Commentaires en ligne


29 évaluations
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A la gloire des fils !
J'ai découvert Joel Dicker en adorant son deuxième livre : La Vérité su l'affaire Harry Québert. Forcément, quand on aime autant le deuxième on se dit que le premier ne peut pas être foncièrement mauvais. Et ... évidemment Les derniers jours de nos pères, est un livre beau, émouvant et...
Publié il y a 23 mois par Crunch

versus
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grosse déception
Je ne suis pas originale : 'ai adoré l'affaire Harry Québert

"Les derniers jours de nos pères" avait tout pour me plaire
L'époque : La seconde guerre mondiale
Le sujet : De jeunes espions, souvent français, qui travaillent pour les services secrets anglais, sont envoyés en France occupée
On les suit...
Publié il y a 15 mois par Minangels


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A la gloire des fils !, 9 janvier 2013
Par 
Crunch - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
J'ai découvert Joel Dicker en adorant son deuxième livre : La Vérité su l'affaire Harry Québert. Forcément, quand on aime autant le deuxième on se dit que le premier ne peut pas être foncièrement mauvais. Et ... évidemment Les derniers jours de nos pères, est un livre beau, émouvant et très prenant. L'auteur a ce petit plus qui vous oblige a aimer les personnages. Et sur un livre qui tourne autour de la Résistance, vous ne pouvez pas vous empecher de vous poser la question: "et moin j'aurais fait quoi ?".
Un très bon livre d'un auteur qui va très vite devenir incontournable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un jeune écrivain prometteur, 31 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Joël Dicker nous offre un premier roman tout à fait passionnant. Avec un sens très cinématographique de l'intrigue, il nous plonge dans les affres de la seconde guerre mondiale sur les pas de l'équipe secrète du SOE (Special Operation Executive), initiée par Churchill et chargée de mener des opérations de sabotage et de renseignement. Au-delà de la trame historique, ce sont les personnages qui nous attachent, leurs fêlures et leur formidable élan de vie dans cette période troublée de l'Histoire. Questionnement sur la liberté; les liens du sang; le sens de l'engagement et les limites auxquelles peuvent se heurter cet engagement; roman sur la rédemption et sur la perte de l'innocence. A ne pas rater!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Bouleversant, poignant, un excellent moment de lecture., 15 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Lorsque j'ai découvert la trame de ce roman, je me suis franchement dit que j'allais passer des instants de lecture mémorables! Seconde Guerre Mondiale, réseaux de résistance, infiltrations, missions secrètes; tout un programme! Malheureusement, dans un premier temps - je dis bien dans un premier temps! -, bien que ce roman soit écrit d'une manière remarquable, je me suis ennuyé un moment. Mais attention, je vous rassure tout de suite, il y a un "mais", un grand "mais" non négligeable, bien au contraire.

Je m'explique, ou plutôt je vous explique. Pas de montée d'adrénaline, pas de grosses surprises; bref, durant une partie de la lecture, je pensais que je n'allais vraiment pas y trouver mon compte. Mais, au bout d'un certain moment, je me suis rendu compte que l'adrénaline, l'action, les surprises ou les rebondissements étaient largement remplacés par un aspect bien plus profond, prenant et poignant; l'émotion.

L'auteur nous raconte la guerre vue de l'intérieur; attention, je ne parle pas de l'intérieur d'un ou des pays, mais de l'intérieur de l'Homme. Joël Dicker m'a réellement surpris en narrant ce combat mondial vu par le cœur des Hommes. Une écriture qui m'a semblé bien intuitive et instinctive, couchée sur le papier avec une plume remplie d'émotion.

L'auteur nous projette donc quelques années en arrière, lors de la Seconde Guerre Mondiale, notamment en nous emmenant auprès des membres du SEO.

Pour faire simple, le SOE - Spécial Operations Executive - était un Service secret de l'armée britannique qui avait été mis en place par Winston Churchill. Sa mission principale était de soutenir les mouvements de résistance, dans un premier temps dans les pays d'Europe occupée par l'Allemagne, puis dans tous les pays en guerre. Prise de contact avec les mouvements de résistance, maintien du contact, communication, mise en place de diverses actions "coups de poing" telles que le sabotage, pour ne donner que quelques exemples.

Je dois reconnaître que le principe est assez remarquable et ingénieux; former en Grande-Bretagne des étrangers de l'Europe occupé, les renvoyer ensuite dans leur pays d'origine afin qu'ils puissent se fondre dans la masse et frapper de l'intérieur, derrière les lignes ennemies, pour exécuter diverses missions secrètes, il fallait y penser.

La guerre, c'est d'abord une déchirure pour celles et ceux qui y partent, à l'image de Paul-Emile "Pal", 22 ans, qui fait ses adieux à son père ou, on l'espère vraiment, un au revoir. Oui, nous l’espérons car après quatre pages nous ressentons déjà un certain attachement pour ces deux personnages qui nous introduisent dans le roman. Le père, dans cette histoire, nous bouleverse, nous rend triste, nous retourne le cœur et le fend en petits morceaux.

L'auteur nous démontre donc rapidement que son écriture va s'avérer être très vivante et, surtout, très humaine. Le courage sera à l'honneur, au grand désespoir des parents qui verront partir leur enfant vers un destin très incertain. Mais, paradoxalement, des parents extrêmement fiers du courage qui rayonne autour de leur progéniture. Cela sera le cas du père de Pal; fier, très fier, jusqu'à la folie; triste aussi, immensément triste, jusqu'à la folie.

Paul-Emile transitera par plusieurs pays avant d'atteindre la Grande-Bretagne, où il sera enrôlé dans l'armée, auprès du SOE, justement. Les recruteurs verront en lui un jeune homme intègre, intelligent, courageux et patriotique.

C'est dans des camps d'entraînement bien gardés secrets qu'il apprendra l'art de la guerre, en compagnie de camarades issus de milieux bien différents, mais ayant tous le même point commun, le courage et peut-être bien aussi un profond sentiment d'égarement, des jeunes gens quelque peu désemparés.

Combats rapprochés, efforts physiques très intenses et poussés, tirs, rien ne leur sera épargné. En contrepartie, ils auront l'occasion d'attraper au vol quelques valeurs inattendues qui vont de pair avec l'effort fourni, soit la camaraderie, l'entraide et bien sûr une amitié en béton.

Une équipe de jeunes combattants qui ne connaissent la guerre que par son nom, pour l'instant...

Les écoles d'entraînement vont s'enchaîner et le groupe de futurs guerriers clandestins va encore davantage se souder. Cette période d'entraînement est importante pour nous, pour la connaissance des personnages, notamment, mais cela n'empêche pas que je l'ai trouvée un peu ennuyante à certains moments. Mais, finalement, si on imagine le futur de ces jeunes gens, on est tout de même contents de les voir vivants!

La réalité de la guerre va débuter pour eux, les premières missions sont données, les premières angoisses sont déjà bien ancrées.

Les missions vont s'enchaîner, soit frapper dans le cœur, se fondre dans le paysage occupé pour taper dans la fourmilière et la détruire de l'intérieur. La peur au ventre, se faire prendre par la Gestapo ou même par l'Abwehr - le service du renseignement et du contre-espionnage de l'état-major allemand - signerait leur arrêt de mort.

Comme je l'ai mentionné au début, nous allons vivre avec nos recrues, au cœur de la guerre, dans le cœur des combattants. Ce côté-là de la guerre est finalement le plus représentatif! Les hommes que nous côtoyons ne seront de toute évidence plus jamais les mêmes; traumatisme, impression de ne plus être des Hommes pour certains, impression de n'avoir réellement existé que par la guerre, pour d'autres. Joël Dicker nous présente plusieurs personnages qui vont être confrontés à la mort, la torture - reçue mais aussi exécutée -, et qui vont réagir chacun à leur manière, à la manière dictée par leur corps et leur esprit. Mais ce qui va être assez similaire pour chacun, c'est le fait de ne plus vraiment être des Hommes.

Une phrase du roman résume assez bien la situation, et je vous laisserai avec celle-ci:

"... Les coups ne sont que des coups; ils font mal, un peu, beaucoup, puis la douleur s'estompe. Pareil pour la mort; la mort, ce n'est que la mort. Mais vivre en Homme parmi les hommes, c'était un défi de chaque jour..."

Bonne lecture.

Source: mon blog
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Enchantée, 30 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
J'avais adoré "La vérité sur l'affaire Harry Quebert". J'ai donc souhaité lire le premier livre de cet auteur. Je ne peux que le recommander. Si on l'ouvre, on ne le lâche plus. J'aime beaucoup le style d'écriture de Joël Dicker, A quand son 3ème livre ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire, 27 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Intrigue prenante, belle écriture, intense émotion : tous les ingrédients sont au rendez-vous pour dévorer ce roman! Et pour joindre l'utile à l'agréable, il fait la lumière sur un pan de l'histoire de la deuxième guerre mondiale qui m'était jusqu'alors inconnu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire individuelle & collective sur fond de guerre., 11 avril 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
C'est un roman a plusieurs niveaux de lecture. C'est ce qui le rend passionnant. C'est tout d'abord un roman de guerre qui a pour cadre la seconde guerre mondiale. Nous apprenons que le SOE - Service d'espionnage Anglais - enrolait des civils français - pour les former aux actions de sabotage et de propagande sur les territoires occupés. C'est vrai pour la France et les autres pays.

Nous suivons donc un groupe de jeunes français pendant leur formation jusqu'aux actions de guerre sur le territoire français (Paris, Lyon, Le maquis).

Chaque personnage a du casser le pacte familial. Nous suivons dans la premiere partie un personnage. Son nom est PAL. Il a quitté son père pour aller dans le SOE. Son père est le maillon faible qui le perdra. Nous suivons donc le groupe en entier et ce qui surprend c'est son insousiance, les gestes de camaraderie, la fraternité du groupe pour faire mieux reculer l'échéance de la guerre. PAL va aussi vivre une histoire d'amour qui est la promesse d'un lendemain possible.
Il y a enfin le récit de la guerre et des opérations sur le terrain, le groupe éclate mais se retrouve à Londres entre deux missions.Les personnalités s'affirment pour le meilleur et pour le pire.

Certains ne reviendront pas car la mort les aura pris. cette partie est émouvante. Ce roman m'a fait pensé au film superbe "voyage au bout de l'enfer" où nous suivons un groupe avant pendant et après la guerre. C'est pour vous dire tout le bien que je pense du roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grosse déception, 2 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Je ne suis pas originale : 'ai adoré l'affaire Harry Québert

"Les derniers jours de nos pères" avait tout pour me plaire
L'époque : La seconde guerre mondiale
Le sujet : De jeunes espions, souvent français, qui travaillent pour les services secrets anglais, sont envoyés en France occupée
On les suit pendant leurs entraînements, leurs missions, leurs permissions
Le problème, en tout cas mon problème, c'est que je ne me suis pas attachée à eux du tout. J'ai même fini le livre le feuilletant !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une premiere magnifiquement réussie, 23 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Il y a des fois, rares, où quand je ferme un livre, et j'en lis beaucoup, j'ai envie de dire merci à celui qui en l'écrivant m'a fait cadeau de cette histoire.

Et là, c'est le cas.

Emue et touché, par l'histoire et les personnages, par le rythme et la chanson des mots.

Merci Mr Dicker.

Serge Calmettes
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'affaire des Derniers Jours, 14 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Après la lecture de "La vérité sur l'affaire Harry Quebert", je me suis retrouvé sur ma faim avec ce roman bien conventionnel, sans surprise, un peu incipide...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Histoire d'espionnage, 29 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les derniers jours de nos pères (Broché)
Destins croisés d'espions anglais opérant en France occupée pendant la deuxième guerre mondiale. Joël Dicker est vraiment un excellent écrivain, sachant habilement mêler le rire aux larmes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les derniers jours de nos pères
Les derniers jours de nos pères de Joël Dicker (Broché - 18 janvier 2012)
EUR 19,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit