undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles10
4,1 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:18,25 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une salle de restaurant comme tant d'autres, un des terrains de jeu favori de la fortune cette roue imprévisible du destin qui parfois se met à tricher en laissant à l'imprévu le soin d'arranger ses rencontres contre toute attente, presque contre nature.
Ici l'agression d'un serveur par un plouc made in America va mettre chaque témoin devant des réalités qu'ils avaient jusque là éludées. Cela pourrait suffire à faire un bon roman sur le croisement des destins chers à nos mauvais scénarii de cinéma mais l'auteur dépasse vite l'évident thème de la lâcheté, la suffisance, ou la condescendance, pour nous faire pénétrer au cœur de son sujet, l'argent un maître exigeant.
Là où les ouvrages d'économie nous dressent des constats, le monde de Sila pénètre les arcanes d'une réalité où la nécessité sociale, la survie, la convoitise la cupidité, l'ignorance l'ivresse d'un pouvoir éphémère se chargent de pourvoir le Dieu argenté de fidèles adorateurs. En abordant la rapine organisée des richesses de l'empire soviétique par les plus malins , l'arnaque de l'immobilier américain aux émanations hautement cancérigènes mais sanctifiée par les organismes chargés justement d'éviter ce type de comportement, en côtoyant les requins affamés de la City, l'auteur nous annonce l'irrémédiable et fatale issue d'un monde où la maffia, les intérêts privés libérés de toutes contraintes légales, et les dents de jeunes loups envoyés en ligne de front d'un capitalisme effréné font désormais la loi laissant aux état exsangues et à la démocratie décorative le soin d'amuser la galerie.
Le monde appartient aux arnaqueurs aux voleurs. Ce sont eux qui toujours se sont emparés des richesses et qui ont produit ces monarchies arrogantes que vénèrent encore les lecteurs de la presse people.
C'est un monde en putréfaction que l'auteur nous présente, un navire surchargé, que les rats vont devoir abandonner à moins que la peste ne les rattrape avant qu'ils n'aient mis leurs réserves à l'abri.
Une histoire trop vraie et pour ceux qui seraient intéressés à en savoir plus sur le sujet je conseille de lire le dernier essai de Joseph. E. Siglitz prix Nobel d'économie,Le triomphe de la cupidité
Quant à Sila la seule lumière sortie de ces ténèbres, qu'est-il devenu? Sans doute égaré avec la cinquième étoile.
0Commentaire23 sur 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2010
Dans la lignée de son chef d'oeuvre précédent,Fabrice Humbert réussie à créer une histoire captivante où les personnages se croisent dans une vie moderne toujours plus enlaidie par la course à l'argent.Certains y gagnent,d'autres y perdent.Les pires défauts humains se cristallisent dans une quête avide de pouvoir et d'argent.Au final,qui sort vainqueur de ce jeu pathétique et effréné?Peut être pas ceux en haut de l'échelle.
0Commentaire7 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2011
Paris dans un restaurant de luxe.
Sont assis à trois tables : Lev Kravchenko, oligarque russe et sa femme; Matthieu et son meilleur ami Simon; Soshana, son mari Mark Ruffle et leur fils.
Ledit fils, gosse odieux, s'amuse à gêner le service et lorsque Sila, le serveur noir, le ramène gentillement par le bras à sa table, Mark Ruffle donne un coup de poing au serveur et lui casse le nez.
Violence gratuite, brutale.

Dans la salle personne ne bouge.

A partir de ce fait l'auteur nous livre en pâture la vie de tous les protagonistes de la scène. Leur recherche de bonheur de pouvoir, leur aspiration désespérée à combler des vides et des blessures, et pour tout dire la perte de leur vie et de leur âme : il y a un moment, un moment infime où on choisit. On choisit de grandir où on choisit de se perdre.
Impossible de lâcher ce livre une fois qu'on l'a commencé ! bien sûr il est loin de notre quotidien puisque ce livre nous fait naviguer dans les puissances financières russes, américaines et anglaises mais le thème reste "valide" et il est traité de main de maitre !!!
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2011
Alors qu'on reproche régulièrement à la littérature française de rester germanopratine, Fabrice Humbert propose un roman ambitieux, ouvert sur le monde, qui semble lorgner du coté du modèle de la « comédie humaine ». Le destin des différents personnages qui se croisent, se quittent et parfois se retrouvent nous offre une vision à la fois ample, touchante et parfois terrifiante du monde. Surtout l'auteur n'est pas dans un procès du monde actuel et de ses personnages, n'instruisant no à charge, ni à décharge. Il donne à voir des comportements et des sentiments contradictoires et complexes, souvent égoïstes. Un très bon moment, avec le secret espoir que l'auteur va continuer à se bonifier avec le temps !
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2010
Une histoire de notre temps , et qui pourtant ns ramene à la nuit des temps... Celle de notre conscience . Dans un monde régit par l'argent : celui qui devrait avoir pour seule mission de ns faire vivre en étant heureux,mais qui pourrit les hommes avides de pouvoir . Ce livre, ou se croisent les destins de personnages si differents m'a bcp, bcp plu ,une ecriture superbe, des faits reels expliqués simplement. Ce pourrait etre un polar ,mais non, ce sont les vies qui ne sont certes pas celles de tt un chacun , mais qui existent . Au final , qui est gagnant ds ce roman ? toujours la conscience de l'homme, celui qui est libre de choisir comment il veut regir sa vie . Un excellent livre .
22 commentaires10 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fabrice Humbert a choisi d'évoquer la crise des crédits hypothécaires ("subprimes") qui affecte l'économie mondiale au travers de cinq destinées symptomatiques. Les vies, éloignées mais liées, d'un oligarque russe, d'un agent immobilier américain, d'un mathématicien français et d'un serveur africain vont se croiser dans un grand restaurant lors d'une agression révélatrice des lâchetés et compromissions de chacun d'ente eux.

Contrairement à l'unanimité des critiques, sur Amazon et ailleurs, je n'ai pas guère apprécié ce livre.
Je n'y ai trouvé aucun souffle, aucune force, aucune unité. Plutôt une longue juxtaposition de personnages et situations improbables, de clichés faciles et rebattus: l'agent immobilier est américain, brutal, stupide et nationaliste; le mathématicien est bon, brillant, rêveur et naïf; le financier est forcement anglais,cynique et vénal; les femmes cultivées, lucides et révélatrices des mauvaises consciences de leurs maris; ....
Après lecture mon sentiment est que cet ouvrage, certes didactique et bien écrit, ne semble servir que de support à une dénonciation sans grand force de nos économies cupides.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2015
Tout ce que j'aurais pu dire a déjà été écrit par de talentueux commentateurs ici-même. Inutile donc de jouer l'écho.
Ce qui m'a particulièrement frappée dans ce livre c'est que le plus misérable, le plus démuni de tous les personnages du roman mais aussi le plus noble humainement parlant m'a évoqué la figure du Christ parce que tel que lui il possède un charisme naturel qui attire spontanément les gens de bien vers lui, comme le Christ il pardonne à ceux qui l'ont offensé, et comme le Christ il termine sacrifié,"crucifié" ( on lui casse les jambes alors qu'il est en pleine course, on lui brise le corps et on le jette dans les marais) Ensuite l'auteur ne nous en fait pas savoir plus. On l'a bien compris, son destin tragique, Sila le doit à des gens sans scrupules dont il dérange l'orgueil et met en danger le pouvoir. Aura-t-il ressuscité dans le coeur des quelques personnages qui l'auront approché et qui auront reconnu sa grande humanité et sa grande noblesse naturelle ( son employeur français dit de lui qu'il est un Prince, ce qui me renforce encore dans l'idée de la figure christique de Sila)?

Quoi qu'il en soit, je pense qu'on ne peut que sortir plus riche, humainement parlant, de la lecture de ce roman, et plus épouvanté aussi, si cela était possible, face au monde qui se construit actuellement sous le commandement des marchands du Temple vénérant le seul Veau d'or.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2011
Excellent roman, au style impeccable.
Une histoire d'hommes et de femmes d'aujourd'hui dans un monde qui court à sa perte; la course effrénée à l'argent, au profit, à la satisfaction matérielle et de l'égo nous mène inexorablement au précipice; les valeurs humaines seraient nos seules richesses, mais comment lutter quand on est emporté par le mouvement?
Entre présent et futur immédiat, cette fiction est notre réalité...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2011
je me suis basée sur les critiques positives pour commander ce roman et je m'en félicite : excellent style, bonne construction de l'histoire, bref un roman dont je me suis délectée et que je recommande. Très bonne lecture.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
"La fortune de Sila"est un roman tres entrainant.
Ca donne une idée claire de la relation interhumaine et du temps apres la chute du rideau de fer.
Je suis contente que je me suis donnée la peine de l'avoir commandé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus