undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles9
4,6 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:13,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 5 octobre 2007
Sur l'Évenement du siècle naissant, beaucoup de mégatonnes de papier ont été noircies. De tout, et surtout de n'importe quoi. Heureusement, Muray était là, avec sa plume.

Ici, ni fulgurances sous-prophétiques sur le "clash des civilizachiones", ni délires complotistes vous expliquant que tout ça n'était que coalition du Mossad et de la CIA ou je-ne-sais-quoi. Muray, historien-styliste-philosophe, déconstruit. Il joue avec sa plume, et rit de sa lucidité face à toutes les hystéries. Et esquisse une vérité fondamentale qui restera longtemps dans l'ombre : comment l'Occident festif et marchand, noyé dans ses propres vertus, aveuglé par sa propre lumière débilitante, refuse de comprendre, d'intégrer et d'assimiler le mal qu'elle génère et refoule ; et, subséquemment, concourt à l'expansion d'un manichéisme de plus en plus primaire, terre très fertile pour l'avenir de la terreur.

Bref, un essai concis, génial et visionnaire. Totalement indispensable.
0Commentaire37 sur 40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 janvier 2016
Cela faisait longtemps que j’étais tenté par la lecture de Philippe Muray. Ce que l’on disait de lui, tant par la qualité du style que la liberté et même la hardiesse de la pensée, y incitait et sans doute sous l’influence d’une lourde actualité, marquée par les attentats islamistes, l’occasion s’est enfin présentée. C’est donc par ce court essai « Chers djihadistes… » – écrit après les événements du 11 septembre 2001 – que j’ai découvert cet auteur. Je dois dire que j’ai bien trouvé la qualité du style et la liberté de pensée, tant annoncées. L’ouvrage, pour autant, ne m’a pas complétement transporté. Tout tourne autour de l’idée que les djihadistes veulent brutalement mettre à bas un Occident… qui lui-même se suicide à petit feu. Personnellement, je suis assez d’accord avec cette idée. Mais son caractère répétitif dans le texte, le recours aux variations sans fin sur ce même sujet, et quand bien même des formules fortes ou savoureuses – « Vous compromettez, avec vos destructions, nos déconstructions. Vous intervenez, avec vos anéantissements, contre nos néantisations » (p. 37) – ont quelque peu limité l’enthousiasme.
Cela étant, je me rends compte, en écrivant ce mot, que par son pessimisme et son acidité, ce livre n’attendait pas l’enthousiasme. Comment s’enthousiasmer en effet par un texte qui s’achève ainsi : « Nous nous battrons. Et nous vaincrons. Bien évidemment. Parce que nous sommes les plus morts » ? Le chemin de la lucidité n’est pas toujours joyeux...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2010
« Chers djihadistes, toutes ces réfexions aussi brèves que superficielles n'avaient pour but que de vous faire savoir où vous mettez les pieds. Et, une fois encore, de vous avertir que
nous vaincrons parce que nous sommes les plus faibles.
Craignez la fureur des moutons ! Craignez la colère des brebis enragés ! (...)
Craignez le courroux de l'homme en bermuda ! Craignez la colère du consommateur,du voyageur, du touriste, du vacancier descendant de son camping-car! Vous nous imaginez vautrés dans des plaisirs et des loisirs qui nous ont ramollis ? Eh bien nous lutterons comme des lions pour protéger notre ramollissement. (...)
Nous nous battrons pour tout, pour les mots qui n'ont plus de sens et pour la vie qui va avec. Nous nous battrons pour l'ordre mondial caritatif et les endroits où ça bouge bien.
Nous nous battrons pour la vie jeune et les arts alternatifs.
Nous lutterons pour nos tour-opérateurs, pour nos compagnies aériennes, pour nos chaînes hôtelières, pour nos prestataires de service, pour nos pages Web et pour nos forfaits à prix coûtant.
Nous lutterons pour le réchauffement de la Terre, pour la montée du niveau des mers, pour le réduction des émissions de gaz carbonique, pour toutes les catastrophes et pour tous les moyens de limiter l'impact de celles ci.
Nous nous battrons pour un millenium de n'importe quoi, pour les bâteaux qui volent, pour la pilule d'éternité, pour les savants fous qui veulent cloner tout le monde et pour une opposition résolue à leurs sombres desseins. (...)
Nous nous battrons jusqu'au dernier pour bouger, changer, faire des projets.
Nous nous battrons pour nos bébés prescripteurs et pour leur libre accès aux services culturels. (...)
Nous nous battrons pour recommencer à nous déplacer sur nos roulettes sans arrière-pensées et sans pensées devant non plus. (...)
Nous nous battrons sans fin parce que la fin est advenue depuis longtemps et que nous n'en gardons même pas la mémoire. (...)
Nous nous battrons dans le sens du poil et dans le sens du vent.
Nous nous battrons pour la disparition du langage articulé.
Nous nous battrons.
Et nous vaincrons. Bien évidemment. Parce que nous sommes les plus morts. »
0Commentaire16 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
A ma connaissance, je ne pense pas qu'il y ait un essayiste à l'humour aussi dévastateur. Muray nous a quitté en 2006 et il manque énormément à l'espace critique de notre monde moderne à la dérive. Muray avait vu venir tout ce qui nous arrive aujourd'hui avec une grande lucidité et un désespoir éclairé où seul le rire est salvateur au beau milieu des désastres de notre temps. Lorsque vous aurez lu ce livre, vous n'aurez plus jamais peur des djihadistes.
0Commentaire8 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2007
Merci Philippe Muray, vous etiez l'un des plus grands ecrivains de l'entre-deux siecles. Votre plume est superbe ! Vos livres sont petris de genie. Quel bonheur de vous lire ! A conseiller, evidemment !
0Commentaire16 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2015
Au lendemain des attentats du Bataclan et du stade de France, et moins d'un an après Charlie, ce livre intelligent est à lire d'urgence, loin de ce dont les médias nous abreuvent.
Tout ce qui arrive n'est pas une surprise : notre société l'a fabriqué.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2015
Parfait remue-méninges. Ce texte ne surprend évidemment pas ceux qui connaissent son auteur, pour les autres, prêts à l'aventure hors des autoroutes, une confrontation à une pensée incisive, décapante...
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 6 décembre 2015
Prémonitoire ou non, Philippe Muray nous a laissé une sacrée dose d'humour pour affronter la fanatisation et le choc sociétal. Indispensable pour éviter les amalgames.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2015
Le problème de Muray, bien que brillant, c'est qu'il se répète, il peut faire 500 pages sur les rollers à Paris, et autant sur d'autres sujets, mais à la fin on a l'impression de lire la même chose.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,20 €
10,00 €
19,00 €