Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lorsque la Magie bouscule l'age de raison, 19 juillet 2009
Par 
Kallisthène (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Majestrum (Broché)
Henghis Haptorn est le plus illustre discriminateur privé de la Vieille Terre. Une Terre dont le soleil n'a pas encore viré au rouge de la fin des temps mais à l'orangé qui l'annonce. Une très vieille Terre composée d'une myriade de micro-sociétés fort singulières, totalement antinomiques mais parfaitement tolérantes les uns envers les autres. Cet univers, déjà présent dans le Le brillion noir, est à rebours de la SF moderne, jugez-en vous-même : aucun fétichisme technologique, aucune description amoureuse des outils techno utilisés, pas de jargon scientifique abscons ni de grandes théories scientifiques. Le Futur est là et il ne surprend pas ceux qui l'habitent !
Par ailleurs, le retour à une écriture très travaillée, ironique, mordante et pince-sans-rire, après les pavés écris un peu trop vite, me fait un bien fou. Quant à l'histoire, elle apparait plutôt comme un roman policier où Henghis Haptorn doit résoudre un cas, apparemment simple, mais qui est associé à une intrigue bien plus large et dont les ressorts ne sont pas totalement rationnels, irrationalité à laquelle Henghis n'est pas totalement étranger, étant donné qu'une enquête précédente l'avait déjà exposé à la Magie renaissante, transformant son « intégrateur » en familier à fourrure amateur de fruits exotiques et affranchissant son intuition qui mènera sous un même crâne un dialogue incessant, absurde et manifestement vain. Attention néanmoins, cette lecture ne comporte aucune scène d'action excitante ni de portrait subtil de caractère, ce n'est pas le type de livre qui pourra plaire à tout le monde, par contre ceux qui apprécient l'humour anglais, l'absurde et les intrigues policière trouveront chaussure à leur pied.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un pour tous et tous pour un ! (4 étoiles et demie), 22 juillet 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Majestrum (Broché)
L'histoire évolue dans le même (vieux) monde que le livre "Le brillion noir" du même auteur. Bien que l'intrigue n'ait aucun rapport, et qu'aucun des personnages du précédent récit ne refassent surface, il est peut-être souhaitable de lire ce livre-ci en deuxième, car je l'ai trouvé plus difficile à appréhender (un peu trop de noms et de mots inconnus, même s'ils sont explicités, et une intrigue complexe, un peu confuse - pour mes neurones du moins - par moment) ; d'où mes 4,5 étoiles.
Le récit repose sur un thème d'alternance de très longs cycles de magie (des millions d'années) et de science, pour des résultats comparables mais des moyens bien sûr fondamentalement différents. Le monde est en train de basculer de la science à la magie, du pragmatisme à l'ésotérique, et le personnage principal (et ses acolytes non souhaités) sont plongés dans ce marasme. J'ai trouvé l'idée originale - aïe, non, je retire ça ! - intéressante et bien mise en valeur.
L'intrigue est une enquête policière, qui mêle moyens scientifiques et dénouement magique de façon surprenante et plutôt satisfaisante.
Ce que j'ai préféré (comme souvent) sont les interactions entre les trois principaux personnages : Henghis, son "intégrateur" (ordi multi fonction) devenu attendrissant (et exaspérant) petit animal (trop mignon) velu, goinfre et somnolant et son moi-intuitif, devenu une personne autonome, vivant dans son corps, mais avec une parole, une personnalité et des rythmes d'éveil, propres (un très bon point au traducteur d'avoir choisi le vouvoiement entre ces deux-là !). J'ai trouvé particulièrement amusant de voir Henghis, solitaire invétéré, obligé de frayer, et de travailler, avec ses deux - souvent insupportables -alter-égos.
Je continuerais certainement de lire cet auteur, en français, ou en anglais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Encore, SVP !, 5 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Majestrum (Broché)
Toujours merveilleusement vancéen et excellent. J'espère que l'Atalante (ou d'autres) continueront à traduire cet auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Majestrum
Majestrum de Matthew Hughes (Broché - 27 février 2009)
EUR 17,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit