undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo Avant toi soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles10
4,4 sur 5 étoiles
Prix:3,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 août 2009
Ce recueil propose le très célèbre poème de Rudyard Kipling, adressé à son fils et plus largement à l'Humanité. Ce sont des voeux prononcés par un père à son fils afin qu'il devienne un homme digne et bon. Plus largement, c'est la proposition d'une esthétique de la vie reposant sur une éthique exigeante.
Le recueil propose également les échanges épistolaires entre Kipling et son fils, qui prennent un tour différent, au regard du poème "If", les rendant plus poignants encore compte tenu du triste destin de ce dernier.
Le travail d'édition et de critique est de bon niveau. Le coût modique de l'ouvrage achèvera de vous convaincre de la nécessité impérieuse de l'acheter.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rudyard Kipling, l'auteur du Livre de la Jungle mais aussi, celui déchirant de "La lumière qui s'éteind", a encouragé son fils John, 17 ans, à s'engager dans le corps des officiers pour combattre, sur le sol de la France, l'ennemi allemand, en 1914. Le titre "Tu seras un homme mon fils" est extrait d'un magnifique poème "Brother Square-Toes - Rewards and Fairies" écrit par Rudyard Kipling. L'ouvrage est un recueil des dernières lettres échangées entre le père et le fils.

"Si tu peux rester calme alors que, sur ta route,
Un chacun perd la tête, et met le blâme en toi;
Si tu gardes confiance alors que chacun doute,
Mais sans leur en vouloir de leur manque de foi;
Si l'attente, pour toi, ne cause trop grand-peine:
Si, entendant mentir, toi-même tu ne mens,
Ou si, étant haï, tu ignores la haine,
Sans avoir l'air trop bon, ni parler trop sagement;
(...)"

Ainsi commence ce poème. Il exprime l'éducation, les espoirs mis par un père dans son fils. Il assumera dans la douleur, la souffrance, la mort que son fils trouvera dans la bataille de Loos en septembre 1915, enfant disparu au combat.

Rudyard Kipling écrira cette épitaphe :

"S'ils veulent savoir pourquoi nous avons péri
Dites-leur : c'est parce que nos pères ont menti."

Je salue enfin la grande qualité du commentaire de Jean-Luc Fromental qui termine ce bel ouvrage.
77 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rudyard Kipling (1865-1936) célèbre écrivain britannique -dont la postérité a retenu le "Livre de la jungle"- était également un grand poète comme en témoigne le poème "If" dont je vous cite un extrait :

"Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser, sans n'être qu'un penseur ;"

Il y également une petite soixantaine de pages de correspondance entre Rudyard Kipling et son fils John, durant la première guerre mondiale, où se dernier mourra en 1915 (d'où la teneur affective puissante issue du contexte).
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si ce n'est pas encore fait. Lisez le !

Si de ce 30 décembre 1865 notre monde à vu naître beaucoup d'hommes, je pense que celui qui ouvrit ses yeux ce jour là sur notre planète fut ce "vieil anglais des indes" chanté par un "chanteur populaire" !
À Bombay, en effet naissait Joseph Rudyard Kipling dont le père John Lockwood Kipling entre autres poète et écrivain, le sang n'allait pas mentir.

Si encore nous devons cette traduction à Jean-Luc Fromental un grand Merci à lui et "mercy", au nom de ceux qui ne l'ont pas encore lu !

Vous dire le nombre de traductions de "if" je ne puis le faire, elles sont innombrables... Par contre vous dire que je suis attaché à celle-ci serait un effet de style qui me surprendrais moi-même, cet exemplaire je l'ai acheté dès sa sortie puis cent fois prêté et autant de fois jamais rendu pour le retrouver ici même !

Que du susdit poème, quelle sagesse pouvons nous en tirer profit ! L'appliquer serait mieux, est-ce "Si" facile ? N'en prenons ne serait-ce qu'un peu seulement et le monde changera.
Faudra-t-il en faire une Statue équestre pour qu'enfin le peuple lève un peu les yeux sur ce petit livre ? Ici, nous sommes seulement neuf à avoir parlé, écrit sur ce livre...

Mais nous allons aussi découvrir pour la première fois en France les correspondances entre Kipling père qui mourut au front en 1915 et son fils, correspondances dans lesquelles Kipling père s'adresse à son fils d'une façon très particulière et ô combien nécessaires pour notre réflexion.

P.-S. Ne lisez pas, par contre, le résumé en quatrième de couverture, ce n'est que le résultat d'absorption de trop d'alcools, du moins j'espère !

Christian.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2014
Je possédais le livre il y a de ça bien des années et je l'ai perdu. A sa relecture je me suis rendu compte que je n'avais pas d tout compris la vrai relation qui unissait R. Kipling et son fils je me souvenais de lettres orageuses et désobligeantes et il n'en est rien.
Comme les années et l’expérience guident notre lecture et notre vision des choses
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2014
le livre présente d'un côté le texte original en anglais et sa traduction sur la page de droite. Une traduction dans un vocabulaire plutôt soutenu mais qui tente d'être fidèle au texte d'origine. les lettres de Rudyard à son fils nous apportent un éclairage sur sa personnalité et leur relation;
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2014
La bonne vie selon Kipling et une magnifique lecture. Un texte qui suffit à lui seul à définir ce qu'il y a de plus noble chez l'Homme.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2011
splendide et simple édition mettant en perspective une très très belle traduction du poème "If" avec le correspondance d'un père avec son fils.
je recommande chaudement
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2016
Émouvante correspondance entre un père qui s imagine que la guerre est un devoir sans penser qu'elle est meurtrière et un fils aimant qui veut prouver a son père son courage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2011
Cet ouvrage a le mérite de joindre au poême original de Rudyard Kipling à son fils la correspondances qu'il lui a envoyé.Une mine de conseils au niveau comportemental.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

4,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)