Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pour les amoureux de Weber uniquement, 7 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dieu de la guerre, livre 4 : La Vierge guerrière, tome 1 (Broché)
Après Le serment de l'épée, Le Champion de Tomanak et Cavaliers du vent voici la quatrième tome de la série.

L'alliance s'est renforcée entre la confédération nordique des Hadranis et le royaume sothõï.
Bazhell s'est vu attribuer les plus grands mérites pour avoir sauvé les survivants estropiés de la harde des coursiers des Sources Chaudes et défait par la suite une meute de démons lâchés contre ces même coursiers par Krahana en personne. Il est devenu lui-même un cavalier du vent en s'associant au puissant Walsharno.
Kaeritha a, elle aussi, réussi sa mission de sauvetage en délivrant le temple de Lillinara des griffes de Shigü. Enfin Tellian s'est défait, par la force, des manœuvres visant à saper son autorité orchestrées par Cassan. Ouf.

Au centre de ce tome, la construction d'un tunnel et d'un canal entre les Hadranis et les sothõï dont les implications politiques pourraient s'avérer intéressantes...

Un prologue nous remet en mémoire la finalité et la réalité des combats en ce bas monde : Un jeu de pouvoir et de domination entres Dieux. Mais le personnage principal et héros reste Bazhell, champion de Tomanak, dieu de lumière, 6 ans et demi après Cavaliers du vent.
Les aficionados de Weber sont désormais habitués à son style et à sa façon de raconter les histoires, beaucoup, beaucoup de présentations, côté gentil, côté méchant. Les machiavéliques plans de tout le monde n'ont plus de secret pour le lecteur, tout comme les imbroglios politiques . Les états d’âmes de nos héros non plus. S'il y a une chose qu'on ne peut reprocher à l'auteur, c'est bien de ne pas développer ses personnages et leur background. A l’extrême même peut-être.
Du coup, un premier tome, (une première partie, puisque le découpage est artificiel et du à l'éditeur français) très lente, à peine saupoudrée de deux petites escarmouches avec les ennemis de nos héros.

A suivre : La vierge guerrière : Volume 2.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le dieu de la guerre, livre 4 : La Vierge guerrière, tome 1
Le dieu de la guerre, livre 4 : La Vierge guerrière, tome 1 de David Weber (Broché - 25 novembre 2013)
EUR 21,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit