undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

5
4,2 sur 5 étoiles
Soeur des cygnes, Tome 1 :
Format: BrochéModifier
Prix:17,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 avril 2010
Le dessin de la couverture ne m'avait pas accroché, les traits de la jeune fille sur la couverture, que l'on pourait identifier comme Sorcha, l'héroïne du roman, sont un peu rude, à tendance masculine et n'inspire pas à la lecture du livre. Ne vous y fiez surtout pas !

L'accroche est ... accrochante, bien qu'il y manque de nombreux élements de l'histoire. La réalisation de la malédiction ne débutant qu'à la motié du roman alors qu'elle est le principale sujet de la quatrième de couverture.

Le livre inspiré par un conte des frères Grimm, pourrait lasser par le scénario assez impropable, mais l'auteur fait entrer la réalité dans le roman avec beaucoup de talent, la magie n'est pas au centre du roman, l'environnement n'est pas totalement fantastique, plutôt un milieu réelle avec des rumeurs de fées, et autres créatures fantastiques.
Les évenements que l'on trouvera dans ce livre sont parfois d'une réalité assez dur, mais ne font que rendre la lecture plus palpitante.

L'auteur commence par nous raconter l'enfance de Sorcha, et avance tout doucement dans le temps, nous narrant diverses anedoctes, l'auteur nous montre le lien quelque peu hors du commun qui uni Sorcha et ses sept frères. Mais impossible de le lâcher, on se cramponne au livre, tant que l'on a pas le fin mot de l'histoire, on continue la lecture !

L'intrigue commence réellement à débuter par l'arrivée de la nouvelle femme du père des héros, la belle-mère en apparence courtoise et aimable, mais vite démasqué par la plupart de nos héros, et de là s'enchainent les rebondissements et retournements de situation pour notre plus grand plaisir. Précisions qu'il nous est toujours impossible d'arrêter la lecture du roman !

Livre à tout de même ne pas mettre entre toutes les mains, certaines scènce pouvant choquer les plus jeunes, je le dirais à partir de 12/13 ans, mais pas avant.

Le lire se révèle être un plaisir sans fin. Une fois finit, on ne désire que courir acheter le tome suivant !
A lire !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 décembre 2012
C'est un beau livre, bien écrit, tiré d'un conte d'Andersen, "les cygnes sauvages". Il y a quelques variantes par rapport au conte : onze fils et une douzième fille dans le conte, six fils et une fille dans le roman, car en mythologie le septième fils d'un septième fils est un mage, or Sorcha arrive "à la place" du septième fils... Dans le conte, Sorcha s'appelle Elisa...et au final, Elisa ne revient pas dans son pays natal. Ces différences sont cependant mineures. a noter que Grimm a également écrit un conte sur le sujet (les 6 frères cygnes), avec également des différences mineures : les chemises sont faites de fleurs et non d'orties, il n'y a pas d'évèque mais une belle mère...
Le conte d'Andersen est superbement écrit, court et poétique : "Jour après jour, elle s'attachait à lui davantage. Oh ! si elle osait seulement se confier à lui, lui dire sa souffrance, mais non, il lui fallait être muette, muette elle devait achever son ouvrage".
Le livre est d'un style un peu linéaire, poétique lui aussi, très réussi
A lire (les tomes 1 et 2).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Connaissez-vous l'ancien conte de la marâtre qui transforme ses beaux-fils en cygnes ? Mais oui, bien sûr, culture enfantine traditionnelle oblige. Et bien voila le postulat de départ de ce livre : écrire ce conte comme une histoire réelle. Et ça marche. Et je ne sais toujours pas bien pourquoi. Ce conte n'a en effet d'intérêt que pour les gens qui le vivent, cette histoire n'est donc rien d'autre qu'un drame familial, insuffisant pour l'amateur de Fantasy ou de SF que vous êtes sans doute. Pourtant la plupart des livres publiés en Littérature Générale ne revendiquent pas grand chose d'autre. Je situerai donc l'attrait du livre dans la qualité de l'écriture et surtout dans l'empathie que l'auteur parvient à forger entre cette jeune fille, Sorcha, et le lecteur. Et pourtant je suis tout son opposé, homme, pas tout jeune (snif), cette empathie devrait logiquement être encore plus forte si vous ressemblez plus à cette très jeune fille. D'importance également sont les thèmes abordés, difficile de faire admettre comme normal dans un roman contemporain que votre père ramène chez lui (chez vous !) un espion ennemi à peine plus âgé que Sorcha qu'il va torturer à mort .. pour lui faire révéler ses intentions et la localisation de ses éventuels complices. Imaginez le dilemme moral des enfants du seigneur de Sep­te­naigue, imaginez que la plupart d'entre eux regarde ailleurs mais que vous et votre frère n'avez d'autre choix que de le libérer, le soigner.
Quant au traumatisme de l'arrivée de la marâtre, il est excellemment rendu, ne dit-on pas que les pires violences sont domestiques, familiales, contemplez donc ce que devient ce foyer si chaleureux lorsqu'il est pris méthodiquement en main par Lady Oonagh !
Ne s'agirait-il donc que d'un roman historique ? Heureusement non, car intervient bientôt l'attendue transformation des frères de Sorcha en cygnes, qui est plus une malédiction qu'un acte de magie et l'intervention d'un peuple ancien, secret, à peine aperçu, qui indique à Sorcha quel est le seul espoir de délivrer ses frères. Peu de magie "technique" donc dans ce roman, mais des influences, de la sorcellerie, des prophéties qui finalement l'ancrent vigoureusement dans notre propre histoire, celle de l'Irlande en cours de christianisation. Un beau livre dont la conclusion se révèlera pleine d'émotion (au tome suivant : Soeur des cygnes, Tome 2 :).
Lu en néo-zélandais d'origine.
A partir de 12 ans.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 6 février 2010
(Rque : Ce commentaire concerne l'ensemble des deux tomes)

