Commentaires en ligne 


16 évaluations
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vivre l'instant de toutes ses forces : rire, aimer, espérer., 17 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Richard Casey a 17 ans et sait qu'il n'a plus longtemps à vivre...il s'est d'ailleurs déclaré atteint du syndrome du "DMD": Dieu me Déteste" !
Allons bon ! ça y est : j'en vois qui abandonnent tout de suite l'idée d'aller plus loin !!!

N'en faites rien, vous allez passer à côté d'un joli moment de gaieté, de rires, d'aventures et de tendresse...Car, si vous pensez que Richard, connaissant l'inéluctable fin qui l'attend prochainement, ne se bat plus, vous vous trompez complétement !
Comme tous les jeunes de son âge, Richard veut dévorer la vie qui lui reste à pleines dents. Et pour commencer, il veut fêter Halloween, il veut sortir, il veut aimer, il veut Vivre ! Et, la petite Sylvie, consignée, elle aussi à l'étage des soins palliatifs, va l'aider à découvrir de nouvelles émotions...

Oui, cela paraît peu crédible et un brin déjanté, les personnages qui naviguent autour du jeune homme le sont aussi, comme son Oncle ou le père de Sylvie, menaçant et coléreux, mais il y a aussi des infirmiers qui, bien que conscients de leurs responsabilités, se montrent humains et compréhensifs...

J'ai lu ce livre d'une traite, car il y a aussi du "suspense" et de l'émotion dans ce roman .. le style en est agréable et naturel.
Le sujet rappelle un peu celui d ''Oscar et la dame rose" appliqué aux ados...et je n'ai pas eu à sortir mes mouchoirs en papiers pour aborder la chute !!!.

Pour avoir arpenté pendant des semaines les couloirs d'un hôpital pour enfant, je peux témoigner que les jeunes malades ne sont pas toujours abattus, sages ou disciplinés et qu'ils savent profiter intensément de chaque instant de bonheur ou de rire qui se présente....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lumineux !, 2 mai 2014
Par 
Gruz blog EmOtionS (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
C’est l’histoire d’un ado cancéreux en phase terminale qui sait qu’il ne sortira pas vivant du service de soins palliatifs où il séjourne.

Dit comme ça, ça fait un peu peur, non ? Vous vous attendez surement au genre de récit larmoyant qui tombe dans le pathos ?

Eh bien, vous avez tout faux. Ce texte est lumineux, L U M I N E U X !

Oui tous les patients de l’hôpital sont atteints du syndrome DMD, comme le nomme le jeune Richard Casey (Dieu Me Déteste). La mort a beau être omniprésente, en arrière ou en premier plan selon le moment, cette fiction est pourtant un récit qui grouille de vitalité.

Fourmillant d’optimisme et regorgeant de vigueur, c’est le genre d’histoire qui vous touche en plein cœur et vous tord les tripes tout en arrivant à vous faire sourire jusque derrière les oreilles et vous faire rire en suivant les aventures de Richard.

Parce qu’il va vivre des moments inoubliables du haut de ses 18 ans moins une semaine. Lui et ses acolytes des soins palliatifs ne sont pas très fringants, c’est le moins que l’on puisse dire… On découvre au passage le quotidien de ces malades pour qui la moindre action prend tout de suite des allures d’expédition.

Mais malgré ça, ce roman irradie de chaleur. Chaleur humaine ou des sentiments, chaleur de cette volonté de profiter des moindres instants. Comme le dit ce jeune personnage, le plus important n’est pas la souffrance, mais de ne pas perdre une journée de vie.

Ce livre est une leçon d’optimisme et de force, vous dis-je ! Jamais l’auteure ne tombe dans la complainte et ne se met à geindre sur le sort de ses personnages (même si elle n’hésite pas à appeler un chat un chat).

De véritables héros du quotidien qui font preuve d’une étonnante insouciance et d’une certaine désinvolture face à la maladie. Ces héros qui veulent oublier leur quotidien et leurs faiblesses pour encore s’amuser, s’aimer et vivre une dernière fois. Jusqu’à se mettre en danger.

Car il n’y a pas que Richard. Tous les personnages, sans exception, sont d’une incroyable densité, d’une étonnante épaisseur, qu’ils soient présents tout au long de l’histoire ou simplement de passage.

Ayant écrit à la première personne, l’auteure Hollis Seamon use d’un ton plein d’impertinence, parfois iconoclaste. Tout à la fois irrévérencieux et profondément respectueux, drôle et d’une empathie qui transpire de chaque mot. Certaines scènes sont crues (eh oui ça, parle de sexe), l’auteure ne tombant pas pour autant dans une bluette (fort heureusement).

Ce livre est un cri d’amour pour ses morts en sursis, un cri d’amour aussi pour ce personnel médical omniprésent, plein d’abnégation malgré la lourdeur de la tâche.

Hollis Seamon sait de quoi elle parle. Elle a passé de nombreuses années dans les couloirs de ces services hospitaliers pour rendre visite à son propre fils. Cela n’en donne que plus de force au message de ce roman qui nous rappelle que vivre c’est exister, éprouver et expérimenter même dans les pires moments.

Je sors profondément touché par cette lecture inoubliable, et réellement grandi.

Le jeune Richard Casey est vivant. Vivant à l’intérieur de mon esprit, vivant pour toujours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Emotionnellement terrible !, 18 juillet 2014
Par 
j-l B "jean-loup" (Fleurus, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Richard va sur ses dix-huit ans, il va cependant les fêter en soins palliatifs car depuis ses treize ans, le cancer le ronge et il n'y a plus rien à faire.
Richard nous raconte quelques jours de sa « vie »- halloween et après- dans ce service très spécial, où l'acharnement n'est plus de mise, les soignants privilégient juste l'accompagnement- dans le stress d'un "boulot" difficile- et le traitement de la douleur. Mélange de personnes âgées et de plus jeunes mais seuls Richard et Sylvie, jeune fille de quinze ans, elle aussi en phase terminale, sont des ados. Ce livre n'est en rien larmoyant, c'est un hymne à la vie en enfer car en enfer ces deux jeunes y sont déjà et cela depuis des années. Des portraits magnifiques parsèment ce roman : la mère de Richard, l'oncle Phil- trentenaire complètement immature mais au grand coeur, la mamie , le père de Sylvie aux bords du gouffre alcoolique et si malheureux, les deux vieux qui partagent une chambre, une harpiste, le personnel soignant...
Un huis-clos avec quelques escapades en ville et dans le parc de la clinique; une touche surnaturelle sur le final et une fin ouverte...
Je suis ressorti de cette lecture honteux, honteux de râler pour des futilités : une griffe sur l'auto, la porte du frigo qui grince, le temps de ce début juillet qui est pourri, un peu mal aux dents... Ce livre tout simplement m'a rappelé aux vraies valeurs de la vie, à ces petites joies toutes simples qui font le moment si précieux, savoir écouter l'autre, et surtout l'amour donné et reçu qui brise les remparts de l'indifférence et parfois de la maladie. Le style est très simple, Richard se raconte sans se plaindre, Sylvie et lui nous donnent une leçon de courage...
Nous ne sommes qu'en juillet mais je sais déjà que ce livre sera une de mes grandes lectures 2014.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une belle leçon de vie, 30 mai 2014
Par 
TORNADE (BichetteLoup en Crocquelle) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Malgré son "jeune âge", Richard Casey traîne dans les hôpitaux depuis trop longtemps... C'est à l'hôpital Hilltop de New York qu'il promène ses 17 ans, dans le service des soins palliatifs, sur ses deux pattes parfois, couché dans un lit ou bien assis dans un fauteuil roulant...

Ce sont les avis des autres lecteurs qui m'ont incitée à découvrir ce livre.
"Dieu me déteste" : un cri de souffrance, de révolte, une envie de dire "pourquoi moi, pourquoi si jeune"... une injustice qui touche trop d'enfants et d'adolescents, une douleur pour leurs parents. Mais ce livre est un bel hommage à tous ces "Richard Casey", "Sylvie" et autres ados dans leur cas, un bel hommage au corps médical qui s'investit, compatit, soutient, assiste, comprend, explique... un bel hommage à la vie et à tous ceux qui en connaissent le prix.

Alors NON ce livre n'est pas triste, bien au contraire. Il traite d'un sujet grave certes, mais avec tellement d'aisance, de légèreté et d'humour. Richard est plein de vie, plein d'espoir et d'envies. Il est bien entouré : une maman qui l'aime et fait tout ce qu'elle peut pour prendre soin de lui comme elle le peut et qui charge plusieurs membres de la famille de veiller sur son fils.
Puis il y a la grand-mère de Richard, une jeune "mamie" plus jeune d'esprit que sa propre fille, une mamie hôtesse dans une boîte de nuit et qui porte des cigarettes à l'hôpital... tout ce qu'il faut faire quoi... et puis il y a Edward qui travaille à l'hôpital et qui simplifie bien des choses à Richard... et que dire de l'oncle Phil, un phénomène qui n'en perd pas une pour mettre un peu de piquant dans le quotidien de Richard. Car c'est avec la complicité de son oncle Phil, que Richard va faire les pires bêtises à l'hôpital.

Richard, c'est un jeune homme pétillant, insouciant quelquefois, lucide souvent... il nous raconte avec beaucoup d'humour les péripéties de sa toilette intime, les repas dégueulasses qu'on lui sert à l'hôpital, son bonheur de découvrir les plaisirs de la chair... car tout comme Sylvie, il ne veut pas prendre le risque de passer de l'autre côté de la barrière sans avoir goûté au sexe. C'est un jeune homme qui aime la vie et qui au lieu de faire la liste de tout ce qu'il n'aura pas pu réaliser de beau, préfère dresser celle de tout ce dont il n'aura plus à s'inquiéter comme par exemple élever des enfants ingrats, se faire opérer des dents de sagesse... c'est un garçon pour qui l'auto-dérision est une seconde peau car il faut bien en passer par là et tous ceux et celles qui malheureusement traînent dans ces couloirs où l'on joue à pile ou face avec la vie, à défaut de la jouer "au poker", le savent et se sauvent comme ça.
Alors oui, des Richard Casey il en existe, oui le livre est frais et pas du tout larmoyant, oui la fin est bien écrite... même si... même si...
Merci Richard, merci Sylvie, merci à Phil, à Marie/Kelly et à tous les autres, merci à l'auteur, merci pour cette gifle dans la gueule.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 l histoire d 1 jeune adolescent en soins palliatifs., 15 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Je recommande ce livre à tout les soignants , à tout ceux qui cotoient des adolescents , s intéressent à leur prochain. Ce livre vous rend plus humain!
Ma fille de 20 ans qui n aime pas lire , l a dévoré. Il se lit très facilement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un roman qui respire la vie., 20 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Que ce roman est beau et bouleversant ! On rit, on pleure, et on en ressort bien différent. A travers Richard, on apprend à réaliser ce que traversent les enfants malades que la mort menace chaque jour. Une envie de vivre, une véritable folie se dégage de ce roman, avec un réalisme bouleversant concernant la réalité de la maladie. A lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un concentré de rires, d'émotions, d'optimisme, de larmes et de tendresse !, 9 juin 2014
Par 
Chriscajou (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Alors oui, ça parle de la maladie qui frappe des ados, de façon injuste et cruelle, et on pourrait croire que ça va tomber dans le pathos, le larmoyant et l’émotion facile à 2 balles. Mais que nenni ! Entre ces pages, j’ai trouvé une tendresse incroyable, de la fureur de vivre, un sens de l’humour qui fait mouche, de l’énergie débordante, une pointe de sarcasme, et surtout une belle leçon de vie.

Oui, c’est bouleversant et poignant, mais ça donne aussi une incroyable pêche ! Préparez vos mouchoirs et vos zygomatiques et foncez rencontrer King Richard !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un BONBON !, 25 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
Bien qu'acidulé ce livre est un vrai petit bonbon qui se déguste à chaque page ! Touchant, drôle, et surtout très bien écrit, il laisse un très bon souvenir…. Dommage que la couverture soit si laide ! Je l'ai lu, relu, et offert à une amie...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Attachez vos ceintures!, 19 août 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
j'aime beaucoup ce livre, son style et la façon d'aborder cette phase de vie si souvent tue ou cachée: sa fin. Attachez vos ceintures, parce que ça décoiffe et qu'on change un peu de point de vue grâce à ces pages. Mémorable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 quel petit bijou, 23 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu me déteste (Broché)
J'ai tout simplement adoré parcourir ce récit drôle d'une situation dramatique. Quel humour quelle merveille, continuer encore et encore malgré tout. Et l'amour de ces deux adolescents malades touchant et émouvant......
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Dieu me déteste
Dieu me déteste de Hollis Seamon (Broché - 13 mars 2014)
EUR 19,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit