undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
Prix:24,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 juillet 2011
Disons 3 à 4 étoiles. J'attendais trop de ce livre, au final j'ai un avis un peu mitigé. Au début assez déçu (pas mal de passages sonnent plutôt faux), j'ai trouvé que ça s'améliorait en cours de route, jusqu'à la rencontre finale, éminemment symbolique, en Inde avec Geoff Crowther, celui qui a lancé les guides Lonely Planet, désormais complètement déchu et alcoolique. Le problème vient peut-être de ce que le bouquin joue à deux niveaux, d'une part reportage actuel sur la trace des voyageurs des années 60-70, d'autre part évocation nostalgique de cette époque. Le côté reportage est un peu décevant puisqu'il ne reste quasiment plus rien de ce temps-là et que presque personne ne s'en souvient plus ; l'auteur se retrouve même par hasard sur la base américaine de Bagram, en Afghanistan... pas grand rapport avec les hippies ! De plus, le style est peut-être "personnel", mais inégal à mon avis (quelques réussites, et de temps en temps une pointe d'humour inattendu, à savourer).

Ceci dit, il y a beaucoup de rappels judicieux (littéraires, musicaux, etc.) et avec quelques efforts on arrive à se replonger un peu dans l'ambiance. Mais surtout, le constat final est accablant : de tous ces rêves, de toute cette utopie, cette magie, il ne reste rien, sinon un vague souvenir dans notre société. C'est fini depuis 1979 à peu près (arrivée de Khomeyni en Iran, invasion de l'Afghanistan par les Soviétiques). Plus de Magic Bus, plus de rêves, mais l'intolérance des barbus fanatiques (destruction des bouddhas de Bamyan), la guerre (même au Népal !), le tourisme de masse (en Turquie notamment), l'explosion démographique, l'ascension de l'Inde et de la Chine ; en Occident, la crise économique, le chômage, le chacun pour soi, le fric à court terme comme unique idéal, la décadence musicale... En voyant les jeunes d'aujourd'hui vissés à leur téléphone portable, entre stages non payés et chômage, avec comme seuls exutoires la techno, le rap, les jeux vidéos et les mangas, on a réellement mal au ventre. Oui, leurs prédécesseurs étaient de doux naïfs, et sans doute ont-ils contribué à "détruire" les pays qu'ils visitaient (mais guère plus que les touristes d'aujourd'hui), et se sont-ils détruits eux-mêmes... mais c'était quand même une époque extraordinaire. Où est le rêve aujourd'hui ? Chez govoyages.com ?

Honnêtement, MacLean reconnaît qu'il pourrait écrire une nouvelle version du livre à partir des témoignages spontanés qu'il a reçus en masse depuis sa parution. On regrette qu'il ne l'ait pas (encore ?) fait.

La traduction me semble moyenne, il y a quelques coquilles agaçantes ("Norwegian Mood" pour "Norwegian Wood", etc.), et certaines allusions transparentes pour les anglophones pourraient faire l'objet d'une note de la traductrice. Effectivement, littérairement, ça ne vaut pas Bouvier, mais ce n'est pas le même genre non plus. Avec ses défauts, c'est tout de même un bouquin incontournable pour qui a vécu ou s'intéresse à cette époque. Allez, un autre scotch pour noyer notre nostalgie !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2011
C'est vrai que ce livre est assez malin: reprendre la route des Zindes 30 ans après la révolution iranienne et l'invasion de l'Afghanistan qui avaient mis un terme à la déferlante hippie. L'auteur essaie de retrouver les lieux emblématiques de l'époque et croise à l'occasion des voyageurs nostalgiques des good old days. Le livre est dans l'ensemble assez agréable à lire même si certains passages sonnent faux. Le ton est journalistique, pas littéraire, et les comparaisons avec Nicolas Bouvier sont usurpées. Finalement peu de vrais écrivains ont écrit sur le "Trail" et la vie de ces jeunes Occidentaux qui allaient pour la plupart brûler leurs ailes en Orient. Ici en France le livre désenchanté de Barjavel ou le sulfureux Jack Thieuloy.
Chez les anglophones 2 livres assez peu connus sortent du lot: The Last India Overland de Craig Grant et le magnifique The Bone Man Of Benares de Terry Tarnoff.
A Season In Heaven de David Tomory est un bon recueil de témoignages d'anciens hippies et routards ayant participé à l'aventure.
Far out man!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2015
Très bon livre qui nous fais revivre l'esprit des routards d'antan. Malheureusement route qui ne peux plus être refaite en raison des différents conflits ou situation politique de pays traversée par ce voyage légendaire....Qui sais, un jour les frontières des hommes se rouvriront, et alors il sera toujours temps de sauter dans un bus et de partir pour Katmandou! Et a coup sur ce livre sera dans la sacoche coincé entre un shilom et un sandwich au fromage de chèvre....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La Légion des Volontaires Français envahit la Pologne et l'Ukraine. L'Esprit de Kollaborration, inspiré par Scarface le Munichois et Lord Haw-Haw de Manchester va trouver à s'exprimer une fois de plus. L'Intelligence n'étant pas au rendez-vous, les Lobotomisés envahiront les écrans Big Bro and Co pour nous vanter les Mérites du Slip Khan Gourou, du Breuvage Neo-Naze ou de la Gnole Bas à Bras....Restez dans le Bus, les Gars, comme l'autre fois....

Traitres un jour, traitres toujours...

P.S. : Allez le ST
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)