undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles10
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 février 2010
La carrière du héros s'étale sur un grand nombre de tomes. Il est vrai qu'on peut les lire dans un ordre quelconque et qu'ils sont tous intéressant, mais il eut été encore plus agréable de les numéroter pour suivre la chronologie.
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2013
Bon, comme les dernières fois, les qualités sont les mêmes avec quelques défauts toujours. Cf commentaires précédents. Il faudrait que Bolitho fasse un jour une c... pour devenir un "héros" plus humain. Ce roman se lit avec plaisir et mérite notre attention. On peut toujours trouver des défauts, mais dans une série, la trame est forcément identique d'un roman à l'autre. Alors l'intérêt vient désormais de l'évolution du personnage dans sa carrière à travers un contexte mouvant.
Ne soyons pas chagrin, j'aime à retrouver Bolitho, bien que parfois agaçant, car plutôt lisse, bien que certains évoquent sa part d'ombre. En ce qui me concerne, sa part d'ombre est quand même très superficielle.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2014
Il s'agit du dix septième tome (neuvième dans l'ordre chronologique entre Mutinerie à bord et En ligne de bataille) écrit après A l'honneur ce jour là.

Nous sommes en 1792 et c'est toujours la paix avec demi-solde pour la plupart des officiers du roi. Bolitho se voit proposer un poste dans le Nore, recruter des marins pour le roi et lutter contre les contrebandiers. Il sera à la tête d'une flottille de 3 cotres à huniers. Il se languit de son commandement de son ancienne frégate, mais un poste, surtout en temps de paix, ne se refuse pas. D'autant que la partie n'est pas du tout jouée et bien des aventures l'attendent avec à ses côtés son fidèle Allday.

Un nouveau retour en arrière. A.Kent comble peu à peu les trous dans la carrière de son héros et comble ainsi nos espérances.
Une nouveauté dans ce tome qui verra Bolitho s'essayer au rôle de barbouze et contraint de mettre un mouchoir (mais provisoirement) sur sa moralité exemplaire pour collaborer ne serait-ce que brièvement avec de vils contrebandiers (la plaie du roi en temps de paix, mais bien pratiques en temps de guerre ou presque). Bolitho est confronté à la real politique.
Un livre bien construit, en deux grosses parties (la chasse au contrebandier et la partie hollandaise) avec un bon dosage entre action en mer et enquête pour démasquer la tête du réseau de la confrérie.

La suite de mes lectures : Un seul vainqueur.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2013
Dans la lignée des autres titres, toujours autant de plaisir à lire cette saga maritime, se laisse dévorer sans compter !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2013
Un livre d'aventure comme au temps des "capes et d'épées"
Une écriture fluide qui vous emporte rapidement, un champ lexicale "marin" très soutenu...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2013
Pour mon mari.
Je lui ai acheté a fur et à mesure toute la collection. En livre de poche
Un vrai réal d'après lui.
Excellent auteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2015
Je suis fan de ce héros . Bientôt la suite que j'attends avec impatience et la lire sur ma Kindle
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2010
Je parle au nom de mon compagnon qui est un fan inconditionnel d'Alexander kent : encore encore encore !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quatrième de couverture :

Printemps 1792. Profitant d'une brève période de paix, l'Amirauté envoie le capitaine Richard Bolitho, à la tête d'une flottille de trois cotres à hunier, écumer les côtes de la douce Angleterre afin de recruter des hommes capables de servir demain sur les vaisseaux du Roi. Vilaine tâche, dans la mesure où les marins d'Albion ont choisi pour l'heure une aventure plus lucrative que le service armé : la contrebande. Et cette fois, il semble bien qu'ils aient vu les choses en grand : c'est une véritable société de malfaiteurs - la Confrérie - qui organise crimes et trafics ; et il apparaît vite que cette puissante association liée par le secret est soutenue en haut lieu par quelques aimables exploiteurs de la misère humaine...

Après 3 ans d'une convalescence longue et difficile, le capitaine Bolitho cherche à nouveau un embarquement. Cette fois ci, pas de frégate sous les Tropiques, mais la mer du Nord. Il devra se contenter d'être à la tête de 3 petits cotres à hunier : 3 commandants, 3 équipages. Il va encore une fois falloir gagner leur confiance afin de mettre en déroute une organisation de contrebandiers dont les ramifications naissent dans les hautes sphères de la société. Mais Bolitho a justement été choisi pour esprit d'initiative. Mais que penser de cette mission ? Est-ce une mise à l'épreuve suite à sa longue maladie et en vue de la guerre qui approche ? En effet, s'il échouait l'Amirauté aurait ainsi une bonne raison de l'écarter. Ou, au contraire, est-ce une « véritable » mission ? De l'autre côté de la Manche, les évènements s'enchainent et la nouvelle de la mort du Roi Français va avoir des conséquences directes sur cette mission.
Les talents de narrateur de l'auteur nous entraînent encore dans une aventure pleine de rebondissements, mais aussi de sentiments. Notre Capitaine va devoir reprendre goût à la vie après la mort de Viola mais il a aussi besoin d'avoir confiance en lui alors qu'il redoute en permanence le retour des fièvres. Les caractères des personnages sont encore passé à la loupe avec son fidèle chef d'embarcation, mais aussi des traitres et des hommes courageux, des hommes d'honneur qui peuvent aller jusqu'au sacrifice pour leurs camarades ou leur pays.
Cette mission décidera donc de l'avenir de Bolitho, s'il en réchappe...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2013
c'est dommage l'auteur nous noit dans des détails techniques de ces vieux gréements. Du même coup l'histoire en pâtit et on se perd un peu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)