undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4
3,8 sur 5 étoiles
Tokyo : Petits portraits de l'aube
Prix:7,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 juin 2012
Offert à une personne qui a vécu au Japon et à Tokyo, qui y a fréquenté certains milieux underground, et qui a malgré tout appris de ce livre et l'a beaucoup apprécié.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 décembre 2012
de petites merveilles, des tableaux d'un monde flottant et fuyant, si lointain et si proche... un livre délicat qui ne se laisse pas oublier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Il y a chez Michaël Ferrier la justesse d'une écriture incisive et vive à chantourner le réel .

Déambulations en courts chapitres pour un court (l)ivre aux phrases arrosées d'une ville sakadée

L'auteur de tant boire est prit d'hallucinations que ce soit le titre fallacieux ou de ce qu'il croit percevoir , il n'est finalement jamais de Tokyo présent . Il ne rencontre que des fantômes qui prennent possession de sa plume - bar semi-clandestin , légumes poussant dans les entrailles de la ville , dernière brasserie pratiquant l'alchimie , rencontre avec un calligraphe Trésor national vivant ...

Les Fantômes d'Edo

Les fantômes de chair avant que le glacis du moderne ne la recouvre

En ultime révolte , en baroud , ils ont réussi à envoûter un gaijin pour porter témoignage d'un édonisme enfuit
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 26 août 2013
M'étant enthousiasmée pour "Fukushima : Récit d'un désastre" du même auteur, j'attendais beaucoup de ces "portraits". Ils sont certes originaux et donnent une vision de Tokyo inédite mais... c'est un peu court.
M. Ferrier aurait été bien avisé d'étoffer certains textes et de compléter le livre par d'autres portraits afin de ne pas laisser ses lecteurs sur leur faim.
A ce propos : le portrait où il parle du saké m'a donné une furieuse envie d'approfondir le sujet que j'avais juste abordé lors de mes voyages - Paris doit bien être la deuxième ville du Japon, comme dit l'un de mes amis japonais, car j'y ai trouvé tous les conseils éclairés de dégustation auprès de passionnés nippons comme français !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Fukushima: Récit d'un désastre
Fukushima: Récit d'un désastre de Michaël Ferrier (Poche - 14 mars 2013)
EUR 7,50

Le goût de Tokyo
Le goût de Tokyo de Collectifs (Poche - 16 octobre 2008)
EUR 6,80

Mémoires d'outre-mer
Mémoires d'outre-mer de Michaël Ferrier (Broché - 27 août 2015)
EUR 21,00