Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


23 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BREF
Parva sed apta : on peut appliquer la devise à cette plaquette d'une vingtaine de pages format A6, mais magistrale ; ne vous attendez surtout pas à recevoir un gros volume ! Le fascicule est à peine plus grand qu'un passeport et tient dans la poche intérieure d'un veston sans provoquer de déformation ! l'image écran de la...
Publié le 4 septembre 2010 par Clitandre

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Les beaux bébés et l'eau du bain
Jean Clair est toujours intéressant, même quand on n'est pas d'accord avec lui. L'homme a une culture, un regard, des jugements percutants et étayés avec lesquels on peut débattre. Depuis de nombreuses années Jean Clair exprime à longueurs d'ouvrages sa détestation de l'art contemporain. Ce petit opuscule reprend ses...
Publié il y a 4 mois par Yves Léonard


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

23 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BREF, 4 septembre 2010
Par 
Clitandre (Ste Livrade sur Lot, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Courte histoire de l'art moderne : Un entretien (Broché)
Parva sed apta : on peut appliquer la devise à cette plaquette d'une vingtaine de pages format A6, mais magistrale ; ne vous attendez surtout pas à recevoir un gros volume ! Le fascicule est à peine plus grand qu'un passeport et tient dans la poche intérieure d'un veston sans provoquer de déformation ! l'image écran de la couverture sur Amazon ne permet pas de s'imaginer à quel point le "livret" est mince et léger (il pourrait être expédié dans une enveloppe avec une petite surtaxe, à peine au-dessus de vingt grammes); mais le texe de cet entretien, qui parut dans la revue Passages, en juin 2000, méritait bien en effet un tirage à part : Jean Clair y donne une présentation d'ensemble éblouissante et convaincante, de la période 1905-1968. A commencer par une très intéressante justification de ces dates repères pour définir "l'art moderne". Un résumé, une synthèse, un point de vue argumenté ; bien sûr, cela vient en complément des écrits plus développés de Jean Clair, notamment "Autoportrait au visage absent"... Dernier détail pratique concernant l'opuscule : les pages ne sont pas coupées en haut et on peut s'amuser à lire sans utiliser le coupe-papier (en soulevant les jupes pour regarder par-dessous...)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Les beaux bébés et l'eau du bain, 11 décembre 2014
Par 
Yves Léonard (Languedoc) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Courte histoire de l'art moderne : Un entretien (Broché)
Jean Clair est toujours intéressant, même quand on n'est pas d'accord avec lui. L'homme a une culture, un regard, des jugements percutants et étayés avec lesquels on peut débattre. Depuis de nombreuses années Jean Clair exprime à longueurs d'ouvrages sa détestation de l'art contemporain. Ce petit opuscule reprend ses idées habituelles d'une manière condensée.
Pour lui le temps historique de l'art moderne irait de 1905 à 1968, je le cite :"S'il faut vraiment fixer des dates, les prodromes, le début de la grande aventure se situeraient plutôt en 1905, c'est à dire au moment où apparaissent de manière quasi simultanée à la fois la couleur "libérée" du fauvisme, les premières expériences de désagrégation de la forme avec le proto-cubisme, le primat de la subjectivité avec l'expressionisme, la prise de conscience enfin, avec les premières tentatives abstraites, que l'art va devoir s'affronter à la difficulté de représenter visuellement des phénomènes qui relèvent de l'invisible ou de l'immatériel, tels que les progrès de la science et des techniques le démontrent...Cette séquence s'achèverait vers 1968 et son tumulte libertaire, en France, en Europe, mais aussi aux Etats-Unis avec les grandes manifestations contre la guerre du Vietnam et les mouvements des Noirs et du Womens'lib. Se produit alors le passage à un régime nouveau de l'œuvre d'art qui dans les années 70 n'a plus grand chose à voir avec ce que l'on avait accoutumé de considérer comme tel..."
Voilà qui semble pertinent mais qui permet aussi de justifier le rejet de toute la création post 68 pour la grande joie de ceux qui n'ont jamais accepté le mouvement de mai 68 et voient en lui la cause de tous nos maux actuels. Je n'aime pas employer les termes de "pensée réactionnaire" mais force est de constater que là nous y sommes et que Jean Clair est devenu un emblème dans ce douteux combat.
Car enfin comment considérer pour rien les magnifiques maturités de Twombly, Rauschenberg, Joan Mitchell, Pierre Soulages pour ne citer que quelques grands ayant pris leur essor dans les années 50? Comment ne pas voir l'importance de Miquel Barcelo et Anselm Kiefer en pleine créativité en 2014? Comment balayer aussi légèrement Supports/Surfaces et l'Arte Povera et ne pas voir leur filiation avec les nouveaux réalistes qui eux sont antérieurs à 68 et au delà à Miro et Klee pour les uns, à Dada pour les autres, plus anciens encore? Non le nouveau monde n'a pas commencé en 68, pas plus en art qu'ailleurs, ses prémisses remontent à bien plus loin et certes il y a bien eût rupture mais il y avait également continuité.
Mais pour appréhender correctement cette évolution de l'art il fallait une transformation du regard, accepter une mutation du rôle dévolu à l'art en conformité avec les immenses mutations du 20éme siècle, les plus rapides probablement depuis les débuts de l'humanité. Et quand Jean Clair nous dit que "sans drame l'œuvre ne vaut rien, est irresponsable" on est peut-être au cœur du sujet: y a t'il un drame chez Matisse, Monet et même Cézanne? L'art n'a t'il pour seule fonction que d'exprimer un pathos? Ne peut-il d'abord exprimer la joie plutôt que l'exaltation de l'ego de l'artiste maudit et plus ou moins complaisant? Ne peut-il d'abord célébrer la vie par delà les vicissitudes à l'instar de Claude Viallat, de Shirley Jaffe, de Wu Guanzhong ou de Christopher Wool.
Non vraiment, je laisse volontiers à Jean Clair les visages hyper réalistes quelque peu forcés de Lucian Freud et les petites filles dénudées de Balthus qu'il affectionne. Tant qu'à privilégier "l'engagement personnel" de l'artiste alors il est d'autres contemporains qui l'ont pratiqué jusqu'au péril de leur vie et leurs peintures et d'une toute autre authenticité, je pense à Jean-Michel Basquiat météore des années 80, et à Francis Bacon grand seigneur déjanté et torturé.
Certes l'art contemporain exige le discernement, trop de charlatans médiatiques occupent l'avant-scène, et sans doute le temps fera t'il le nécessaire ménage, mais je ne suis pas prêt à sacrifier tant d'œuvres belles et significatives dans un rejet global et sans nuances.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Propos justes, 31 mars 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Courte histoire de l'art moderne : Un entretien (Broché)
Très juste. A lire pour tous les étudiants en art qui veulent sortir vis à vis de l'art contemporain des ornières idolatres de leurs professeurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Courte histoire de l'art moderne : Un entretien
Courte histoire de l'art moderne : Un entretien de Jean Clair (Broché - 19 octobre 2004)
EUR 4,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit