undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles7
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 février 2013
Ne serait-ce que pour le passage qui relate la confrontation Nicole Garcia Michel Onfray... On attend le ton canularesque classique de l'univers Botul, mais tout ça est beaucoup plus sérieux qu'il n'y paraît, et derrière le second, ou nième degré, une vraie réflexion... je le relis souvent avec délice, et j'en fais un des mes cadeaux les plus constants à mes amies, féministes, forcément féministes, regrettant presque qu'il n'existe pas un édition "de luxe" ... mais pour le prix d'un joli livre, je fais dix heureuses. Ce livre me pousse dangereusement au Don Juanisme Philosophique.
Le meilleur de Frédéric Pagès, (ou de Botul), ce livre en tête, est éparpillé sur quelques livres qui ne coûtent même pas trois ou quatre euros. Rarement le petit coup de fraîcheur dans la boîte à cogiter n'a atteint un tel rapport qualité prix.
Offrez vous le luxe sans prix de la pingrerie, offrez Botul et Pagès.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans ce petit opuscule, c'est sous son nom que Frédéric Pagès aborde la philosophie botulienne au prétexte d'un discours prononcé en 2006 dans le cadre du salon Botul.
Evidemment cet alibi n'est encore une fois que le moyen habile de l'auteur pour exposer avec un humour certain une vision décalée et jubilatoire de la philosophie.
Le ton est bien moins celui de la farce que dans la "métaphysique du mou", par exemple, mais on s'amuse franchement à la lecture de ce livre. F. Pagès, derrière le propos amusant prêté à Jean Baptiste Botul, en profite néanmoins pour faire quelques rappels argumentés sur la place de la femme dans la philosophie depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Ce panorama est très érudit et offre, ce qui est rare, quelques réponses à la question de savoir pourquoi la postérité a reconnu si peu de femmes philosophes. Etait-ce pour leur clouer le bec? C'est en tous cas la thèse défendue ici.
Comme à l'accoutumée la pensée botulienne retranscrite par Pagès offre quelques joyaux : "Le philosophe passe on temps à se demander ce qu'est la philosophie. Curieuse profession.... On n'aurait pas la même indulgence pour un plombier qui, au lieu d'ouvrir sa boîte à outils, s'interrogerait sans fin sur la plombéïté de l'Etre ou la plombitude de l'action." ou encore : "Il est aujourd'hui communément admis que c'est à trente-trois ans que Botul découvrit l'existence du clitoris. Bouleversé, il essaie de retrouver la sérénité par la lecture de Schopenhauer.".et "Je citerai seulement cette confidence de JBB à Paul Claudel : "Je suis bisexuel, c'est à dire que je fais l'amour deux fois par an"". Je n'ose imaginer les fous rires de l'auteur quand son Jean Baptiste Botul a reçu les honneurs d'un BHL qui n'avait pas bien vérifié ses sources.
Le bonheur de ces choses amusantes parce que simples, des canulars et jeux de mots au prétexte d'une philosophie déjantée est à mettre à votre crédit Mr Pagès. Merci pour ces moments de lecture-plaisir !! On ne saurait trop que conseiller dans la même collection '"Mille et une nuits" les textes publiés cette fois sous le nom de Botul.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2013
Mais comme l'habit ne fait pas le moine, il ne faut pas se fier au titre. Le texte est plutôt un bel hommage à la capacité de nos amies de philosopher avec talent. Mesdames, si vous rencontrez des machos, offrez leur ce petit livre. cela leur ouvrira l'esprit.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2014
Je n'ai que moyennement apprécié, mais cela vient peut-être de moi, je ne suis pas rentrée
dans ce petit livre ou ne l'ai pas bien saisi mais il peut plaire à beaucoup d'autres. Comme je
suis un peu têtue, je le relirai quand même !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2012
Un ouvrage philosophique délicieux qui se situe dans le cadre de la pensée botulienne à qui BHL a rendu un hommage mérité. Pourra rejoindre la vie sexuelle d'Emmanuel Kant et la Métaphysique du mou.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2014
Je ne sais si c'est parce que je suis dépressif mais ce livre et cette pseudo philosophie, ce n'est que verbiage. Dieu que c'est comique "bisexuel ==> deux fois l'an" hahahahahahaha je ris de me voir si con en ce grimoire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2013
Un régal !
je recommande vivement la lecture de ce livre qui rafraichit les idées et le sourire.
Merci beaucoup Monsieur Pagès.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)