undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:19,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 janvier 2006
En 3000, les « Nocturnes » infestent la métagalaxie de leurs raids, semant la terreur et la mort. Des hommes, des femmes, rescapés de ces tueries, se coalisent pour contrer cette menace pour les Etoiles. Les descriptions apocalyptiques de massacres et de destructions démontrent que la violence n’a pas besoin de motifs, et souligne la propension des hommes à se laisser entraîner dans une spirale meurtrière.
La multiplicité des personnages et des intrigues de ce space opera empli de bruit et de fureur génère de puissants contrastes, qu’amplifient la démesure des êtres et la flamboyance du langage. Les références à la Divine Comédie n’apparaissent pas pour rien ! Au long de ces 500 pages, Nathalie Henneberg nous tient sans cesse en haleine, réunissant en une seule oeuvre dense la plupart des thèmes que l’on trouvait dans les romans américains. Les pouvoirs paranormaux issus de mutations, la vision d’une science à la fois dangereuse et salvatrice, … Tout est transformé par la manière unique de Henneberg, l’importance qu’elle accorde à la pérennité de la culture, la dramatisation des rapports humains, l’espoir exempt de crédulité d’une femme marquée dans son enfance par la guerre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2012
Dans "la plaie", il y a des humains, des Arcturiens (qui ressemblent à des anges), des mutants, des monstres, et... "la plaie" (j'imagine qu'on dirait "the plague" en anglais), soit le mal sous toutes ses formes, notamment sous celle des Nocturnes. La Terre a été submergée et semble avoir perdu la guerre, mais le salut viendra de ses enfants les moins aimées : les mutants...
La science fiction française n'est pas toujours de bonne qualité, loin s'en faut, mais quand c'est le cas elle prend notamment l'aspect des livres de NC Henneberg (cela dit, tous ses livres ne sont pas des réussites). "La plaie" fait partie du genre "épopée", un genre littéraire difficile qui comprend peu de chefs d'oeuvre, mais "la plaie" en fait partie. Un souffle parcourt tout le livre, très rarement maladroit, toujours sincère, sans temps mort, foisonnant d'humanité.
Le style d'écriture est varié et de très haute qualité
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus