi", le tout enrobé dans un semblant d'intrigue assez convenue, ce livre est fait pour vous. Mais si vous avez quelques minutes à perdre, matez juste la couverture et faites vous votre propre délire, on n'est jamais mieux servis que par soi-même...
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 29 mars 2014
Je me suis laissée tenter par ce livre, déjà, à cause de cette sublime couverture et le résumé qui prévoyait une bonne lecture en perspective. L'histoire en elle-même est assez sympa mais rien d'extraordinaire dans l'ensemble. Les scènes érotiques sont vraiment nombreuses et sincèrement après réflexion, cela ne m'a pas dérangé plus que ça. Certes, tout est prétexte pour succomber à l'autre mais au final, qui ne céderait pas aussi facilement avec cet homme aussi beau et aussi bien bâti que notre cher Mike ? Surtout que la relation torride se met en place rapidement dès les premières pages vu que nos deux protagonistes se rencontrent lors d'un événement mis en place par notre cher Tara, organisatrice événementielle. Lui, qui est habitué à s'afficher avec de belles starlettes, des mannequins, ou actrices sur les couvertures de mag ou à la télé; il tombe sous le charme de cette belle plante qui n'est pas comme les autres femmes, loin du star system, loin de son monde. Tous les deux se ressemblent sur plusieurs points dont le sexe. Et pour ça, on ne peut pas dire qu'ils ne s'entendent pas. Chaud bouillant. J'ai également ressentie beaucoup d'amour et de fraîcheur dans cette histoire. Tara est une femme forte, qui se refait petit à petit et ne doit pas perdre le contrôle de sa vie. Et Mike, ce sportif de haut niveau, qui commence à se poser des questions à propos de son avenir commence à être blasé dans sa vie. Les personnages secondaires sont très intéressants également et donnent du pep's en plus à la lecture. D'ailleurs, j'ai eu un petit coup de coeur pour l'agent sportif de Mike malgré son caractère pas possible et son petit côté garce que l'on retrouvera dans le prochain tome. L'écriture est fluide et on apprend des choses mine de rien. En tout cas, j'ai appris quelques règles sur ce sport, le football américain que je ne connaissais pas. Donc en conclusion : si les scènes de sexe vous dérangent, vaut mieux passer son tour car il y en a beaucoup. Quasiment toutes les 3 ou 4 pages. Les dialogues sont crus et les scènes très bien détaillées. On passe un agréable moment même si ce n'est pas le livre coup de coeur. Je lirai la suite avec plaisir.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2014
Ok, cette fois je confirme ; Jaci Burton et moi ne sommes définitivement pas compatibles.
Oui, l'écriture est facile (trop ?), l'histoire est simple à suivre.
Mais cela en fait-il un bon livre, suffisamment divertissant pour passer un moment agréable ?
à vous de juger. Pour ma part je dis non, mais je ne détiens pas la vérité universelle.

Comme les trois quart des lectrices, mes yeux ont d'abord trèèèèèès rapidement effleuré la couverture. Faut avouer qu'elle s'adresse directement à notre cerveau reptilien...
Fait notable, de plus en plus de couvertures destinées à la littérature féminine utilisent ce ressort.
Procédé déloyal mais Ô combien efficace (avec moi en tout cas, ça fonctionne) !!!

Ce n'est qu'après avoir été légèrement distraite par la couverture que j'ai pris connaissance du synopsis. Prometteur, il affichait le potentiel d'une lecture plaisante.
Hélas, de nouveau déconcentrée par la couverture (décidément), j'ai loupé le nom de l'auteur avant d'acheter le bouquin.
Et là, PAF le Coyote ! C'est Jaci Burton, l'auteur d'une "chambre des délices" soporifique.

Bref, malgré mon envie de laisser de côté mes à priori, j'ai vite été rattrapée par l'écriture fade et le style mêlant mièvreries et envolées lyriques inutiles.

J'ai failli m'endormir à la lecture des émotions factices et du manque de sensualité des scènes "hot".
Elles ont été javélisées pour émoustiller les débutantes, mais n'apportent aucune satisfaction à la lectrice aguerrie.
Sans avoir systématiquement recours à un langage cru, une bonne scène érotique est aussi une question de vocabulaire diversifié, de timing et de montée du désir.

En aparté, quand je lis les reproches suivants "y a trop de scènes de sexe" à propos d'une romance érotique qui en contient 4 ou 5 sur 400 pages, je dois avoir le même air con qu'un manchot dans le Sahara...

Je n'ai pas aimé les personnages, d'une banalité à pleurer. Par ailleurs, il y a un défaut de rythme dû aux répétitions et autre fioritures faites pour gonfler artificiellement le nombre de pages.

On pourrait alors me reprocher d'être trop influencée par les formats courts que j'affectionne depuis un certain temps. Sauf que l'avantage des nouvelles (entre 40 et 120 pages, quand même) c'est d'aller droit au but, de proposer une action non stop, qu'elle soit érotique ou autre. On ne noie pas le lecteur sous des flots de remplissage ! Ce qui ne m'empêche pas d'être une lectrice assidue des pavés de J.R. Ward, d'ailleurs.

Pour conclure, c'est de l'érotisme chiant qui lave plus blanc utilisé dans un scénario basique et sans surprise doté d'un rythme poussif.
33 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un beau livre que j'ai aimé lire malgré le trop plein de scènes de sexe qui sont à mon gout beaucoup trop nombreuses et qui prennent une partie importante de l'histoire.
Tara est organisatrice d'évenement elle rencontre un soir de gala de footballeur professionnel Mick qui l'a fait se sentir tout de suite attirante et belle.
Une nuit c'est ce qu'elle s'était dit mais Mick qui n'a jamais connu une femme comme elle en veut plus mais Tara se freine pour son fils de 15 ans qui est toute sa vie et qu'elle ne veut pas voir souffrir comme elle a pu y être.
Une histoire romantique relevé par des scènes chaudes mais qui prennent le dessus sur l'histoire c'est dommage même si l'attirance est fortement présente cela aurait été bien de développer d'autre chose de leur vie et de leur histoire, dommage!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2016
Les trois premiers volumes de la série concernent une fratrie (deux frères et une soeur) respectivement vedette de football, de base-ball et barmaid dans un bar sportif appartenant à la famille et qui va avoir une aventure avec un joueur de hockey. Comme ça, il y en a pour tous les goûts. Pour une fois, la couverture "à l'américaine" est bien représentative de l'atmosphère des livres : une grande partie se passe en ébats de toutes sortes, et rien ne nous est épargné quant au contenu. Pour ma part, je saute en général ces passages (je l'ai fait pour ceux-là aussi) et quand c'est trop long, je passe à une autre livre. Mais je le signale pour les amateur). Toutefois, j'ai fini ce volume ainsi que les autres, et je les recommande car j'ai beaucoup aimé la série. Les scènes de sexe ne sont pas le seul ingrédient de ces volumes. Les personnages sont sympathiques, le héros masculin est (on l'aurait deviné) beau comme un dieu et sexy en diable, mais c'est également quelqu'un de bien, de sincère, de réellement amoureux, attaché à sa famille, et avec des valeurs et de la conversation. Pas juste le gros macho de base comme souvent quand il y a écrit "passion torride" sur la couverture de la collection. Toutes les lectrices peuvent donc trouver de l'intérêt à ces volumes, quoi qu'elle cherchent. La scène de rencontre est bien amenée et crédible. L'héroïne n'est pas l'abrutie de base qui se pâme devant tous les muscles masculins qu'elle croise. Les péripéties sont sympathiques et pas trop invraisemblables. A lire
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2014
Gros coup de coeur pour cette série et aussi pour cette auteur que je vais suivre maintenant avec beaucoup d'attention. J'avais déjà adorée "la chambre des délices" de cette auteur et maintenant que j'ai découvert cette série Jaci Burton est devenu une révélation pour moi.
L'histoire est intéressante et délicieusement érotique. C'est une écriture fraîche et légère avec une touche d'humour agrémentés de scènes hyper titillantes pour une lecture sans prise de tête et une évasion érotique garantie.
Les personnages sont très attachants (surtout le côté fraternelle entre les 2 frères et la soeur ainsi que la relation affective entre les membres de la famille Riley), le couple est tantôt tendre et complice, tantôt passionnée et sexy.
Le côté sportif est juste évoqué ce qui fait que c'est pas gênant pour les gens qui sont pas intéressés par le sport. Quelqu'un qui n'y connaît rien en sports peut quand même lire cette série et se régaler avec l'histoire (j'en suis la preuve...)
J'ai direct continuée avec le tome 2 consacré à l'histoire de Gavin et de Liz dont on a un aperçu dans ce 1er tome (même si j'avais quelques appréhensions à cause du personnage de Liz par rapport à ce qu'elle a fait dans ce tome-ci).
Je recommande pour les amateurs du genre, c'est une très belle romance avec beaucoup d'érotisme et de passion.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)