undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

12 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 septembre 2009
L'anéantissement d'une culture. Le souffrances du peuple allemand, si souvent tenu comme complice conscient de Hitler, sous le regard terriblement froid de ceux qu'on tout calculé pour que les destructions soient totales, et les pertes humaines colossales.

Un livre inoubliable, mais aussi insoutenable pour ceux qui aiment l'Allemagne, son art et culture, ses gens. Je l'ai dans trois langues différentes, mais cela ne change rien: je ne suis jamais arrivé à le lire d'un bout à l'autre, empêché par un fort sentiment de révolte et impuissance.

"L'Incendie" mérite encore un autre adjectif: indispensable. Les crimes commis à Dresden ou à Hildesheim sont montrés de manière terriblement crue(lle) et réelle. On est effaré par les calculs diaboliques qu'il a fallu aux américains et anglais pour détruire de façon systématique l'un des patrimoines artistiques les plus riches du monde, pour tuer des civils de manière aussi cruelle.

Ceux qui combattaient Hitler ont aussi été capables d'actes de barbarie dignes de pires crimes de guerres. La logique de la guerre, peut-être? Oui, alors, qu'ils aient au moins le courage et l'honneur d'assumer ces massacres.
Ce livre est là pour qu'on ne l'oublie jamais. Il était temps.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 novembre 2011
Un livre sur l'un des faits les plus terrifiants de la Seconde Guerre Mondiale. L'ordre fut donné de tuer un maximum de civils innocents en un minimum de temps. Méthode : le tapis de bombes ! Résultat : des milliers de morts. Technique : bombes explosives puis bombes incendiaires afin que même les gens terrés dans les abris soient brûlés vifs. Et pour ces crimes de guerres et crimes contre l'humanité, jamais aucun anglais ou américain ne passera en procès. A Dresde comme à Hambourg, il n'y avait aucun objectif militaire. Le but qui fut plus tard avoué était la terreur. Les Alliés espéraient que la population allemande, lassée de ces destructions et tueries de masse, se retourne contre le régime. Cela eut l'effet contraire.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 août 2013
Nous avons ici un travail remarquable de plus de 500 pages.

Tous les aspects de la destruction des villes allemandes sont abordés. La lecture de ce livre, relayée par une très bonne traduction, s'avère aisée et instructive. Cet ouvrage regroupe de nombreux témoignages de survivants et rend bien compte de la dureté des conditions de vie à cette époque. Toutefois, il est surprenant d'apprendre que des pilotes alliés prenaient des civils volontairement sous leur feux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 août 2013
La visite du Berlin actuel ne laisse que peu de traces des terribles épreuves subies par cette ville. Mis à part le tracé des principales artères, les immeubles et les constructions ont laissé la place à des façades plus récentes sur une très grande surface.

Ainsi le but recherché a été atteint dans une large mesure par les Alliés au travers des 363 raids aériens ayant frappé la capitale allemande.

Ce livre très instructif passe en revue l'autre côté durant ces campagnes de bombardement des villes allemandes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 mars 2010
J'ai lu le livre en allemand , et celui-ci est une manière d'aborder , cette partie de la 2ème guerre mondiale , que constitue la guerre aérienne!
Le livre a soulevé de nombreuses polémique en Allemagne et en GB , en décrivant les bombardements comme crimes de guerres possibles!
Mais ces sous entendus , ces jugements 60 ans après , me semblent un peu tiré par les cheveux.
_Crimes de guerres ? les bombardiers anglais , arrivaient dans un ciel ennemie plein de canons antiaériens et de chasseurs allemands , d'ailleurs comme l'auteur lui même le souligne , il y a eu plusieurs dizaines de milliers de membres d'équipages qui ont été tués lors de ses bombardements , je ne sais pas quel est la définition exacte du crime de guerre , mais les combats aériens n'en font pas partie , il me semble .
_Le livre décrit bien , les types de bombes utilisées , , leurs effets désastreux ; et les villes touchées.
C'est un rappel de la souffrance des populations de ces villes , qui ne doivent pas être oubliées , comme ne doit pas être oublié , que ceux qui bombardaient : les anglais , sont ceux qui avec les français avaient tout fait pour éviter cette guerre : les accords de Munich.
_Le parti pris de l'auteur de déclarer ces bombardements inutiles , me semble un peu hasardeux , comme l'est l'affirmation largement répandue , que le moral des populations , n'a en rien été affectée par ces bombardements et que ceux-ci n'ont en rien écourté la guerre. A contrario , je m'imagine tres mal comment Hitler aurait put être vaincu , avec un pays intacte et un système économique fonctionnant a plein.
Les russes , qui prétendent avoir gagné tous seuls la guerre , avaient pourtant expressément demandé aux alliés de bombarder par exemple Dresde , et sans la menace constante des milliers de bombardiers sur l'Allemagne , et l'obligation de la défense du territoire , ce sont des milliers de pilotes allemands , bien meilleurs et plus expérimentés que les russes , qui auraient pu servir sur le front de l'est , à protéger des bombardiers allemands , eux-mêmes écrasant sous leurs bombes , tous mouvements de l'armée soviétique.....
Donc les bombardiers sur l'Allemagne nazie n'ont pas été inutiles , mêmes s'ils n'ont pas gagnés cette guerre tous seuls..qui le pouvait?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 octobre 2010
Ouvrage historique spécialisé (l'Allemagne sous les bombardements stratégiques, voire d'attrition des populations civiles ? pendant la seconde guerre mondiale). livre de qualité, riche d'informations et de témoignages fiables, et bien écrit. Seule limite : l'accusation trop pesante sur les alliés " massacrant le peuple allemand" Certes, ne pouvant détruire tout l'appareil industriel américains et britanniques s'en prirent aux ouvriers mais il était urgent de stopper l'œuvre d'asservissement et d'annihilation des nazis
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

La fin : Allemagne (1944-1945)
La fin : Allemagne (1944-1945) de Ian Kershaw (Poche - 2 mai 2014)
EUR 14,50