undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
414
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 mai 2009
Il existe des livres comme ça, qui se lisent comme on déguste une part de tarte : une lecture à la fois fraîche, fruitée et savoureuse. J'ai lu ce Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates d'une seule traite, tant il est difficile de résister au charme fou de ce livre une fois qu'on l'a commencé !

Juliet Ashton fait la promotion de son livre au sortir de la guerre. Mais un livre qui lui a jadis appartenu, Les essais d'Elia, morceaux choisis, de Charles Lamb, va atterrir par le plus grand des hasards entre les mains d'un îlien de Guernesey, un certain Dawsey Adams, et devenir le point de départ d'une correspondance nourrie.

« Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal », se demande Juliet en répondant la première fois à Dawsey Adams. « Il serait délicieux que ce soit le cas », ajoute-t-elle. Eh bien non seulement le livre, dans cette histoire, possèdera un instinct de préservation secret, mais il sera aussi le lien qui permettra à une communauté de se retrouver, de bâtir des relations, de se trouver peut-être tout simplement.

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates est un roman épistolaire frais, attendrissant, et profondément délicat.

Tous les personnages évoqués en filigrane de ces lettres sont extrêmement attachants et je me demande même qui peut résister aux lubies fantasques d'une Isola Pribby, à la naïveté coquine de Kit, à la sensibilité timide de Dawsey, à la gravité rassurante d'Eben, ou encore à la peine émouvante de John Booker ?

La communauté décrite dans ce roman possède une force de vie extraordinaire et j'ai rarement rencontré personnages plus forts et plus touchants que ceux de ce cercle littéraire si particulier. Au cours de ces presque 400 pages, on s'immerge totalement dans l'ambiance qui vibre autour de ces îliens, et l'on plonge avec eux dans leur vie à la fois si banale et si extraordinaire.
L'humour -un humour tendre là aussi- s'infiltre un peu partout et entoure ces lettres d'une douceur de vie qui apaisera peu à peu Juliet, quand, dans la deuxième partie du roman, elle viendra sur l'île pour rencontrer ces personnes avec qui elle a d'abord commencé à correspondre.

On s'attache étonnamment vite à ses personnages hauts en couleurs. L'univers créé par Mary Ann Shaffer est d'une telle puissance d'évocation que l'on a l'impression en refermant le livre qu'il nous aurait suffi de vivre à cette époque pour les connaître nous aussi.

Comme je le disais en ouverture, on lit ce livre comme on goûte une part de tarte : c'est frais, fruité, savoureux. Mais aussi trop vite avalé. On en aurait bien repris un peu, de ce Cercle littéraire d'amateurs d'épluchures de patates, non ? Moi oui.
44 commentaires| 244 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2009
Ce livre est vraiment rare, subtile, sensible. Grave mais aussi plein d'humour. C'est le livre qu'on rêve de ne pas encore avoir lu pour avoir le plaisir de le découvrir. Pas encore fini, on sait déjà qu'on le relira sans doute et qu'on l'offrira sans l'ombre d'un doute.
11 commentaire| 121 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2010
Un vrai joyau de tendresse, de romance, de coeur et de bonheur à l'état pur: un vrai tour de force littéraire écrit à quatre mains: plongez-vous-y, vous ne le quitterez plus. Je l'ai lu en une nuit, et je ne me suis pas du tout senti fatigué au matin, plus joyeux, plus léger, comme si je voyais le jour sous un autre angle. Bref, à lire ABSOLUMENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
0Commentaire| 42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2010
Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shafer

Après la deuxième guerre mondiale, la pétillante Juliet Ashton, auteur, fait une tournée de promotion en Angleterre pour son dernier ouvrage. Contactée par un inconnu habitant l'île de Guernesey au sujet d'un livre qui lui a jadis appartenu, Juliet va découvrir le curieux Cercle litérraire qui existe sur l'ïle et l'attanchante histoire de ses membres.

Ce roman original et facile permet de passer un bon moment. Idéal pour se changer les idées et se remonter le moral après la triste lecture du "Rapport de Brodeck" par exemple. La fin est toutefois un brin décevante car l'auteur semble s'être précipitée et nous propose une fin un peu baclée et dénuée du charme du début.

La forme épistolaire est assez intéressante même si on est un peu surpris par la rapidité de la Poste de l'époque (l'actuelle devrait s'en inspirer car c'est assez prodigieux !).

Bref, un livre sucré et qui permet de se détendre. S'abstenir d'en parler avec des amateurs de litérrature mais peut-être à conseiller à ceux qui aiment lire sans se prendre la tête ?
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2012
Je viens de lire en anglais ce roman original que des amis m'ont conseillé. Quelle surprise ! Ce roman épistolaire se lit avec un plaisir réel du début à la fin. Les situations, les intrigues, les références littéraires sont introduites avec subtilité et humour par les auteurs des lettres qui, progressivement, entrent en contact les uns avec les autres.Ils donnent envie, si nous pouvions entrer dans la fiction et nous joindre aux événements des années de la deuxième guerre mondiale, d'aller leur rendre visite à Guernesey et de partager avec eux leurs souvenirs, leurs goûts littéraires et leurs préoccupations. La forme épistolaire ne dérange pas et contribue à renforcer l'authenticité et la sincérité des personnages. Bref, voilà un texte à savourer pendant l'été prochain. J'ai acheté le livre en français pour des amis et la traduction française est bonne. Pas besoin d'aimer les épluchures de patates ni d'être féru de littérature pour rejoindre le Cercle !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2009
TOus ces commentaires élogieux... poussent à la lecture... j'ai beaucoup aimé la 1ère partie du livre, qui nous fait entrer progressivement dans l'ambiance de Guernesey pendant la 2nde guerre et occupation de l'île. Les personnages sont attachants, même s'il est vrai qu'il semble bizarre que toutes ces personnes, qu'ils soient femme ou homme et tous d'origine diverse, écrivent de manière très similaire, avec le même humour et la même subtilité!!!
L'arrivée de l'héroïne dans l'île marque une 2ème partie du ivre dans laquelle l'histoire n'avance plus, et que dire de la fin?? OK, il en fallait bien une mais celle-là tombe à plat, on se retrouve dans une amourette sans intérêt, qui tombe comme un cheveu sur la soupe et nous laisse avec un sentiment de "bricolage de dernière minute".
0Commentaire| 47 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2010
Quel merveilleux livre ! Je me rends bien compte que je débarque, et que je vais faire l'apologie d'un best seller que tout le monde a déjà dû lire, mais tant pis, j'ai trop aimé ce livre !
C'est un roman par lettres, ce qui, en plus d'un exercice périlleux, n'est pas si fréquent. C'est si bien fait qu'il m'a fallu un moment pour me rendre compte que c'en était un...
C'est avant tout la galerie de portraits extraordinaire d'une petite communauté pendant et juste après la guerre, à Guernesey. J'ai bien sûr appris des tas de choses passionnantes sur Guernesey, mais surtout j'ai ri, souri, pleuré, bref j'ai été une nouvelle fois touchée par la magie d'un livre.

Comme c'est justement le thème central du livre (comment la vie de chacun des personnages est changée par un livre), on peut dire que le fond et la forme sont en parfaite harmonie, et peut être est-ce cette harmonie qui le rend si délectable, si délicieux.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mary Ann Shaffer, américaine , éditrice, directrice d'un cercle littéraire est aidée par sa nièce, Annie Barrows pour parachever cette oeuvre épistolaire dont l'héroïne est un peu le reflet de sa propre image.

Ce roman est construit comme un puzzle, avec des lettres échangées par une quantité de personnages qui se retrouvent au coeur d'un cercle qui, au départ, n'a rien d'un cercle littéraire. Deux Héroïnes cristallisent ces échanges :
-Juliet, une jeune londonienne oeuvrant pour un éditeur et axée sur les problèmes de l'occupation allemande de la seconde guerre mondiale.
-Elizabeth, qui est a l'origine de l'existence de ce cercle, un cercle où comme le nom l'indique les épluchures de patates ont de l'importance....

Guernesey a été occupée par les allemands pendant plus de quatre ans. Avec humour, douceur, parfois pleurs et rancoeurs, les personnages du cercle parlent avec simplicité à l'inconnue Juliet de leur vécu de l'occupation, de leurs liens renforcés, de leurs entraides, de leurs amitiés et aussi de leurs petites histoires. L'inconnue Juliet va s'attacher à eux, à l'un d'eux surtout, au point de tout quitter...Londres , sa vie de l'édition, puis écrire, écrire, ce qu'elle ressent. L'amour qu'elle va éprouver pour Elizabeth, l'héroïne de Guernesey, l'héroïne du cercle littéraire, son image en quelque sorte, (Elizabeth qu'elle ne connaîtra jamais) va se reporter sur la petite Kit, la fille de celle-ci et aussi et surtout sur celui qui l'a doucement amenée à correspondre puis à franchir la Manche pour venir à leur rencontre...

Au travers de ce puzzle de souvenirs de guerre, les nôtres reprennent vie aussi. La haine de l'allemand et des horreurs dépeintes avec une précision horrible s'effacent devant l'image d'un simple officier allemand qui est un être aimant et qui n'a qu'un unique ennemi Hitler et aussi devant l'image de ces habitants de Guernesey vivant leur quotidien difficile avec solidarité.

Les écrivains, américaines, laissent entrevoir également leur passion pour la littérature anglaise en nous remémorant leurs auteurs et leurs oeuvres si connues. Le féminisme de ces femmes écrivains transparaît chez les héroïnes aux caractères indépendants, fières et actives...

L'échange des lettres est perçu, non pas seulement comme moyen d'information mais comme un don, un geste vers celui qui n'est pas connu et qui progressivement devient ami.

C'est un très beau livre que l'on a du mal à lâcher, on peut être un peu perdu, au début de la lecture, par l'enchevêtrement des correspondances, mais l'on situe assez vite la réalité des relations...Un livre sur l"après -guerre"...

Anecdote : un riche américain- grand, beau, texan, bref le jumeau de Gary Cooper- a été éconduit au profit de....? un brave homme éleveur de porcs ....

Livre que l'on conseille à ses amis, surtout à ceux d'un certain âge....
1212 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Juliet Ashton, écrivaine Anglaise qui a tenu une rubrique durant les années de la seconde grande guerre, se lie d'amitié avec un habitant de Guernesey qui lui apprend l'existence d'un cercle littéraire dans sa petite île. L'anecdote tient de ce que la création dudit cercle tient moins à l'appétence de ces sociétaires pour la littérature qu'à la peur de l'occupation Allemande en ces temps très incertains. Dès lors, l'écrivaine va tomber sous le charme de chacun de ces membres (ou presque), et finira par se rendre sur place pour mieux partager la vie et l'expérience vécue par ces insulaires aussi originaux que touchants. Et voilà donc comment des dizaines de courriers et télégrammes vont donner naissance à un roman touchant, plaisant et par moments, très comique. Un plaisir à lire et partager.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2010
C'est le titre intriguant de livre qui m'a interpellé en premier, et, après avoir hésité quelques temps à l'acheter (ce n'était pas vraiment le style de livre que je recherchais sur le moment), je me suis décidée. Et je ne le regrette absolument pas !

Ce livre frais et émouvant vous absorbe comme un tourbillon, pour vous lancer à la découverte des habitants de Guernesey à la fois riches, émouvants, et si différents les uns des autres. Au fil des pages et des correspondances, on attend avec de plus en plus d'impatience les réponses des habitants, mais surtout le point culminant où la douce Juliet aux lettres si drôles et piquantes va enfin se rendre sur place et chambouler les habitudes des habitants...

La douceur des uns, la curiosité façon "Miss Marple des autres", mêlé à une pointe de jalousie et d'amour, rendent ce livre prenant, et nous donne envie nous aussi, de débuter une correspondance avec des inconnus.

Le livre traite habilement des thèmes difficiles de la guerre, les moments douloureux vécus par les habitants sous l'occupation, leurs souvenirs, mais également des moments plus légers, des instants où grâce à l'action de quelques uns, le quotidien de tous devient plus supportable...à lire et à faire lire sans hésiter !
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)