Commentaires en ligne 


50 évaluations
5 étoiles:
 (18)
4 étoiles:
 (11)
3 étoiles:
 (11)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Littérature classique pour les presque nuls
Un petit bijou de simplicité et de narration. Des petits chapitres par essai et une compréhension aisée. Qui plus on lit ce petit chef d'oeuvre comme un polar et on le termine en se sentant moins bête!!
Publié il y a 10 mois par Christiane Mus

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Grosse déception
Une succession de courts chapitres (rarement plus de 2 pages chacun, qui correspondent aux 5 mn de diffusion radio) qui s’attardent sur un passage ou une idée tirés des Essais. En cela, il tient parfaitement son rôle de livre estival puisqu’on peut l’ouvrir ou le refermer, lire tel chapitre avant celui-là, sans que la lecture du...
Publié il y a 8 jours par Julie


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3.0 étoiles sur 5 C'est mignon, 28 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
C'est mignon mais rien ne vaut Montaigne seul, sans les commentaires. Un bon moment toutefois. Quand la radio s'écrit, il manque le son, parfois
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Mise en appêtit pour lire les Essais, 26 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
Les Essais sont une œuvre majeure, et pour beaucoup, le livre à avoir si on ne devait posséder qu'un livre. Alors pourquoi lire sur Montaigne plutôt que lire Montaigne. La réponse est qu'il faut réussir à convaincre de l'intérêt de lire Montaigne, et ce livre y participe grandement. J'ai donc offert ce livre à plusieurs personnes de mon entourage pour les convaincre de s'intéresser à Montaigne. Le livre est simple, dynamique, montre la modernité de Montaigne et également décrypte le mode de pensée unique de Montaigne. On comprend pourquoi lire Montaigne c'est participer à une discussion avec Montaigne, c'est se construire un avis car Montaigne n'est jamais dogmatique, fait son miel de chaque perception du monde ou de l'âme, l'analyse avec son filtre, qu'il critique lui-même, le rendant ainsi d'autant plus pertinent, paradoxe oblige. Le pari d'offrir ce livre n'est réussi que si ensuite, le lecteur passe aux Essais, s'en imprègne, s'en infuse, s'en délecte, lentement, longuement... Mais si une personne sur trois va plus loin, c'est déjà une grande réussite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un vrai maître à penser!, 11 mai 2014
Par 
Feron Béatrice (Marbais, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
Antoine Compagnon est professeur au Collège de France et à Columbia University. En 2012, Philippe Val lui demande de tenir une chronique estivale à propos de Montaigne.
Montaigne ? C'est qui ? Un vieux philosophe de XVIème siècle ? Qui cela peut-il intéresser de nos jours ? Tout le monde l'a oublié depuis belle lurette ! Mais bien sûr, tous les amis du génial Bordelais savent qu'il n'en est rien, et Antoine Compagnon relève le gant et s'attache à nous présenter la modernité de l'humaniste.
Première difficulté : comment choisir ? Car l'émission ne durera que quelques minutes. « Quiconque aurait osé découper Montaigne et le servir en morceaux aurait été aussitôt ridiculisé, traité de « minus habens », voué aux poubelles de l'histoire. (…) Ensuite, choisir une quarantaine de passages de quelques lignes afin de les gloser brièvement, d'en montrer à la fois l'épaisseur historique et la portée actuelle, la gageure paraissait intenable. »
Pourtant, Antoine Compagnon va accepter et ce petit livre passionnant rassemble quarante textes de trois pages et demie, abordant les sujets les plus divers. Les responsabilités politiques de Montaigne qui, ne l'oublions pas, fut maire de Bordeaux pendant les guerres de religions et la peste. Sa fonction de magistrat, son besoin de vérité, sa philosophie du scepticisme.
Mais Montaigne est aussi un être humain souffrant. Il est atteint de la gravelle (pierre aux reins) et doit accepter sa maladie, la douleur, la mort. Toutes ses réflexions l'amènent à vouloir profiter de chaque instant.
Sérieux, philosophique, ce livre ? Certes. Mais non pontifiant et austère. De nombreuses anecdotes nous permettent d'aborder l'auteur des « Essais » de manière plus amusante. « A Rouen, en 1562, Montaigne rencontra trois Indiens de la France antarctique, l'implantation française dans la Baie de Rio de Janeiro. Il furent présentés au roi Charles IX, alors âgé de douze ans, curieux de ces indigènes du Nouveau Monde. Puis, Montaigne eut une conversation avec eux. » A partir de là, l'auteur nous prouve combien Montaigne est moderne. « Par un renversement que les « Lettres persanes » de Montesquieu rendront familier, c'est maintenant au tour des Indiens de nous observer. » Ils s'étonnent de voir des hommes forts, adultes, se plier à obéir à un enfant (le roi, je le rappelle, n'a que douze ans). Et que se passerait-il si le peuple arrêtait d'obéir ? De là à la résistance passive prônée par Gandhi, il n'y a qu'un pas.
Les Indiens s'étonnent aussi de voir une telle quantité de pauvres, alors qu'une poignée de riches dominent tout, possèdent tout. Il suffirait que cette majorité se soulève pour balayer cette injustice.
D'autres histoires sont abordées, si nombreuses, si variées, qu'on ne peut les citer toutes : l'accident de cheval dont fut victime Montaigne, percuté par un poids lourd. J'entends « un de mes gens grand et fort, monté sur un puissant roussin (…) vint à le pousser à toute bride dans ma route, et fondre comme un colosse sur le petit homme et le petit cheval. » Plus loin « la chute d'une dent donne lieu à une petite fable sur la mort ».
Montaigne, comme moi, se sent bien dans sa « librairie » (sa bibliothèque), « son refuge contre la vie domestique et civile, contre l'agitation du monde et les violences du siècle. »
Montaigne, je le connaissais bien, je l'ai beaucoup pratiqué. Je l'ai retrouvé avec grand plaisir et j'ai découvert dans ce petit ouvrage des aspects que je ne connaissais pas, cependant.
C'est pourquoi cette lecture m'a vraiment beaucoup plu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une bouffée d'air !, 1 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
A lire tranquille, de bonnes leçons quelque peu oubliées mais très amusantes à retrouver. Sympa de retrouver Montaigne, toujours d'actualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Livre envoyé dans les délais et en parfait état., 26 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
Vendeur irréprochable, que je recommande sans réserve aucune à tous ceux qui hésitent à acheter d'occasion : ils ne seront pas déçus par sa prestation, ni en temps, ni en qualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 aa, 15 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
c'est un excellent produit que je conseille a d'autres personnes intéressées.
il faut l'utiliser ou le voir car une très bonne qualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Pour un été agréable, 18 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
Commandé pour et offert à ma fille qui l'a dévoré en deux jours. Grand spécialiste de Proust, enseignant au Collège de France (on peut accéder à ses conférences sur le net), A Compagnon sait mettre Montaigne à la portée de tous et en tire des enseignements pour notre monde contemporain. Un très bon moment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Parfait, 16 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
Tout à fait conforme à ce qui était attendu, livraison rapide et soignée. Parfaite approche du propos de Montaigne et de son application à la vie personnelle de chacun
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 qques heures d'été avec Montaigne, 16 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
beaucoup apprecié ce petit livre qui a ravivé qques lacunes et autres oublis . facile à lire ,il reste en fin de lecture , une mémorisation de l'l homme que pour ma part j'avais bien ...oublié, et c'est dommage car il en ressort une actualité de pensée non négligeable .
avant "d'attaquer " les Essais en classe, nos chers étudiants devraient en passer par Mr Compagnon, ils ne liraient plus apres de la mme façon . A lire .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Montaigne, un libéral, semble-t-il..., 25 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'été avec Montaigne (Broché)
Bien que je n'aie jamais lu les Essais de Montaigne, c'est, malgré des chapitres trop courts et insuffisamment approfondis à mon goût, une petite introduction agréable à lire et accessible à son célèbre ouvrage, à son originalité, sa "richesse", sa "diversité", son "épaisseur historique" et sa "portée actuelle". Je l'ai lu pour voir si l'on y trouve quelques indices confortant l'affirmation lue ailleurs que Montaigne était un libéral (à ce sujet, Antoine Compagnon qualifie Montaigne, extérieurement à tout le moins, de "libéral", au chapitre 2, et parle explicitement au chapitre 22 du "libéralisme de Montaigne" en matière d'enseignement, concernant le "débat sur la mission de l'école"). On trouve quelques indices. À partir de l'interprétation des Essais que propose Compagnon, on apprend en effet :
- que Montaigne ne s'est jamais résolu au machiavélisme '"qui autorise à mentir, à trahir sa parole, à tuer, au nom de l'intérêt de l'État, pour assurer sa stabilité, conçue comme le bien suprême" ; pour Montaigne, "la fin ne justifie pas les moyens, et il n'est jamais prêt à sacrifier la morale privée à la raison d'État" ; et, en tant qu'homme public, comme il l'a été, "la fidélité à sa parole" "est une conduite bien plus payante" que celle consistant à tromper et être hypocrite (rappelons que, pour la tradition libérale, honorer ou tenir ses promesses est l'un des devoirs principaux que les individus ont les uns envers les autres) ;
- que Montaigne fut sensible à l'"absurdité", bien observée par les trois "Indiens" venus à Rouen pour être présentés à Charles IX, qu'est la "servitude volontaire" dénoncée par Étienne de La Boétie dans son fameux "plaidoyer pour la liberté contre les tyrans", plaidoyer pour lequel La Boétie est considéré comme l'un des premiers philosophes politiques libéraux et que Montaigne voulait placer au "plus bel endroit" du premier livre de ses Essais, celui conçu comme un "monument à l'ami disparu" ;
- que pour Montaigne, la "colonisation de l'Amérique ne présage rien de bon, car le Vieux Monde corrompra le Nouveau Monde", Montaigne pouvant ici être considéré comme "l'un des premiers censeurs du colonialisme" (historiquement, la plupart des libéraux ont été de farouches opposants au colonialisme) ;
- que pour Montaigne, "il n'y a pas de bien supérieur à la liberté" ;
- que "Montaigne hait l'autorité", ce qui peut caractériser, plus ou moins, nombre de libéraux ;
- qu'en matière religieuse, "tôt dans le XVIIe siècle, on vit en [Montaigne] un précurseurs des libertins, les libres penseurs qui annoncèrent les Lumières" ;
- que Montaigne, enfin, à lire d'autres passages du petit livre de Compagnon, défendait, semble-t-il, le primat de l'individu, s'élevait contre toute forme de cruauté (dont la torture) et prônait la tolérance, d'autres valeurs chères aux libéraux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'été avec Montaigne
L'été avec Montaigne de Antoine Compagnon (Broché - 16 mai 2013)
EUR 12,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit