undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles355
4,7 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 avril 2013
Avec le sujet du bouquin, on a le droit d'avoir un peu peur. On songe "euthanasie", "suicide assisté", "handicap" - ça ne fait pas un cocktail très joyeux. Et pourtant... Tout le talent de Jojo Moyes (et il est immense !) consiste à aborder un sujet poignant tout en délicatesse à travers le point de vue d'une jeune femme pleine de vie à la langue bien pendue et au regard acéré. Le contraste est merveilleux entre la tristesse infinie de cette famille qui ne sait comment réagir face au handicap de leur fils et la légèreté délicieuse du regard de Lou. Grâce à son sens de l'humour à toute épreuve et à ce regard tantôt tendre, tantôt sans concessions qu'elle porte sur son entourage, ce roman est une expérience de lecture à ne pas rater. Bref, c'est bien écrit, drôle, ça sonne juste de bout en bout, les personnages ont l'air de sortir des pages du livre et on voudrait les connaître et prendre l'apéro avec eux. Cela faisait bien longtemps qu'un livre ne m'avait pas touchée à ce point.
0Commentaire53 sur 54 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Entendons-nous bien…

Je ne rentre pas dans la catégorie des « émotifs » et pour tout dire, depuis ma longue carrière de « lectrice au long court », j’ai rarement versé ma petite larme…

«Avant toi» m’a fait « fondre » en larmes …

Parce que sans nul doute, vous ne pourrez qu’être ému(e), touché(e), bouleversé(e) par ce très beau roman.

C’est l’histoire de William- Will- un golden boy de la City, à qui tout réussi, adepte des sports extrêmes et d’adrénaline qui se fait faucher de plein fouet sur la route. Il devient alors tétraplégique et sa vie bascule..

C’est l’histoire de Louisa -Lou- qui vient de se faire licencier du bar où elle travaillait depuis 5 ans et qui accepte faute de mieux car elle ne trouve pas de travail de devenir l’ «auxilliaire-de-vie » de Will pour 6 mois…

Jojo Moyes nous invite avec délicatesse dans la vie de Will…Et même si l’on y rentre, tout d’abord, à pas feutrés et discrètement, le sujet est si joliment raconté que l’on finit par s’installer confortablement dans son annexe.

Le handicap, sujet difficile, est traité là sans fausseté ni pitié ni misérabilisme...Mais ce handicap, s’il est bien physique pour Will l’est aussi pour Lou mentalement face à sa condition sociale et surtout son attentisme dans sa réalisation personnelle.

Ces deux êtres qui n’auraient jamais du se rencontrer vont se découvrir, s’encourager mutuellement et ouvrir leurs coeurs..L’émotion est à son comble au fil des pages, l’empathie m’a gagnée et mentalement, un fol espoir est né pour une fin heureuse et salvatrice...voire (et pourquoi pas ?) pour un petit miracle ...(je ne vous en dis pas plus et il serait dommage de vous dévoiler la fin).

C’est un livre d’une rare finesse, exquis, ponctué de traits d’humour et l’assemblage est parfaitement maîtrisé.

En toute sincérité, j’ai encore la gorge serrée parce qu’il m’a profondément touchée .. c’est un livre qui a du sens et qui donne toute la mesure des petits bonheurs qui nous sont offerts dans la vie quotidienne... pour peu qu’on prenne le temps de se poser et d’ouvrir les yeux..

C'est un bijou....Ne passez pas à côté d’un aussi beau roman...
66 commentaires92 sur 96 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2013
Tombé un peu par hasard sur ce livre, en pensant trouver une romance compliquée et un happy end que j'affectionne tant…j'etais loin du compte, à mille lieux…
Il s'est averré un recit des plus touchant, attachant et douloureux que j'ai jamais lu. Je confirme à prevoir des mouchoirs……enormement de mouchoirs.
impossible de m'arreter de lire et de pleurer, ce livre m'a tourmenté des jours entiers et me restera à l'esprit encore tres longtemps.
Merci a l'auteur pour ce livre qui m'a tant bouleversé, merci a Will et Lou pour toutes ces emotions. :,(
11 commentaire22 sur 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2014
« Le dimanche on lit au lit ».

Avant toi sera sans doute mon coup de cœur de 2014, même si nous ne sommes pas encore en mai.

Et un fameux coup de cœur, le genre de livre qui t’accroche dès la quatrième page (ouais, je me dois d’être honnête, j’ai dû relire les trois premières, car j’avais l’esprit ailleurs, et j’avais mal suivi le fil de l’histoire), et quand elle t’accroche, elle ne te lâche plus, elle fait que tu lis sur le pont du bateau (croisière, encore et toujours), dans ta cabine, dans les toilettes de ta cabine, bref à chaque moment libre entre les obligations du voyage telles excursions, balades, massages, cocktails et repas (et je dis sciemment « obligations », car j’ai connu deux ou trois moments, vers la fin de l’ouvrage, où m’en séparer était un déchirement, même pour aller vaquer à des occupations somme toute génialissimes).

Je ne connaissais pas Jojo Moyes, et n’ai qu’une envie : lire tous ses livres. Malheureusement, très peu sont encore traduits, sacrebleu.

Mais ça parle de quoi, me direz-vous, ce livre que j’encense depuis 13 lignes ?

Le pitch : Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis.

Très vite, Lou devient votre meilleure amie, vous devez Lou, vous ressentez Lou, vous vivez la vie de Lou, sa rencontre avec Will, la vie étrange qu’ils vont mener, lui désabusé par l’existence, elle désabusée par ce rustre dont elle doit s’occuper, puis cet apprivoisement, lent, très lent, mais si touchant, comme cet ouvrage qui m’a fait passer du rire aux larmes, et quelles larmes, les gros sanglots bruyants, toujours dans la cabine du bateau, avec nez rouge et yeux gonflés pour aller ensuite au repas de gala…

Si vous avez envie de vibrer cet été, je ne peux que vous conseiller cette lecture…

En plus, il est en format poche, donc pas cher ma bonne Dame.
0Commentaire11 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
C'est mon gros coup de cœur.
Ce livre est super bien écrit et très émouvant. Il m'a totalement bouleversée. Je n'ai pas réussi à le lâcher tant je voulais savoir ce qu'il allait se passer mais pour autant, je n'avais pas envie de le finir car je me suis totalement attachée à Lou et Will.
Cela peut paraître étonnant car c'est une histoire fictive mais j'ai pris conscience de beaucoup de chose et notamment qu'il faut croquer la vie à pleine dent.
Je recommande ce livre à tout le monde, vraiment. D'ordinaire, je lis des livres plus légers mais celui-ci est tellement bien écris...
De plus, il m'a permis de découvrir que le handicap ne définis absolument pas une personne.
11 commentaire15 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dire que j'ai avalé ce livre d'une traite,serait un doux euphémisme,je l'ai englouti telle une boulimique en pleine crise aigüe!!!J 'étais pourtant partie un peu frileuse en dépit des commentaires dithyrambiques.Je pensais à "intouchables"(que j'ai adoré!) et aux analogies que cela pouvait faire naitre.
Que nenni!.Une jeune Anglaise(Lou) au chômage ,sans ambitions,vivant dans un trou perdu,accepte contrainte et forcée un contrat de 6 mois pour tenir compagnie à un jeune homme tétraplégique,ancien mordu de sports extrêmes. Après un démarrage catastrophique,Lou,qui a besoin de cet emploi pour faire vivre sa famille va s'accrocher et trouver même un attrait certain à son nouvel emploi.Will va lui insuffler une passion qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.Forte de cette nouvelle énergie ,elle va tenter à son tour de lui redonner goût à la vie et de l'empêcher de mettre fin à ses jours...Elle a six mois pour y parvenir...relèvera t'elle ce défi crucial? Jamais on ne tombe dans la sensiblerie ni dans le pathos.Les deux personnages sont hyper attachants. Le style facétieux est incroyablement original, l'univers cocasse,unique .Je ne suis pas prête d'oublier Lou et Will!!!c'est un ouvrage profondément humain,crédible juste.Dommage que je ne puisse en dire plus sans déflorer l'histoire!
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2014
Nous suivons donc Louisa, 26 ans, paumée, récemment au chômage, complexée par l'intellect d'une petite soeur qui au cours du livre ne m'a jamais paru très brillante mais passons. Louisa répond à une annonce pour tenir compagnie pendant six mois à Will, un tétraplégique qui depuis deux ans est coincé dans un fauteuil roulant, souffre le martyr et en a assez de la vie en général.

Il y a plusieurs choses que j'ai aimées dans ce livre. J'ai aimé voir Louisa parvenir à dompter peu à peu le caractère revêche de Will, et j'ai aimé voir leur relation progresser. Par-dessus tout, j'ai aimé la façon dont l'auteur a abordé le sujet du handicap. En effet, que de restrictions lorsque l'on est en fauteuil. Ayant moi-même un père handicapé, j'ai retrouvé dans ce livre beaucoup des obstacles qui font de la vie en fauteuil un véritable parcours du combattant. La curiosité malsaine des étrangers, leur révulsion, l'impossibilité de faire quoi que ce soit avec spontanéité parce que oui, il faut sans cesse se faire confirmer et re-confirmer que l'endroit est accessible aux handicapés, l'absence absolue de contrôle sur sa propre vie quand tout le monde autour de soi se sent obligé de décider pour vous, tout cela m'a frappé, et je dirais que Jojo Moyes a fait un assez bon travail sur le sujet.

Malheureusement, l'auteur gâche tout avec Louisa, qui existe essentiellement pour nous permettre de rencontre Will. Disons-le tout de suite, Louisa, bien qu'étant la narratrice, n'est pas le personnage principal. Elle ne fait pour ainsi dire rien.
On se rend assez vite compte que Louisa vit une vie limitée. Elle n'est pratiquement jamais sortie de son bled au fin fond de l'Angleterre mais oh, n'allez pas la plaindre, car elle se satisfait assez facilement de la situation et n'a absolument aucune ambition. Voilà le personnage qui nous ai présenté au début du livre, et à votre avis comment Louisa va-t-elle se sortir de sa torpeur et tourner une nouvelle page de sa vie ? Eh bien, elle ne va pas le faire. Non, Will va le faire pour elle. On penserait que l'histoire tragique de ce dernier suffirait à lui faire réaliser que la vie est courte et qu'elle n'en fait pas grand-chose. Mais non. Il faut que ce soit Will qui la pousse à chaque étape. C'est Will qui décide qu'elle doit reprendre des études de stylisme - parce qu'apparemment s'habiller avec fantaisie vous rend magiquement doué pour la mode ?

Et c'est là que le bât blesse pour moi. Louisa ne décide pas de sortir de sa petite zone de confort pour elle-même, parce qu'elle s'est rendu compte qu'elle valait plus que la petite vie étriquée qui l'attend, parce qu'elle s'est rendu compte qu'il était temps qu'elle se prenne en charge. Oh non. Elle le fait parce que Will lui dit de le faire. Voilà. C'est la seule raison. Parce que l'opinion qu'il a d'elle suffit miraculeusement à la guérir de ce qui l'empêchait jusque-là de vivre sa vie à 100%.

Alors attention, "Avant toi" est un bon livre, et je l'ai vraiment aimé, peut-être même plus que tout ce que j'ai pu lire depuis le début de l'année. J'aurais simplement voulu que Louisa soit capable d'avoir une influence sur son propre destin. Mais au fond elle n'a jamais été l'héroïne de cette histoire. C'a toujours été Will.

EDIT : A noter qu'un film basé sur ce livre est en cours de développement.
11 commentaire23 sur 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2015
Je peux dire que j’ai fais un très bon choix d’acheter "Avant toi". C’est un roman remplie de bouleversement qui en même temps vous remplie le coeur de tendresse mais aussi vous serre le coeur. Je peux dire que c’est une histoire magnifique, une vrai histoire d’amour. J’ai particulièrement aimer cette oeuvre de Jojo Moyes car il m'a réellement fais ressentir l’amour que Lou porte à Will, mais aussi leurs destins sans lendemain. Si vous aimer les romans d’amour qui vous bouleverse le coeur acheté le vous ne regreteré pas!
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je découvre, pour la première fois, cet auteur. Une fois de plus, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman. Je l'ai adoré et dévoré. Jamais je n'avais lu une histoire aussi émouvante, bouleversante, poignante, qui vous prend les tripes et à la fois merveilleuse. C'est fluide, très agréable à lire et c'est écrit avec beaucoup de justesse, de simplicité et riche en émotions. Les pages tournent toutes seules. Combien de fois ai-je eu la gorge nouée comme l'héroïne, Lou, ou bien encore les yeux qui me picotaient ? Je ne le saurais dire mais je dois avouer que ma vue s'est embuée et que je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes à la fin. Dès les premières pages, on est pris dans cette magnifique histoire d'amour entre Louisa Clark, dite Lou, cette jeune femme ordinaire, dynamique et un peu excentrique et de Will, jeune et brillant homme d'affaires, brisé et triste car devenu tétraplégique du jour au lendemain suite à un accident. On s'attache rapidement aux personnages principaux et on vit, à travers les yeux de Lou mais aussi de Nathan et de la famille de Will, l'angoisse, la peur, l'incertitude, la colère mais aussi la joie, la complicité et l'amitié durant ces six mois fatidiques. Je dois dire qu'au fur et à mesure que j'avançais dans l'histoire, j'appréhendais la fin car, d'une part, je voulais que l'aventure continue entre Lou et Will, d'autre part, LA question me taraudait à savoir quelle décision Will avait-il prise ? Et pour ça, l'auteur nous tient en haleine jusqu'au bout. Comme le notent de nombreux internautes, ce livre ne peut pas vous laisser indifférent(e) une fois l'avoir lu. Il bouleverse et interpelle le lecteur sur la question de l'handicap et du droit de fin de vie. C'est une histoire magnifique, à faire découvrir absolument.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 septembre 2014
Je suis émue et triste, superbe livre ou tour à tour on s'attache à Wil et à Louisa, en passant par notre compréhension et compassion pour les parents, Camilla et Steven.
Depuis le début du livre, on sen planer un futur gros chagrin mais personnellement, j'ai voulu croire au miracle jusqu'au bout. J'ai essayé de me mettre et de vivre la situation de vie ou de survie de Wil, la situation de chaque protagoniste et je suis ébranlée.
N'ayant pas une santé fantastique, je confirme que la douleur, au quotidien, c'est épuisant, c'est juste pas possible. Je dis et redis, si on n'a pas la santé, on a rien. Et en même temps, c'est juste horrible de sentir qu'on peut perdre la personne qui fait battre notre cœur, qu'on aime à s'en déchirer les tripes. Comment ne peut-on pas aimer et souffrir avec une personne comme Wil, pareil pour les personnes qui l'aiment et qui l'entourent.
Quand une situation de santé est si compliquée, je réfléchissais à la vie en tant que telle et à la vie qu'il ne peut plus avoir en étant tétraplégique malgré tous les efforts et tout l'amour de son entourage. Je crois bien que je souhaiterais m'en aller.
Peut-être que si l'on vit cela, on change d'état d'esprit, ce que je souhaite pour les personnes qui vivent cela, mais je ne me sentirais pas la force je crois. Etre tétraplégique c'est déjà extrêmement difficile je pense, mais conjugué avec les douleurs, les complications de la vie, du quotidien rendu tellement épuisant, sans espoir qu'un jour, on pourrait aller "mieux".
Je ne peux pas parler de l'aspect immobilité, je veux juste témoigner de l'aspect "douleurs" au quotidien. Quand on a un répit, c'est magique et la vie est magique, mais de vivre plusieurs jours, semaines avec des douleurs permanentes, faut s'accrocher pour garder le moral alors il est vrai que je me sentirais probablement "lâche" et comme Wil, aimerait prendre cette décision.
Un livre magnifique, poignant et on est très heureux d'avoir la compagnie de Lou durant l'histoire, qui avec son humeur, son énergie et son amour, déplace des montagnes et nous encourage à avoir confiance en ce qui est et confiance en notre acceptation de la vie, jusqu'à un certain point je pense.............
Merci... je m'en vais lire un truc qui sera moins difficile pour mon âme, un peu de répit dans mon cœur en empathie
11 commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus