undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles9
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:3,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'avais découvert Botul par "Nietsche et le démon de midi". Evidemment, j'ai mordu à l'hameçon littéraire, m'étant délecté de ces aventures philosopho-rocambolesques d'un JB Botul philosophe chauffeur de taxi. Me voici en pleine lecture frénétique de l'ensemble des écrits de Frederic Pagès, alias Jean Baptiste Botul. "La vie sexuelle d'Emmanuel Kant" est l'histoire du fameux philosophe de tradition orale, embarqué cette fois pour une série de conférences au Vénézuela, auprès d'une colonie d'allemands émigrés après la seconde guerre mondiale, et ayant recréé sur place une Nueva Königsberg en l'honneur de Kant qu'ils vénèrent en tous points.
Il s'agit donc de "huit causeries" prononcées en, Amérique du Sud devant cette assemblée très au fait de la philosophie kantienne. Ces cuaseries sont des mini conférences qui traintent autant du concept d'ascèse, que de celui de la rétention rédemptrice.
Pour donner une idée du style la septième causerie s'intitule "Coïto ergo sum" !!
Nous ne sommes plus dans le domaine du canular, mais de plein-pied dans celui de la franche farce.
Comme toujours, des phrases ou des citations hilarantes.
Par exemple : "Loin de constituer un sujet anecdotique ou graveleux, la sexualité de Kant est la voie royale qui nous mène à la compréhension du kantisme. Mais entrons maintenant dans le vif du sujet, comme dirait le poète [...]. ou encore "Vivre sans femme est une ascèse. Vivre avec aussi."
Quitte à se répéter, l'intérêt de ces ouvrages, outre l'humour omniprésent, demeure malgré tout cette approche différente (jubilatoire) de la philosophie, qui perspire, au moins par les nombreuses références (pas toutes trafiquées heureusement) qui émaillent cette série de livres de Botul - Pagès. S
i vous commencez par cet ouvrage, allez vite acquérir "la métaphysique du Mou", qui pour moi est de loin le plus amusant (sans doute car le plus délirant).
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour un ouvrage sans prétention, le niveau est meilleur que BHL (au moins on s'amuse en lisant Botul).
Botul, alias Frédéric Pagès, est un philosophe fictif qui retrace la vie sexuelle de Kant et cet ouvrage mélange des anecdotes réelles avec des inventions très amusantes de l'auteur.

On se demande bien comment BHL a pu se laisser piéger, lorsque Botul écrit que des adorateurs de Kant, après la seconde guerre mondiale ont fondé Nueva-Koenigsberg en Amérique du Sud pour vivre selon la philosophie de leur idole, ou encore "Les philosophes ont une manière bien à eux de se reproduire, ils ne pénètrent pas, ils se retirent".

Frédéric Pagès a vraiment du talent, dans son genre, agrégé de philosophie, sans se prendre au sérieux il écrit des ouvrages (il y en d'autres à son nom ou à celui de Botul) très amusants et qui ,de temps en temps, nous apprend des anecdotes philosophiques intéressantes.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà sans doute un bouquin qui n'aurait pas connu le succès qui est le sien aujourd'hui si l'un des esprits les plus éclairé de la nouvelle philosophie en chemise immaculée ne s'était permis d'abondamment y faire référence dans son dernier ouvrage en date.

En effet, qui, à part d'éminents philosophes et penseurs, peut bien s'intéresser à un livre pastiche/canular sur la prétendue vie sexuelle d'Emmanuel Kant, fut-il écrit par l'une des plus brillante plume du canard enchainé, le sémillant Frédéric Pagès,

Heureusement pour l'imaginaire JB Botul, comme pour la Bosnie, pour Arielle Domsbale, les chemises blanches, les cheveux en bataille, les médias français, la philosophie et, d'une manière plus générale, pour l'humanité toute entière, heureusement que BHL est là et que dans son permanent étalage de culture il se soit, une nouvelle fois, pris les pieds dans le tapis en oubliant de relire ce qu'il (ou une plume engagée pour l'occasion) avait écrit. En effet, ce penseur magnifique ne s'est sans doute pas donné la peine de vérifier en quelques clicks sur Google la véracité des propos qu'il utilise à foison pour son argumentaire.

Mais revenons à cette vie sexuelle d'Emmanuel Kant à proprement parler qui aurait du, malgré tout le talent de l'auteur, rester un pastiche anecdotique dont parlent les initiés sur le ton de la confidence. D'un livre pour happy fews versés dans l'étude de la philosophie, non sans garder un certain sens de l'humour, BHL est en passe de faire un succès de librairie, tout dépourvu qu'est, lui, le philosophe millionnaire.
66 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2013
On rit beaucoup à la lecture de cette conférence imaginaire, et puis on se passionne pour le personnage de Kant, ses manies, ses angoisses, ses rituels.Un travail d'humoriste si ancré dans le détail qu'il en devient une vraie biographie, qui a l'avantage de ne pas se prendre au sérieux.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2010
Un vrai bonheur de lecture. Sous les aspects d'un gag - n'est-ce pas BHL?- c'est plein de pirouettes philosophiques et de 69 de la pensée! Brillantissime!
Pour prolonger le plaisir, lisez Nueva Königsberg le roman de Paul Vacca qui narre à la manière d'un conte philosophique cette étonnante expédition de Jean-Baptiste Botul!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2014
Bernard-Henri Lévy a prouvé (encore une fois) son insondable bêtise en prenant au sérieux cette blague pseudo-philosophique. Un humour un peu enflé de rat de bibliothèque, pour prendre plaisir à lire ce livre, il faut pas mal de culture. C'est amusant, mais ce n'est pas à la portée de tout le monde.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 9 février 2010
Kant aimait à imaginer la Paix Perpétuelle...Celle de l'abstinence....point de bruits, de cris, de feulents....finis les bébés....fin de l'histoire...et plus personne pour lire Kant...Cette contradiction, Botul l'explique très finement....
99 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2012
Succulent ! Quand la philosophie ouvre enfin la boîte de Pandore ;-) Espérons juste que le Botulisme croasse encore et encore !
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2006
Il s'agit d'un canular qui résume le début de la troisième dissertation de "La Généalogie de la Morale" de Nietzsche sur les philosophes et l'Idéal ascétique avec les anecdotes (d'ailleurs imparfaitement citées ou fausses) qu'on peut trouver dans le livre de Thomas de Quincey "Les derniers jours d'Emmanuel Kant". Si vous avez aimé les idées développées dans ce petit livre, vous pouvez vous référer aux deux livres précités pour en savoir plus.
22 commentaires|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,50 €
10,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)