Commentaires en ligne 


104 évaluations
5 étoiles:
 (27)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (23)
2 étoiles:
 (20)
1 étoiles:
 (28)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


21 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un scénario qui en appelle un autre ...
Une nouvelle aventure de mes héros de BD favoris, Blake et Mortimer, quelle aubaine !
Avec une nouvelle équipe : Jean Dufaux comme scénariste, Antoine Aubin et Etienne Scréder aux pinceaux, sans oublier la mise à la couleur à la fois inquiétante et flamboyante de Laurence Croix, l’Onde Septimus nous donne...
Publié il y a 4 mois par Marie Pierre Bernet

versus
59 internautes sur 63 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 De l'onde méga à l'onde courte
Entreprise périlleuse - plus ardue qu'inventer une intrigue inédite - que de vouloir donner une suite à "La Marque jaune" - album qui reste pour beaucoup le chef-d'œuvre d'Edgar P. Jacobs. Et pari assez loin d'être gagné, malgré quelques points positifs. Certes bon nombre des jacobsismes attendus sont au rendez-vous; pour les...
Publié il y a 4 mois par Paluel Marmont


‹ Précédent | 1 211 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

59 internautes sur 63 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 De l'onde méga à l'onde courte, 6 décembre 2013
Par 
Paluel Marmont (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
Entreprise périlleuse - plus ardue qu'inventer une intrigue inédite - que de vouloir donner une suite à "La Marque jaune" - album qui reste pour beaucoup le chef-d'œuvre d'Edgar P. Jacobs. Et pari assez loin d'être gagné, malgré quelques points positifs. Certes bon nombre des jacobsismes attendus sont au rendez-vous; pour les thèmes: machination diabolique, savants fous, descentes dans les souterrains; et pour la forme: récitatifs abondants, nombreux strips fragmentés (environ 35% du total des strips), pages à symétrie verticale (1/3 des planches). Mais la comparaison - inévitable - avec l'original amène à une sérieuse réserve: l'intrigue foisonnante, rocambolesque et en définitive incohérente, qui se résout, si on peut dire, par le recours à une entité apparemment extraterrestre, "deus ex machina" commode et étranger à l'univers de Jacobs, qui restait rationnel. On ne comprend d'ailleurs pas grand-chose aux propriétés mirobolantes de l'onde Septimus, ni à ses rapports avec la plus familière onde Mega. Si l'intrigue est moins "ligne claire" que celle de Jacobs, le dessin, lui, l'est davantage, dû à un encrage plus léger. A noter quelques cases hideuses dans les dernières pages, les images ultimes d'Olrik (On se souvient que c'est Jacobs lui-même qui posait pour Olrik, ce n'est pas sympathique de défigurer son gagne-pain.) Et de fait la qualité faiblit au fil des pages. La couleur est réaliste, mais moins dramatique que celle de Jacobs, essentiellement théâtrale. On note que les participations de Blake et Mortimer à l'intrigue sont équilibrées, la vedette étant cependant tenue par Olrik à qui revient - innovation - la couverture (très réussie) de l'album. On relèvera au passage quantité de références aux aventures de Blake et Mortimer, outre "La Marque jaune" - entre autres "Espadon" page 30 ou "Atlantide" page 42. Et on verra passer au fil des pages le nom - inattendu - de Virginia Woolf et l'image de W. Churchill en Oncle Paul, flanqué comme il se doit d'Anthony Eden page 59. On apercevra même Tintin page 9 (reprise de "Objectif Lune", page 3, case 8) - et Francis Albany, inévitable dans le Londres des 50', page 22. On pensera encore à Floc'h page 55 pour la mise en abyme - une belle idée en soi; à la fin de "2001" page 65, etc... Tout cet intertexte est divertissant, mais détourne quelque peu de l'intérêt pour la narration, et empêche le lecteur de vibrer aussi spontanément à "L'Onde Septimus" qu'il le fait à "La Marque jaune". L'impuissance à égaler Jacobs est encore un hommage à son génie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Laborieux !, 12 décembre 2013
Par 
bernardb52 "bb" - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
Si à chaque sortie d'un nouvel opus j'en viens à espérer une nouvelle aventure de la trempe d'un SOS Meteores ou de la Marque Jaune, c'est à tort, on ne réécrit pas le passé.

Pour ce qui concerne "L'onde Septimus" J'ai attribué trois étoiles pour le dessin de Aubin particulièrement fidèle à Jacobs

Le scénario est finalement inexistant, il consiste en des références au passé, on connait la fin avant même le tiers de la BD, aucun rebondissement.

Les personnages ont mal vieilli, ou l'on regarde tristement Olrik qui a perdu toute son agressivité, Mortimer troublé par les épaules de Miss Rowana, et un Blake impuissant et peu énergique. Le texte est souvent ronflant et verbeux. Bizarrement tout semble invraisemblable. On se demande si tous les personnages ne sont pas des ectoplasmes.

Je n'ai pris aucun plaisir à lire cet album, au contraire j'ai eu la désagréable impression d'assister à un enterrement.

En définitive, il serait temps de laisser mourir en paix tous ces personnages qui ne sont plus que l'ombre de ce que j'ai aimé.

Et pourtant, je sais que je me précipiterais pour acheter le prochain, si ça pouvait être le bon, un rêve...

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve."
Antoine de Saint-Exupéry 7
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Le plumage sans le ramage., 29 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
La première impression est bonne, avec une dessin fidèle à l'original de façon troublante, et des textes chargés et un peu ampoulés, comme les affectionnait EPJ.
L'intrigue démarre plutôt bien, avec Blake pour une fois, et non Mortimer.
Hélas, le scénario s'enlise rapidement dans des considérations complexes sur les effets des ondes du professeur Septimus, dont on découvre qu'elles ont pour origine un vaisseau extra-terrestre, qui ressemble d'ailleurs à ceux des Atlantes quittant la Terre, mais c'est certainement fortuit.
A partir de là, on n'y comprend plus grand chose, une orgie de Septimus envahit Londres, et après des débats abstrus, le vaisseau est démoli à l'explosif, et Olrik (ah oui il était là..) finit à l'asile, ou s'évade, on n'en sait plus rien....
Et voila bien la grande différence avec le travail d'EPJ, dont on ne lisait pas un album sans qu'il n'en reste aucune trace!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Beau dessin, mais scénario......., 29 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
Après la lecture du "Serment des 5 Lords" qui m'avait laissé une bonne impression, j'étais impatient à l'idée de lire ce dernier B&M. La déception a été à la hauteur de mon attente. Si EP Jacobs avait l'air de créer des scénarios de SF cohérents et réalistes, ce n'est malheureusement pas le cas des auteurs de cet opus laborieux : à aucun moment, je ne me suis senti happé par l'histoire, tout semble complètement surréaliste et sans queue ni tête. J'ai beaucoup peiné à comprendre l'intrigue, et la façon dont elle se résoud. On retrouve un Olrik qui n'est plus que l'ombre de lui-même, des personnages méconnaissables... Seul le dessin sauve partiellement ce 22ème opus, et justifie les 2 étoiles que je lui attribue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 catastrophique, 25 décembre 2013
Par 
Gerard Chaouat (PARIS 20 France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
il ne suffit pas d un dessin a la EP Jacobs pour ressucite la mythique marque jaune .....là; c'est carrément la cata tant au niveau de l'intrigue que des personnages, sans compter la volonté d'empiler les références. Autant le dernier Buck Danny est une réussite, bien qu'il y ait des progrés à faire, autant là, comme pour les Lefranc, on se dit (a regret) qu'il faut laisser périr la série si ca continue comme ça! une vraie cata!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 bof bof, 3 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
un manque d'originalité de plus en plus flagrant dans les B et M : on va finir par se lasser de cette manie de ressortir à chaque fois des personnages issus des anciens albums (ici, le professeur Septimus). Il serait temps de viser plus haut et plus original.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 L'onde zéro, 2 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
Si les dessins sont très bons, le scénario est raté. Aucun suspense, pas de rythme, on ne comprend pas vraiment le but de l'intrigue... Quel dommage! Une suite de la Marque jaune aurait pu être exceptionnelle. Mais là, franchement c'est raté. Les personnages sont vides et avancent dans l'histoire sans vraiment savoir eux-mêmes pourquoi.
A noter en plus que les commentaires sont très mal écrits.
On est loin de l'univers Jacobs. Comme quoi un album réussi c'est d'abord et avant tout une bonne histoire.
Les dessins pourtant magnifiques sont gâchés par un scénario digne d'un "fantômette".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Beurk et Mort-amer, 8 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
J'ai l'impression de reprendre beaucoup de commentaires précédents... Mais je ne les ai regardés qu'après avoir lu cet album... J'ai été tellement déçu que j'ai voulu m'assurer que ça n'était pas seulement dû à moi... et je suis rassuré: cet album est un ratage complet ! Je ne critiquerai pas le dessin bien dans la ligne (sic) du créateur Jacobs, c'est le moins qu'on en attende.Mais le scénario !!! Quelle tristesse! Un foisonnement d'élucubrations pseudo-scientifiques incompréhensibles pour le profane (ce qui n'était pas le cas chez Jacobs), une ribambelle de personnages secondaires dont on se demande ce qu'ils viennent réellement faire dans l'histoire, ça part dans beaucoup de directions sans idée forte unificatrice, sans doute n'ai-je rien compris... mais c'est justement ça qui est grave... un Mortimer que la curiosité scientifique transforme en héros dangereux, un Olrik fade, un Blake perdu parce qui'il ne comprend pas plus que nous... Je suis allé jusqu'au bout de l'histoire sans plaisir et même la fin me semble incompréhensible... si elle prépare une suite, je me passerai de celle-ci et même une armée de Septimus ne réussira à me la faire acheter (encore moins lire !)...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 du scepticisme pour septimus, 10 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
il y a un an,lorsque les rumeurs faisaient état d'une suite à "la marque jaune",le petit monde des inconditionnels de blake & mortimer dont je fais partit fut pris d'inquiétude ,voir de scepticisme!voilà le livre est là et je viens d'en achever la lecture....un mot pour résumé :DÉCEPTION. Déception ,car cette suite n'apporte rien au précédent volume,tant par l'histoire ,que par l'originalité.D'un coté ,nous avons un quarteron d'illuminés qui veulent faire revivre l'invention de septimus dans le but de conquérir le monde ,et de l'autre nous avons le professeur mortimer qui veut ,lui aussi,grâce a cette machine ,sauver le monde de la folie!Eternel ritournelle du bien contre le mal. Mais n'est pas jacobs qui veut et là ou il avait réussi a nous captiver ,les repreneurs ne font que du réchauffé et encore ! De plus étant donné que nous sommes au XXI ème siècle,l 'histoire à moins d'impact que la marque jaune sortie dans les années 50.Quand à l'histoire ,olric qui est à nouveau sous l'influence du défunt septimus,passe mal ,car a la page 69 de la marque jaune,lors de l'affrontement entre lui et mortimer,on a pas l'impression d'avoir à faire à un malade ,mais plutôt à un homme qui a retrouvé toute sa lucidité. J'en profite pour faire une aparté ,mais dans la marque jaune page 55 2ème case en haut ,on apprend que septimus à peine arrivé à LONDRES,la troisième guerre mondiale éclate (le secret de l'espadon) ...Et il a comme domestique GUINEA PIG qui n'est autre que olric!Hors comment se fait il que ce même personnage soit au même moment l'ennemi de blake & mortimer? Mais revenons au l'onde septimus et ses incohérences comme à la page 48 ou mortimer appuie sur le bouton qui déclenche l'éclateur et qui comme par miracle épargne olrik assis dessous ,alors que le même olric avait ,par la même action fait disparaître septimus dans la marque jaune...La découverte de "l'engin spatial" par blake et qui apprend par la bouche même de winston churchill que le gouvernement connaissait son existence,alors que blake est lui même un"ponte" du MI5,et qu'il l'ignorait...( une nouvelle affaire rosewell?)De plus ,cet engin ressemble étrangement aux engins des atlantes (voir l’énigme de l'atlantide) ainsi que la forme du scaphandre (page 44) sortit tout droit du secret de l'espadon tome 3 page 33...Quand au dessin,les premières pages sont dans "le style" de jacobs,mais plus on approche de la fin ,plus le dessin est "pauvre" et devient une vulgaire parodie dans les 4 ou 5 dernières pages!Je met donc 2 étoiles pour l'idée qui en soit n'est pas mauvaise,mais comme je le dis plus haut ,n'est pas jacobs qui veut! D'autre part ,a force d'intercaler les "nouvelles histoires" entre les anciennes pour plus de cohérence ,il arrivera un moment ou rien ne sera plus crédible! pourquoi ne pas continuer après les 3 formules du professeur sato ,avec bien sur une astuce pour "faire revenir" olric,vu qu'il disparaît dans l'explosion de l'hélicoptère à l'avant dernière page!Pour moi,et cela n'engage que moi,les meilleurs "repreneurs" sont sente et julliard ,tout en sachant que pour ce qui est du dessin ,seul ted benoit "frise" la perfection.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


34 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Navrant, 11 décembre 2013
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus (Cartonné)
Un scénario indigent, truffé d'aberrations. Oser faire renaître la Marque Jaune à travers une histoire pseudo fantastique mêlant un vaisseau dans un gouffre béant au cours de Londres, un pauvre Septimus démultiplié dont on ne comprend pas la consistance, un complot sans queue ni tête et une fin bâclée. Comble du ridicule, un pauvre Olrik affublé à la fin d'un pull avec la Marque Jaune de chez Abercrombie et comble de l'horreur, jamais vu dans une bd aussi mythique une faute d’orthographe en page 36 case 4 - Blake "Sans rien trouvé" (sic !) et j'en passe...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 211 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa32bb528)

Ce produit

Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus
Blake & Mortimer Tome 22 l'Onde Septimus de Jean Dufaux (Cartonné - 6 décembre 2013)
EUR 15,15
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit