undrgrnd Cliquez ici Toys nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Livres Cahier de vacances Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles5
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juin 2013
J'ai acheté le Muziq ancienne formule dès sa parution n'étant pas fan que de jazz! J'en ai toujours été satisfait sauf lorsqu'il a été omis dans les guitaristes influents Hank MARVIN des SHADOWS!
La nouvelle formule est intéressante: les articles sur Neil YOUNG et Neal SCHON sont excellents. J'attends avec impatience le prochain numéro.
A recommander!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le mensuel "Musiq", issu de la rubrique "tangentielles" de "Jazz Magazine" et qui avait paru entre 2004 et 2009 avant de disparaître, renaît aujourd'hui sous la forme d'un mook trimestriel de 160 pages à l'iconographie soignée; un bookzine qui s'adresse avant tout aux esprits curieux, soucieux de découvrir la musique autrement qu'au travers les chemins balisés du music bizness.

Au sommaire de ce n°1, un article qui devrait intéresser le camarade ecce.om, consacré au pépites discographiques méconnues de Paul Mc Cartney : faces B de 45 t, titres oubliés de compil, musiques de film, reprises... S'ensuit un long dossier sur Neil Young, depuis ses débuts avec le Buffalo Springfield, ses divers participations à C.S.N&Y, jusqu'aux différents aspects de sa production personnelle, en solitaire ou accompagné du Crazy Horse, puis un article sur Gene Clark, "l'oiseau qui ne voulait pas voler", et âme des deux premiers Byrds.

A l'honneur également de ce n°1, plusieurs guitaristes : Jef Lee Johnson, remplaçant de Vernon Reid au sein du groupe de Michel Portal, qui vient de nous quitter le 28 janvier 2013 et donc le jeu rappelait, excusez du peu, ceux de Jimi Hendrix, Randy California ou Shuggie Otis ! Neal Schon, guitariste virtuose de Santana et de Journey et Frank Zappa que l'on ne présente plus...

Et puis encore, pêle-mêle, une interview musicale du Moustic de Grosland, la saga de Rodriguez le héros de "searching for sugar man", James Brown en Jamaïque, un portfolio proposant quelques belles photos, un article sur l'acid jazz, l'analyse du "Spectrum" de Bill Cobham avec un focus sur Tommy Bolin, la discothèque d'Alain de Greef, un entretien avec Bobby Womack, légende de la soul music et on termine par le compte rendu de quatre concerts d'anthologie : les Stones à Wembley le 7/09/1973, Gong à Sartrouville le 5/12/1970, les Who à la la fête de l'Huma le 09/09/1972 et Weather Report aux Arènes de Nimes en juillet 1978.

Voilà ! Plein de bonnes choses à lire et à écouter !
55 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2013
Il y a des revues que l'on jette aussitôt lues, d'autres vers lesquelles on revient des décennies après leur parution. Le nouveau Muziq pourrait aller rejoindre Musique en Jeu, L'autre journal, Les Cahiers du Cinéma (d'antan), L'art vivant ou L'enragé sur mes étagères. Le n°1 de cette seconde série (réincarnation du magazine auquel j'avais participé de 2004 à 2009) est publiée par Le Castor Astral sous la forme d'un bookzine vendu en librairies, 160 pages d'articles relatant et commémorant l'histoire de la musique pop(ulaire), du rock en jazz en passant par le funk et la soul. La patrouille de chroniqueurs dirigée par Frédéric Goaty et Christophe Geudin fait jouer mémoire et érudition sur les phénomènes musicaux qui ont agité la seconde moitié du XXe siècle. L'amour des disques y est partout chanté et les retours sur le passé nous font découvrir maints recoins oubliés dès lors que l'on s'intéresse au sujet, qu'il fut vécu ou qu'il soit fantasmé.
Ce premier numéro rassemble un hommage au disparu Jef Lee Johnson ou au guitariste Neal Schon, la seconde carrière de Gene Clark après les Byrds, les chansons méconnues de Paul McCartney, l'association impossible de Sly & Robbie avec James Brown, 32 pages sur Neil Young, un décorticage de l'album Spectrum de Billy Cobham, une fenêtre sur l'acid jazz, des entretiens avec Sixto Rodriguez et Bobby Womack, le souvenir de concerts mémorables des Rolling Stones, Gong, The Who et Weather Report, etc. Le test en aveugle de Jules-Édouard Moustic et la rubrique "Mes disques et moi" proposée à Alain de Greef laissent soupçonner quelques sympathies avec Canal +. Guy Darol termine en signant un remarquable article sur les influences subies par Frank Zappa. En commentaire de cette étude très complète j'ajoute Don Cherry et Roland Kirk à la liste des jazzmen ayant joué avec le compositeur et je rappelle qu'il fit miroiter à Pierre Boulez l'achat d'une 4X, machine développée par l'Ircam, pour le convaincre de jouer sa musique qu'en retour le chef d'orchestre massacra à tel point que Zappa refusait d'aller saluer la salle. Marché de dupes pour l'un et l'autre puisque le choix se porta sur un Synclavier !
Muziq est résolument tourné vers le passé, glorieux s'il en fut. La revue qui abordera l'avenir reste à inventer. Miroir de la quantité de revivals qui hantent les artistes et de la nostalgie d'une jeunesse qui n'a pas vécu l'âge d'or, les journalistes reviennent sur leurs amours d'adolescent. Nous manquons hélas terriblement de visionnaires tant et si bien que les démarches personnelles authentiques ont de plus en plus de mal à sortir de l'ombre. Le marketing et les replis communautaires isolent plus que jamais les outsiders, rebelles indispensables à la régénération de notre univers. The present-day composer refuses to die, ressassait Zappa sur ses pochettes en citant Edgard Varèse. Le compositeur d'aujourd'hui refuse de mourir !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2014
Vive Miuziq qui croit en la pluralité de les musique, des sons, des goûts et des envies.Il n'y en a pas beaucoup comme cela. Chérissons les.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2014
I'm a regular Jazz Magazine reader and this is also a good magazine with the same design. Hope to buy others numbers
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)