Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A table !
Les pauvres, c'est bien connu, ont la regrettable manie de se reproduire à outrance. De cette navrante propension à croître et multiplier découle un accroissement géométrique de la misère. Jusqu'à la famine.
Les solutions ? Elles existent, et l'auteur nous les livre : puisque les pauvres meurent de faim au point de ne...
Publié le 8 août 2010 par Julian Morrow

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Texte historique
Rien à dire, alors :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque lacinia semper justo accumsan fermentum. Ut quis leo sem, ut sagittis magna. Nullam non erat at eros pellentesque volutpat pulvinar eu orci. Suspendisse ac neque tortor, ac vulputate odio. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia...
Publié il y a 14 mois par Balette


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A table !, 8 août 2010
Par 
Julian Morrow (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Modeste proposition : Pour empêcher les enfants des pauvres d'être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public (Poche)
Les pauvres, c'est bien connu, ont la regrettable manie de se reproduire à outrance. De cette navrante propension à croître et multiplier découle un accroissement géométrique de la misère. Jusqu'à la famine.
Les solutions ? Elles existent, et l'auteur nous les livre : puisque les pauvres meurent de faim au point de ne pouvoir nourrir leur propre progéniture, qu'ils aillent au bout de la logique : qu'ils mangent leurs propres enfants.

Sous la plume d'un Swift à l'ironie acide, c'est la famine en Irlande et l'indifférence coloniale de l'Angleterre qui est attaquée.
Un libelle inoubliable.

Julian Morrow
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 J'adore !, 12 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Modeste proposition : Pour empêcher les enfants des pauvres d'être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public (Poche)
Très peu connu, ce petit livre mériterait pourtant une plus grande attention !
Un cynisme magnifique, une excellente écriture.
Un ouvrage qui se lit (trop) rapidement, et qui laisse au final une dernière interrogation : "Déjà à cette époque ?!?"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Texte historique, 15 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Rien à dire, alors :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque lacinia semper justo accumsan fermentum. Ut quis leo sem, ut sagittis magna. Nullam non erat at eros pellentesque volutpat pulvinar eu orci. Suspendisse ac neque tortor, ac vulputate odio. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Vestibulum eget velit adipiscing felis porttitor rhoncus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une solution radicale aux malheurs des Palestiniens, 24 mars 2003
Par 
Visser (Buis les Baronnies) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Modeste proposition (Broché)
Dans sa " Modeste proposition pour garantir la sécurité d' Israêl et le bien-être des Palestiniens (...en attendant la paix qui s' ensuivra peut-être...)Jean Olivier Héron imagine une solution radicale pour régler un conflit bientôt centenaire . Partant du constat que les Israëliens ont davantage d' égards envers les animaux , sauvages ou domestiques, qu' envers les Palestiniens , il revendique , pour la survie et la dignité de ces derniers ,le droit d' être traité comme des animaux . Dans ce texte trés court ,et avec une ironie aiguisée au contact d' une réalité tragique (un peu plus de 30 pp),J. O. Héron met en lumière la plupart des problèmes soulevés par la mise en oeuvre de l' idéologie sioniste .
Ce texte est suivi de celui dont il s' est inspiré : la "Proposition" de Jonathan Swift , tout aussi modeste et candide "pour empêcher que les enfants des pauvres en Irlande [soient] à la charge de leurs parents ou de leurs pays et pour les rendre utiles au public " .
L' un et l' autre texte ont pour objet de faire entendre les doléances des plus faibles dans un monde où les forts s' arrogent tous les droits ; Il est urgent de prêter l' oreille et d' ouvrir les yeux .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit