undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles
66
3,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mai 2014
J' ai lu ce livre jusqu' au bout ...mais je crois que le lecteur peut le lâcher à n' importe quel moment : le narrateur manque de de caractère : tout est lisse , rien ne l' affecte. Surpis de voir ses parents menottés ou en prison ? , à peine ... conduit au Canada comme clandestin , où il rencontre des personnes bizarres mais pas attachantes ? il accepte tout .... et ses retrouvailles avec sa soeur ? ni heureux , ni déçu .... Ce roman aurait pu être passionnant , mais il n' y a aucune émotion ! Dommage !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Eté 1960. Dell Parsons, 15 ans, vit à Great Falls, bled perdu du Montana. Son univers tourne autour de sa sœur jumelle Berner, plus dégourdie que lui, son beau parleur de père, Bev, ex-officier de l’US Air Force, et Neeva, sa mère, effacée et introvertie.
Dell attends avec impatience son entrée au lycée pour assouvir sa passion pour les échecs et sortir de l’atmosphère renfermée de sa famille.
Embrigadé dans des affaires louches avec des indiens patibulaires et menaçants, Bev doit trouver rapidement un grosse somme d’argent…

Richard Ford est sans doute l’auteur contemporain qui dissèque le mieux le désarroi de l’être humain moderne confronté au sens de la vie et aux caprices du destin. Et pour cela il prend son temps, cherchant à décrire plus qu’à rythmer, à approfondir plus qu’à séduire.
Ce style, je l’ai apprécié dans « Week end dans le Michigan » et « Independance », sans doute aussi parce que ces livres me parlaient de l’adulte que je suis.
Avec « Canada », Richard Ford reste dans la même veine, mais sur la base d’un roman initiatique. Il y confronte son jeune héros au vol et au meurtre.
Et là, j’ai vraiment l’impression que pour cette fois, Ford ne tient pas la distance.
Si le début et la fin sont excellents, le cœur du roman finit par sembler fade, froid et répétitif. Et cela dure sur 300 pages…
Ce manque de dynamique épuise progressivement l’intérêt porté à Dell et m’a fait sombré dans l’ennui.
Dommage, car avec deux cents pages de moins, cela aurait pu être un bon roman…
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2014
Vendu comme "le livre de la rentrée", ce roman est d'un ennui indescriptible, d'une platitude insigne et d'une écriture bâclée. Aucune empathie ne se dégage d'aucun personnage, la morale est primitive. Cinq cents pages à attendre d'être surpris, ému, intéressé. Les critiques qui l'ont encensé l'ont-ils lu?
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 5 novembre 2015
Qu il est difficile d écrire un commentaire sur un livre qui ne vous a pas touché. Je vais m essayer à cet exercice. Trouver l essentiel de ce récit, l essentiel qui susciterait l envie de le lire, paraît tâche ardue.
Ce récit est un mélange des genres ou plutôt une absence de style. C est le livre du Ni Ni. Ni un roman américain classique, ni un récit initiatique, ni un conte philosophique, ni un thriller....confusion des sentiments. J ai eu du mal à définir l intérêt du livre. Je ne sais pas où Richard Ford a voulu nous emmener. Néanmoins ma curiosité a été suffisamment piquée pour que je le lise jusqu'au au bout. Grande lectrice, je ne savais lire plus de 20 pages à la suite. Perplexe, je me suis dit 20 fois que j allais l arrêter...malgré tout, je l ai terminé....il ne restera pas ancré dans ma mémoire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2015
C'est la 1ère fois que je lis cet auteur et je n'ai pas été déçue. Alors oui, il y a quelques longueurs, mais globalement, le livre est bon, très bien écrit. Mais pas facile d'accès. Cela me fait penser à un roman d'initiation à la vie pour ce tout jeune homme qui, déjà, a vécu des choses lourdes, trop lourdes. Mais c'est ce qui lui permet d'avancer, de grandir et de mûrir. J'ai été étonnée de voir tant de critiques négatives, mais je pense avoir compris. Ce livre fort et âpre ne se lit pas à la légère, il faut parfois se forcer, continuer, relire certains passages, bref faire des efforts. Et cela, peu de gens en ont envie. Alors on préfère lire plus léger, et c'est également très bien comme ça. Après tout, chacun ses goûts !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2013
Zut, je suis parti en voyage avec ce seul gros pavé, étant manifestement encore assez scolaire pour croire sur parole les critiques dithyrambiques....
Mais quel ennui, c'est insoutenable !
Tchekhov, Munro écrivent sur la nullité des destinées humaines et c'est splendide mais là... dodo.
Pourtant, je me souviens de Ford à travers un petit texte très réussi sur sa mère.
Enfin Canada, ça piétine. Ford répète obstinément la même psychologie de bazar, et ça ne fait pas un livre. Comme la traduction est tout aussi laborieuse... on peut oublier !
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
La quatrième de couverture est trompeuse. Le livre ne raconte pas ce qui y est évoqué (hold up,...) mais psychologise sur le pourquoi de ces actes.
Qu'aurait pu ou dû faire mes parents ? Pourquoi ont-ils fait cela plutôt qu'autre chose ?
En bref, grosse tromperie sur la marchandise.
A oublié
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
A lire les critiques élogieuses, je m'attendais à un monument à la "Confiteor"... Hélas, on en est loin. La 1ère partie pourtant est intéressante, voire distrayante, ensuite on s'enlise dans un ennui profond.
Quoiqu'il en soit, chapeau à l'éditeur pour cette opération marketing ayant abouti à l'obtention du Fémina étranger, complétement immérité.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2014
Tout est dans le titre. Parait que ci, que ça, personnellement, je ne suis pas entré dedans. La partie la plus intéressante, est finalement peu exploitée, et au lieu d'avoir un roman jouissif, on obtient un manuscrit fade, lent.
A lire si vous êtes en retraite.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2015
J'ai adoré ce roman, cette lecture fleuve au rythme inattendu, car on va de surprise en surprise, on passe de phases ultra rapide relatant des événements très forts à de longs moments quasi statiques, où les transformations s'opèrent réellement, où les événements trouvent leur impact. L'écriture est souple, élégante, efficace. Un livre qui fait beaucoup réfléchir sur le temps et sur les événements qui font une vie. Et, surtout, à lire !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)