Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Acteur et spectateur, 31 mars 2011
Par 
Luc REYNAERT (Beernem, Belgium) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur l'eau (Poche)
Dans ces méditations très révélatrices, Guy de Maupassant nous donne sa vision intime sur le métier et la psychologie de l'écrivain (de lui-même), sur la guerre, l'éducation, les bureaucrates et l'homme en général.

L'écrivain
Pour Guy de Maupassant, l'homme de lettres diffère fortement de ses semblables.
Acteur et spectateur de lui-même et des autres, l'écrivain est condamné à être toujours un reflet de lui-même et des autres. `Il ne peut s'abstenir de jeter en ses livres tout ce qu'il sait, mettant à nu, avec une impartialité cruelle, les caeurs de ceux qu'il aime ou qu'il a aimés, exagérant même, pour grossir l'effet, uniquement préoccupé de son aeuvre et nullement de ses affections. S'il aime une femme, il la dissèque comme un cadavre dans un hôpital.'

Sa vision pessimiste sur l'être humain
Les êtres humains restent des bêtes dominés par leurs instincts et hantés par la peur harcelante de la solitude: `Isolement et indépendance: est-ce que le petit être, à peine sorti du ventre, ne se met pas à crier pour annoncer son isolement et affirmer son indépendance?'
Il `assiste à la lente éclosion des lieux communs qu'ils redisent toujours. Mais leurs idées, les plus hautes, les plus solennelles, les plus respectées, ne sont-elles pas l'irrécusable preuve de l'universelle, indestructible et omnipotente bêtise ? Comment se fait-il que le public du monde ne crie pas: `Au rideau!', ne demande pas l'acte suivant avec d'autres êtres?'

La guerre
Quand il songe seulement à ce mot, la guerre, il lui vient `un effarement comme si l'on lui parlait d'inquisition, d'une chose abominable, monstrueuse, contre nature.' De plus, `nous avons aujourd'hui des écoles où l'on apprend à tuer, avec perfection, beaucoup de monde en même temps, à tuer de pauvres diables.'
Mais, `le plus stupéfiant, c'est que la société tout entière ne se révolte pas.'

L'éducation
Guy de Maupassant voit des `enfants déformés par l'étude précoce, abrutis par le collège qui leur use le corps à quinze ans en courbaturant leur esprit.'

Les bureaucrates (les plumitifs)
Guy de Maupassant a horreur de la bureaucratie: `J'aperçus deux vieux commis, qui s'en allaient au repas, pareils à deux vieilles bêtes de travail un instant débridées. Ils restent liés, bâillonnés dans leur misère honteuse de plumitifs.'

Ces méditations violentes et impitoyables jettent des rayons de lumière absolument non filtrés sur l'homme, le citoyen et le grand écrivain Guy de Maupassant.
Hautement recommandé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un vrai régal, 30 janvier 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur l'eau (Poche)
Brève croisière le long de la côte d'Azur: problèmes de navigation et regard d'une grande acuité sur une côte qui subit sa première forte urbanisation (ou son premier bétonnage?).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Connaître Maupassant et surtout sa vision du monde!, 8 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur l'eau (Poche)
Ce titre banal, et le sujet qui l'est à peine moins, cachent des trésors incomparables au XIXème siécle de réflexions sur la vie et la misère de la condition humaine, d'une justesse et d'une pénétration étonnantes! Optimistes professionnels et adeptes de l'illusion et de la méthode Coué s'abstenir!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 À la barre du Bel-Ami, 3 mars 2013
Par 
CéCédille "C.C." (Bordeaux -France-) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur l'eau (Poche)
On part en croisière avec Maupassant, “Sur l’eau” et le long de la Côte d'Azur, passager clandestin du Bel-Ami, pour partager ses réflexions de bric et de broc sur les ridicules des écrivains, l’exploitation des chênes liège de la forêt de Cogolin, la peine de mort à Monaco, la tombe de Magazine, la rude vie des pêchers de Saint-Tropez, l’ennui de la vie de bureau. Délicieux bavardage, alors que le vent fraîchit, que la trinquette du cotre fasseye, et qu’il faut prendre des ris en regagnant en toute hâte l’abri d’une crique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sur l'eau
Sur l'eau de Guy de Maupassant (Broché - 14 septembre 2006)
EUR 15,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit