NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres undrgrnd Cliquez ici

Commentaires client

5
4,0 sur 5 étoiles
Avec Bastien : Portrait
Format: BrochéModifier
Prix:14,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 janvier 2011
Qui ne rêverait pas d'être, comme Mathieu Riboulet, Avec Bastien ? Car ce Bastien est simplement un ange : il incarne l'homosexualité dans sa version la plus solaire.

Quelle paix, quelle harmonie dans le destin de Bastien ! Ce n'est pas le moindre des mérites de l'auteur que d'avoir su offrir, par la fiction, l'exemple d'une homosexualité dépourvue du moindre négatif.

L'écriture de Mathieu Riboulet est d'une maîtrise hallucinante. Pleine, riche, ouvrant sur tant d'idées belles, et portant dans son mouvement une puissante bienveillance.

Ce livre est sage, aux deux sens du terme : il l'est comme un premier de la classe, discret et vif d'esprit ; il l'est comme un savant, un peu philosophe et contemplatif. Magnifique Bastien, et grand Mathieu Riboulet !
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le narrateur/auteur est fasciné par l'apparition lumineuse d'un garçon brun dans un film porno, alors il fantasme cet être ouvert à tous, crée sa biographie, en fait un enfant, puis un adolescent, puis un trentenaire digne de cette image solaire qui irradie l'amour dans des scènes de sexe des plus torrides où il est disponible pour des milliers d'hommes dissimulés derrière leur écran qui ne peuvent que le posséder virtuellement... ; c'est avec une écriture très mélodieuse et soignée sans être guindée que Mathieu Riboulet nous restitue l'enfance de Bastien dans un hameau de Corrèze -Bongue- entouré de ses parents Martin et Alice, ainsi que de ses deux frères ainés Christophe et Emmanuel, de sa passion fondatrice -alors qu'il avait 8 ans- pour son camarade d'école Nicolas -un garçon déprécié par la nature, honnis par les autres enfants- qui va mourir dans un accident de voiture l'année suivante, de son intérêt pour le travestissement avec les habits empesés de son aïeule afin d'appréhender le monde entant que fille portant une jupe l'entrejambe à l'air, des jeux avec ses frères où le plus jeune n'est pas le plus innocent, de sa passion de l'escalade des sommets, de l'évidence de sa nudité et de son amour des hommes -ne pouvant pas être à Nicolas il se donnera à tous-... l'auteur plus âgé que son héros choisi avoue n'être pas de la même génération et n'avoir pas l'aisance de son Bastien avec son corps qu'il offre à tous grâce aux films pornographiques... mais cette biographie est-elle inventée où la tire-t-il de la sienne ? Bastien une rencontre virtuelle existante ou totalement romanesque ? Bref grâce à une écriture distanciée, presque désincarnée et embellissant nous nous laissons emporter dans cette histoire qui nous berce comme une mélopée magnétisante. J'ai aimé.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 juin 2014
"Avec Bastien" est finalement la biographie d'un personnage fictif par un personnage fictif omniscient.
J'ai eu du mal à finir ce livre et le dernier paragraphe a été une délivrance. Je verrais mieux l'auteur écrire des recueils de poésie que de vrais romans. Le bon français est là, la narration romancée aussi, la poésie enjolive le tout, mais l'action a déserté tout le bouquin qui finit par être terriblement ennuyeux. Un minimum d'interaction, une petite discussion, n'importe quoi aurait allégé le tout; mais rien. Le lecteur n'arrive pas à respirer tant l'auteur se confond en paragraphes interminables pour ne décrire qu'une seule et même chose. Par là même, il a la fâcheuse habitude de mélanger la chronologie, faire des retours dans le passé, puis bondir à nouveau sur le présent, ce qui le fait revenir incessamment aux mêmes évènements (la fameuse table où Bastien se couche, par exemple, a beau être symbolique et centrale, elle est tellement évoquée qu'on finit par vouloir lui donner des coups de pieds; les lecteurs comprendront).
On aperçoit quelques clins d’œils à la bonne morale, les préservatifs jouent un beau rôle, l'analyse rapide du travestissement lui donne une dimension méliorative totalement inédite, mais une fois de plus, les régiments de paragraphes sensés étayer l'idée originelle de l'auteur finissent par se mélanger les pinceaux et parlent cent fois de la même chose.
En bref, un roman particulièrement ennuyeux qui, malgré quelques touches positives, ne m'a inspiré aucun intérêt.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce récit est une fois de plus - comme Mathieu Riboulet a l'habitude de nous conter - une forme de quête sans but.
- Elle est celle d'un homme (le narrateur) épris d'un garçon (Bastien un jeune acteur de films X) beau à en perdre la vue. Le narrateur n'aura de cesse que de le voir, dans toutes les positions possibles, de l'admirer, d'en faire le détail jusque dans les recoins intimes de son corps, d'imaginer ce qu'est sa vie, de rêver à ce qu'il aime et ce qu'il fait, mais tout cela, sans jamais oser aller dans la réalité d'une rencontre avec lui.
- Elle est aussi celle de Bastien, qui a perdu alors qu'il était encore enfant, le grand amour de sa vie : Nicolas. Il erre dans les méandres de sa sexualité, avec le souvenir de son amoureux, celui pour qui il aurait donné chaque minute de sa vie.

Bastien, est le cadet d'une famille de paysans, il a deux frères, c'est un être à l'aise avec son corps, il aime la nature et fortement le sexe avec les garçons, à ce point, que pour arrondir ses fins de mois il en fait un second job ! Et il le fait bien, et il a du succès, et il gagne beaucoup d'argent grâce à ça !
Le narrateur-voyeur n'est pas pervers, il est réellement tombé amoureux de Bastien.

Mathieu Riboulet nous fait vivre au travers des mots, toute une vie d'un garçon de sa naissance à sa maturité, un garçon qu'il a appelé Bastien ! Toujours avec une belle harmonie des mots, ce qui le caractérise si bien, et cette grande volupté du désir sous toutes ses formes qui se dégage à chacune de ses phrases.
C'est peut-être le roman le plus sexuel et cru qu'il ait écrit, mais même s'il en détaille les scènes de sexes, il reste toujours dans l'amour, dans cette espèce de contexte onirique haut en couleur.

C'est une lecture adulte, courte, mais intense, sans violence, très crue, mais pas grossière.
88 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 octobre 2012
N'étant pas critique littéraire, je ne sais trouver les mots pour dire mon admiration ,et le plaisir que j'ai eu lire ce récit (?) singulier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'Amant des morts
L'Amant des morts de Mathieu Riboulet (Broché - 25 août 2008)
EUR 9,94


Prendre dates : Paris, 6 janvier - 14 janvier 2015
Prendre dates : Paris, 6 janvier - 14 janvier 2015 de Patrick Boucheron (Broché - 13 mai 2015)
EUR 4,50