undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles14
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mai 2006
C'est comme cela qu'apparaît selon moi ce livre : comme une évidence. Il nous donne un autre regard sur l'économie, le développement et plus encore sur l'influence que ces termes ont sur notre imaginaire. Lorsque l'on comprend par ailleurs la puissance de l'oxymore "développement durable" très en vogue par les temps qui courent, on ne peut qu'être en phase avec la conclusion de ce livre qui nous propose de "Décoloniser l'imaginaire" afin d'avoir un vrai projet alternatif en lieu et place du développement qui est bel et bien la source de nos maux et non pas la solution à tous nos problèmes.

Faisons-mentir enfin mentir Bossuet qui disait : "Les hommes s'affligent des effets, mais s'accommodent des causes."
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2005
Pourquoi l'expression développement durable est-elle une véritable escroquerie ? Pourquoi tous ces mensonges sur les pays en voie de développement ? Que se cache-t-il derrière la bonne volonté des pays riches ? Pourquoi la mondialisation ?
L'effet de serre et le PIB ? Si vous cherchez de vraies réponses à ces questions et d'autres encore, vous en trouverez dans ce petit livre qui tient dans la poche et que l'on peut emporter partout. Après quoi on ne peut plus vivre comme avant et on reprend espoir car il y a vraiment des solutions.
Je ne peux que conseiller ce petit livre qui contient un GRAND projet pour notre petite et belle planète.
0Commentaire|32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2009
j'étais déjà concernée par le sujet "décroissance"et j'avais déjà vu serge latouche à la télévision.
mais ce livre m'a vraiment ouvert les yeux et permis de comprendre certaines choses. l'explication de pourquoi même "le développement durable" est une voie sans issue m'a beaucoup intéressé.
un très bon livre "théorique", vite lu.
serge latouche est un incontournable sur le sujet.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2009
Même pour les non-économistes, une relecture de notre culture du sacro-saint développement.
Et si le développement durable n'était qu'une imposture ? En tous cas, un terme très mal choisi... Serge Latouche en fait la démonstration brillante.

Indispensable pour comprendre les nouveaux enjeux économiques sur la base d'une critique éclairée de nos erreurs passées.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2009
Ce livre, introuvable dans les magasins fnac et virgin de la défense (à Paris) - introuvable même dans tous les magasins virgin selon la vendeuse avec son nordinateur - résume la pensée liée à la décroissance développée par Serge Latouche.
C'est un ouvrage essentiel, qui remet en cause la dynamique même de la société occidentale capitaliste. Comment pourrions-nous continuer à croître (même repeints en vert) alors que le rythme de production-accumulation actuel a suffit à épuiser la nature en moins d'un siècle.

Les hommes tj plus nombreux, tj plus gourmands, ont façonné une idéologie mythique qui la conduit à sa perte. L'auteur donne ses pistes pour en sortir.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Combien de fois par jour n'entend-t-on pas dans les médias des louanges sur le progrès, sur la technique, sur la croissance et sur le sacro-saint "développement". Voilà enfin un petit livre qui tord le cou à toutes ces fadaises libérales et progressistes.
Dans un premier temps, Latouche s'attache à faire le bilan du développement économique; s'il y a eu une apothéose des théories libérales et croissantistes pendant les 30 glorieuses (1945-1975), il faut bien admettre que ce système a vécu et qu'aujourd'hui, loin de nous mener vers une terre promise, il nous conduit plutôt vers un abîme. Il faut toujours plus de dettes, de destruction de ressources, de pressurisation des salaires pour obtenir une croissance de plus en plus médiocre. Alors Latouche pose la bonne question : ne serait-il pas temps d'en finir avec la croissance ? et avec le développement tant qu'à faire ?

Tout l'intérêt du livre se situe dans la déconstruction d'une autre absurdité moderne bien répandue et qui est le "développement durable" ou la "croissance verte". Car certains individus bien malins pensent que pour en finir avec les inégalités et avec la destruction de la Nature il suffit de repeindre la boutique en vert ! Sauf que dans "développement durable" il y a 'développement' ce qui implique d'aller piocher toujours plus loin dans les ressources même si c'est pour produire vert. Donc, contrairement au catéchisme que nous récitent nos politiciens écologistes ou éco-socialistes, la solution n'est pas d'envisager un alter-développement mais bien de supprimer le développement.

Au niveau mondial, il faudrait commencer par adopter une attitude ethno-différentialite (par opposition à l'ethnocentrisme dominant), c'est à dire modifier nos façon d'évaluer le "développement humain" ou le niveau de satisfaction d'un peuple. Ce n'est pas à cause qu'un africain ne porte pas une paire de chaussure au pied qu'il est malheureux ! De même pour l'éducation, quand on voit le désastre que font certaines ONG qui vont dans des pays implanter les problématiques (théorie du genre, transsexualisme, place de la femme...) et les modes de vie occidentaux, il y a lieu de se faire des cheveux ! L'occidentalisation du monde est malheureusement bien avancée.

Latouche propose des solutions concrètes en fin de livre pour passer à une "société de décroissance" :
- Réduire (en volume) les transports d'hommes et de marchandises
- Éliminer le plus possible la publicité
- Rejeter l'obsolescence programmée
- Recycler le plus possible
- Réduire le temps de travail pour pouvoir que tout le monde travaille
- Produire et consommer local
- Réduire la quantité d'électricité utilisée
- Changer de critères de satisfaction ( convivialité + simplicité volontaire + renforcement de tout les liens sociaux non marchands) contre la mesure du "développement humain" évaluée par le nombre de milliers de dollars annuels par habitants.

En définitive, la décroissance est le seul avenir de l'écologie et de la société tout court !
Les gens qui ont déjà lu des livres de Serge Latouche n'apprendront pas grand chose de neuf en lisant ce livre que je conseillerai donc aux novices en matière de décroissance.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2011
Un bouquin super sympa, très court, qui va droit au but (ca change !)...
Latouche est une sommité concernant le sujet, et il le montre bien.
JE trouve cependant que certains passages sont un peu durs à lire, dans le sens où le jargon peut embrouiller des esprits non exercés à l'art de la compréhension de nos économies !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2009
Franchement un trés bon livre. Clair et même si on ne partage pas tous les points de vue exprimés ils sont étoffés par une importantes biblio et c'est tout de même à cela qu'on distingue un livre d'un bouquin polémique qui avance des arguments sans justifications.
Vous pouvez écouter S.Latouche sur les sites de streaming pour prolonger le débat.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2012
Très clair, intéressant et bien documenté, ce livre permet de comprendre ce qui se cache derrière le concept de développement et d'apprendre à se méfier de toutes ces variantes. Après l'avoir lu, on est surpris par le nombre de fois que le mot "développement" est repris partout, et on comprend pourquoi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2005
Fait partie de ces petis livres à imposer impérativement au programme de nos écoles, si ce n'est à leur porte de sortie, sous le manteau.
Université ? Lycée ? Collège ?
Le plus tôt sera le mieux si on ne veux pas voir ses enfants dangereusement transformés en petits clônes sympathiques, froids et bien-pensant dans un monde fini et impossible.
11 commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)