Ce livre reprend un conte, et en respecte parfaitement l'histoire et l'esprit, tout en le développant généreusement.
Une longue première partie est consacrée à l'enfance de Sorcha et de ses frères, permettant ainsi au lecteur de comprendre,et de ressentir, l'attachement profond qui unit cette fratrie.
La lecture est aisée, sans rupture de rythme (vous savez ces moments où on s'ennuie un peu ?) et bien que le récit soitrésolument romantique, il n'y a aucune mièvrerie dans le ton. Les capacités hors du commun de Sorcha sont parfaitement crédibleset son personnage évolue d'une manière cohérente et touchante au fil du temps.
Plus qu'un récit de fantasy, ce livre a un parfum de conte celte, où les fées existent, ni bonnes ni foncièrement mauvaises,mais non humaines et manipulatrices...
Seule la fin est un peu abrupte, en particulier en ce qui concerne la sort de certains personnages ; une suite serait-elle prévue ?
(oui !)

Dernière remarque : c'est un livre adaptée à de jeunes lecteurs (ma fille de 12 ans a beaucoup aimé, avec la même réserve en cequi concerne la fin), mais pas avant, car certains sujets un peu durs sont abordés. Dans le doute, si vous êtes parents, lisez-le avant :vous ne le regretterez pas !

(Note avril 2010 : mon fils de 14 ans l'a lu d'une traite, ce n'est donc pas seulement pour les filles...!)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 janvier 2011
j'ai eu trop le sentiment que c'est culte de la souffrance !
C'est assez horrible comme histoire. Même joliment romancé, ça reste une histoire terrible. Mais bon, y en a qui aime et ça se respecte.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Trilogie de septenaigue, livre I - Fils de l'ombre 1
Trilogie de septenaigue, livre I - Fils de l'ombre 1 de Juliet Marillier (Broché - 19 août 2010)
EUR 17,00

The Book of Ivy
The Book of Ivy de Amy Engel (Broché - 5 mars 2015)
EUR 15,00

Les chevaux célestes
Les chevaux célestes de Guy Gavriel Kay (Broché - 19 juin 2014)
EUR 27,00