Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De l'action en creshendo., 5 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dieu de la guerre, livre 2 : Le champion de Tomañak, tome 1 (Broché)
Second tome des aventures de Bazhell Bahnakson après Le serment de l'épée, Tome 1 :.

Petit rappel du background :
Dans une civilisation moyenâgeuse cohabitent plusieurs races d'hommes : les Hommes, les Nains, les Elfes et Mi-elfes (absents de ce tome), gnomes et les Hadranis mesurant environ 2.5m, oreilles de renard et possédant la rage (résultant d'un ensorcellement qui a fait d'eux à l'époque les troupes de chocs des forces du mal) : une fureur meurtrière extrêmement puissante.
Sur tout cela se greffent des dieux (qui interviennent parfois dans les affaires des hommes), dieux de la lumière dont le plus puissant est Tomanak (dieux de la guerre) et dieux des ténèbres, et bien sur un puissant sorcier blanc.

Dans le serment de l'épée, Bazhell, Hadrani des voleurs de chevaux, est contraint de fuir, en compagnie de son fidèle ami Brandark, après avoir sauvé une femme Hadrani des griffes d'un prince malveillant au service des dieux des ténèbres. Chemin faisant, il va devenir le champion de Tomanak, tuer le prince Harnak, fils du roi des épées sanglantes (les deux tribus étant en froid (doux euphémisme)), sauver une autre femme destinée à devenir une puissante magicienne, échapper à la guilde des assassins dépêchés à sa poursuite et terrasser un démon envoyé par les forces des ténèbres.
A la fin du premier roman, il embarque sur un bateau dirigé par des gnomes pour rejoindre le royaume de son père.

Ce second roman raconte son voyage mouvementé, sa prise de contact avec l'ordre de Tomanak (des chevaliers ayant prêté serment à l'épée de Tomanak, défenseurs des faibles et de la justice) et le conflit qui va se dérouler entre les voleurs de chevaux et les épées sanglantes sous le regard (??) des Sothoïs, race d'homme frontalière des Hadranis avec lesquels, les rapports sont pour le moins mouvementés.

Nous avons d'abord un premier tome (ou une première partie puisque la séparation en deux tomes est du fait de l'atalante, en vo, le roman est unique) assez lent et un peu trop bavard, centré sur le voyage de Bazhell mais qui permet de se remettre doucement dans le bain et retrouver les différents protagonistes de l'histoire.
Le second tome (seconde partie) est centré sur les différents conflits impliquant les voleurs de chevaux. Il est beaucoup plus nerveux, plus rythmé, plus... tout.

Quelques très belles scènes d'action et de combat. Toujours beaucoup de politique (assez habituel chez Weber). Un ton décontracté et emprunt d'humour. Bref un livre assez divertissant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le dieu de la guerre, livre 2 : Le champion de Tomañak, tome 1
Le dieu de la guerre, livre 2 : Le champion de Tomañak, tome 1 de David Weber (Broché - 23 février 2012)
EUR 17,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit