undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles7
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:14,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 septembre 2006
J'ai lu ce "Poulet aux prunes" après avoir lu Persepolis du même auteur.

C'est un livre qui m'a énormément touché, de par la véracité qu'il y a dans ses propos, l'humour parfois, les superbes dessins en noir et blanc, les nombreuses anecdotes et j'en passe!

Plus un beau roman qu'une simple BD qui retrace la vie d'un musicien, de son enfance et sa vie amoureuse, à la vie de ses enfants et petits enfants!

Je l'ai lu d'une traite et n'ai pu en détacher mes yeux. L'histoire d'un musicien qui perd son instrument et n'arrive pas à en retrouver un ayant la bonne sonorité. Il tombe dans un grand desespoir. Tout cela explique très bien la relation entre l'artiste et son instrument, et l'importance de l'instrument pour l'artiste.

Une manière très vraie de définir un artiste, sur ce côté là.

A LIRE ABSOLUMENT, très émouvant, drôle parfois et très bien raconté! Avec toute une philosophie derrière (sur le désir de perfection de l'artiste, l'exigence, l'égocentrisme parfois, etc). Superbe, sur une toile de fond historique.

Bravo à Marjane Satrapi et mille mercis.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un scénario fantastique, qui sert des dessins qui le sont tout autant, insistant bien plus sur les émotions que sur la simple prouesse technique, Marjanne Satrapi, à l'image de ce qu'elle avait déjà réalisé avec Persepolis, vise toujours juste. 'Poulet aux prunes' est d'une force émotionnelle rarement atteinte pour une BD. Un véritable chef d'œuvre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2004
"Poulet au vinaigre" est une histoire triste, cruelle, remplie d'émotions et teinté d'humour, rien que ça! C'est l'histoire d'un homme très seul, qui plonge dans le désespoir le plus total, malgrés sa femme et ses enfants.
On retrouve le style Satrapi, inimitable, qui a fait le charme de la série "Persopolis". Dès la première page, on est tout de suite attaché aux différents personnages et on trouve cette Bd trop courte. L'émotion qui se dégage aux fils des pages est magistrale!!
Que l'on soit Bdphile ou non, il faut lire cette bd....une belle leçon de vie dans laquelle, malheureusement, certains se reconnaîtront.....
11 commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2013
Encore plus poignant que Persepolis, Poulet aux Prunes est une très belle histoire qui nous captive jusqu'à a dernière page!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2008
... Perso, j'ai a-do-ré. D'ailleurs, quasi autant en livre qu'en film. Pour ce qui est du film, j'ai pris une grosse charge d'émotions puisque j'ai pleuré tout le long... Le coup, des séparations parents-enfants, ça marche toujours avec moi. Passons, Persepolis, était un chef d'oeuvre, tout le monde en convient.

Je vous parle maintenant de son précédent livre "Poulet aux Prunes" à lire si Marjane est une sacrée nana pour vous aussi. Dans le style comics-tique incroyable de la demoiselle Satrapi, on retrouve dans "Poulet aux Prunes" :

- L'Iran et toute ses contradictions

- La jeune fille au grain de beauté sur le nez et au ton impertinent

- Un père... torturé par un amour perdu qui ne trouve plus de goût à la vie... Même son Tar n'y trouve plus de saveur

- Un plat typique : le fameux poulet aux prunes

Le pitch : Nasser Ali était le grand oncle de la narratrice. C'était aussi un grand musicien, joueur de Tar, instrument local. Or, sa femme, dans un moment de colère, a brisé son instrument, au son si particulier. Nasser Ali part donc en quête d'un nouveau Tar, mais la perfection que cherchent les vrais artistes est dure, et l'exigence élevée. Il perd goût à jouer. Il perd goût à la vie aussi et décide de se laisser mourir. On apprend à connaître sa famille, ses tares et ses héros. Que se passera t-il lors des 8 derniers jours de sa vie et quelle est la brisure qui le taraude ?

Mon conseil : à lire et pour ceux qui n'ont pas lu la version BD de Persepolis : à lire aussi d'urgence
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
Le cadeau a fait plaisir. Bonne histoire d'après ces paroles.
Cela nous a donné envie d'offrir d'autres livres de cet auteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2009
Tres bon bouquin, a recommander a ceux qui aiment jouer du tar et qui sont interesses un peu par l'histoire de l'Iran.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

32,50 €
16,00 €
5,11 €
10,26 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)