undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
4
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juillet 2014
Cet ouvrage se limite aux semestres S1 à S3, mais se complète d’un autre, du même éditeur, qui couvre la préparation aux évaluations S3 à S6. Deux bouquins pour trois ans d’études, ce n’est pas la mort.

La présentation est très aérée, avec des tailles de polices suffisamment grandes et des encadrés bien visibles et délimités pour le vocabulaire important. Il n’y a pas de photos, seulement des schémas — mais sont-elle indispensables ? — et la couleur, bien que très présente, est au service de la pédagogie et non pas utilisée gratuitement.

Il s’agit d’un ouvrage d’autodidaxie, autrement dit pour apprendre par soi-même, par exemple en complément des cours en téléenseignement ou même avec un professeur. Le livre, qui conjugue des dialogues en situation, des leçons de grammaire clairement délimitées ainsi que des exercices, est fait pour faire ces derniers dessus, comme beaucoup de méthodes de langues actuelles. (J’ai quant à moi beaucoup de mal à écrire sur un livre quel qu’il soit.) Tous les dialogues en anglais sont traduits, et les exercices corrigés : il n’y a donc pas à choisir, comme souvent hélas, entre une version pour les apprenants et une autre pour l’enseignant.

Le parti-pris d’accompagner un patient, Mr. Brown, tout au long de son séjour à l’hôpital est intéressant, même si les douze unités font un peux penser aux douze stations du Christ sur le chemin de croix. (Espérons que l’anglais ne sera pas le vôtre, ce chemin de croix…)

Malgré quelques petites mises au point sur les différences lexico-morphologiques entre anglais britannique et américain, l’apriori est cependant résolument britannique, jusque dans la grammaire qui assène des vérités qui ne le sont plus de l’autre côté de l’Atlantique (utilisation du modal must et du present perfect, par exemple).

Le sommaire est très bien fait : il met clairement en évidence les leçons de syntaxe (grammaire) abordées dans chaque unité ainsi que le thèmes lexicaux (anatomie, situations et compétences).

Les exercices, dont le thème (traduction français vers anglais) sont bien faits, tout à fait pertinents par rapport au thème de la santé et de l’hôpital. Une exemple particulièrement inventif m’a frappé : après avoir écouté une série de mots et expressions en anglais, qui sont des effets secondaires des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), on est invité à les classer en trois catégories : effets 1) sur le système digestif, 2) sur le système nerveux central et 3) dermatologiques.

L’ouvrage ne précise en revanche pas quel niveau il faut avoir en anglais pour l’aborder sans être perdu. Je dirais que posséder un niveau CECR A2 serait bien.

L'ouvrage n'applique pas nécessairement ses propres préceptes (« Fais ce que je te dis et ne fait pas ce que je fais »), par exemple qu'il faut, autant que faire se peut, éviter le passif en français lorsqu'on traduit de l'anglais (« Ces outils sont complétés par » dans l'avant-propos), surtout quand une forme active vient naturellement et qu'elle est beaucoup plus élégante (« Ces outils se complètent par/de ».

J’ai étudié attentivement une leçon de grammaire — (« Comment poser une question ? », p. 5), qui, avec les phrases négatives, porte peut-être sur la seule vraie difficulté grammaticale en anglais — et je l’ai trouvée totalement incohérente : on définit les « questions fermées » (réponse oui/non), d’accord, qu’on distingue des questions ouvertes, avec mot interrogatif, toujours d’accord. Pourtant, quand on prétend vous donner un exemple de questions fermées, celle-ci contient un mot interrogatif ! Heureusement, d’autres points de grammaire ont l’air mieux pensés.

A titre anecdotique, j’ai repéré une faute de grammaire en français, page 121.

Si ma note est de 4/5 et non 5/5, c'est uniquement à cause de l’impasse partielle sur l’anglais américain, même si je comprends le choix des auteurs.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2014
Bonjour,

J'ai reçu le produit en quelques jours.
Par contre il manque des pages, surement qu'il y a 2 éditions.
Normalement j'aurais du avoir l'édition qui doit faire 400 pages, je n'en ai qu'une centaines :(.
D’où le fait que je ne donne que 4 étoiles sur 5.
Sinon reçu dans un bon emballage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2013
le seul bémol quand j'ai voulu aller sur le site pour le dialogue en ligne je n'ai jamais pu ouvrir le site ii est inexitant ,alors pour moi c'est de la publiciter mensongère
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2014
Permet de bien progresser au niveau de l'apprentissage des termes médicaux. utile pour les personnes ayant déjà un certain niveau en anglais.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)