Commentaires en ligne


727 évaluations
5 étoiles:
 (398)
4 étoiles:
 (129)
3 étoiles:
 (76)
2 étoiles:
 (47)
1 étoiles:
 (77)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


198 internautes sur 231 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plaisir
Il n'est inutile de préciser que l'auteur est suisse, et qu'il ne s'agit pas d'une traduction, mais d'un roman noir, se déroulant aux États-Unis, avec des codes très étatsuniens, mais tournés en dérision.
Car, après lecture d'autres commentaires, je trouve qu'on oublie de dire que, parfois, c'est très...
Publié le 19 octobre 2012 par Floral

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Ghost Writers, please !
En lisant ce fameux "La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert", j'ai eu l'une des expériences les plus "extrêmes" de ma vie de lecteur assidu, je dois l'avouer. Mais je n'ai pas envie de remercier le dénommé Joël Dicker pour autant, car la honte,voire le dégoût que j'ai régulièrement ressenti à...
Publié il y a 1 mois par Pokespagne


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Assez mauvais finalement, 5 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'affaire Harry Quebert (Poche)
Très décevant. On sent que c'est un livre construit laborieusement pour en faire un best-seller. Ca sent le cours "How to write a bestseller" à plein nez, un assemblage de techniques d'écriture sensées faire mouche. Mais ça manque singulièrement d'inspiration, de spontanéité et d'authenticité. Et ce n'est pas vraiment bien écirt; j'ai cru lire une mauvaise traduction avant de me rendre compte que non, ce livre a bien été écrit par un francophone! Et c'est long, très long, sans nécessité, juste pour faire un gros livre. Si ça c'est un des meilleurs livres de l'année, il ne faut pas demander le niveau de la littérature à l'heure actuelle; ou en tout cas, le niveau des lecteurs...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention: a ne commencer que si vous avez 48 h devant vous!, 12 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
J'ai devore ce livre. Oui, ce n'est pas de la haute litterature philosophique, mais ce jeune auteur a un talent hors du commun quand il s'agit de construction, de creer du mystere. On a l'impression de jouer a un Cluedo geant tout le long du livre! Par contre, je vous recommande de ne pas commencer le livre si vous etes tres occupe/es car vous serez nerveux a l'idee de ne pas pouvoir continuer a lire. A devorer, sans moderation!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Poudre aux yeux., 12 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
Une vraie déception.
Un grand prix de l'académie française incompréhensible étant donné l'absence totale de style. Si on veut se faire une bonne idée de l'Amérique profonde, le mieux et de se replonger dans Twin Peaks sur lequel 75 % de l'intrigue, des situations et des personnages semblent s'inspirer directement, le talent en moins.
En fait la vraie enquête qu'il faudrait mener serait plutôt "La vérité sur la vérité sur l'affaire Harry Québert" où l'on expliquerait enfin comment une telle supercherie a pu rallier autant de louanges (je me suis personnellement fait avoir par un soit disant avis éclairé d'un journaliste d'Europe 1). Courage, fuyez !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


30 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Ce livre suinte le roman de gare écrit à la vas-y que j'te pousse, 29 décembre 2012
Par 
Laure (Los Angeles, CA, USA) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
Que ce roman soit plébiscité par L'Académie Française me laisse sans voix car cela fait longtemps que je n'ai plus lu un aussi mauvais bouquin. Je me suis forcée à le lire jusqu'au bout parce-que c'était un cadeau d'une amie qui tenait absoument à avoir mon point de vue. Quelle perte de temps ! Mais surtout : quel ennui ! L'écriture, l'histoire, les personnages : tout est bâclé.

L'histoire est rocambolesque, invraisemblable, avec des rebondissements sans queue ni tête comme si Dicker ne savait plus quoi inventer. Les personnages et dialogues sont tellement nunuches et mal léchés qu'on aurait presqu'envie de rire. Dicker rallonge une sauce déjà fadasse pour en faire un pavé indigeste de 670 pages. Sa supposée "réflexion sur l'Amérique" (comme l'indique la quatrième de couverture) n'en est pas une. Cette fameuse Amérique où je vis a été bien mieux décrite par des écrivains autrement plus talentueux, y-compris des francophones.

Académie Française ou pas, ce livre suinte le roman de gare écrit à la vas-y que j'te pousse, sans plus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Le vrai mystère..., 6 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
Comment expliquer un tel succès ? canular? Coup monté ? Par qui et dans quel but ? Car disons-le, ce livre n'est pas bon. Situations et personnages ne tiennent pas la route, et l'écriture... damnède, l'écriture ! Ça stinke (oopsie woops!) la translation bâclée.
Mon hypothèse : le vrai auteur, américain, a été supprimé (Assassiné? Disparu? Escamoté?), un traducteur amateur s'est emparé du manuscrit et en a fait ce... livre et quelqu'un de très influent dans la République des Lettres a orchestré le lancement.
Quel est le mobile ? A qui profite le crime ? (Certainement pas à la crédibilité des critiques. La bande à Panurge a encore répondu présent, mais son érosion continue.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un seul regret : l'avoir terminé., 15 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'affaire Harry Quebert (Poche)
Qu'est-ce que la grande littérature ?
Quelqu'un peut-il prétendre connaître les critères qui font d'un livre une œuvre littéraire ou un "simple" récit divertissant.
Faut-il écrire comme Proust ou Flaubert pour être qualifié de grand écrivain ?
Je ne prétends pas apporter de réponse à cette question.
Quoi qu'il en soit, La vérité sur l'affaire Harry Quebert est un roman écrit par une plume limpide et qui se dévore de la première à la dernière page. Certains lui ont reproché d'être écrit trop simplement. Moi, je réponds : pas la peine de tourner des phrases magistrales en utilisant la quasi totalité des mots du dictionnaire pour bien écrire. Au contraire même : ce livre cultive et élève la sobriété au rang d'excellence. Mais cette apparente simplicité des mots est bel et bien une illusion : il n'y a que ceux qui n'ont jamais essayé d'écrire de nouvelle ou de roman pour penser qu'un langage simple est synonyme d'écriture bancale. Non, ici, il s'agit d'une simplicité savante, où rien n'est gratuit, où l'on touche au plus près les choses car décrites sans fard.
La vérité sur l'Affaire Harry Quebert est un grand roman, qui touche au cœur, qui émeut, qui fait rire - l'humour de Dicker et son pendant, l'ironie, sont omniprésents et colorent tout le roman - ainsi qu'un grand récit. La construction de l'ensemble est magistrale et permet à l'auteur d'entrecroiser sans cesse passé et présent et de jongler avec les supports de l'écrit - témoignages, enregistrements, articles, compte-rendus de réunion, voix du narrateur... - sans que jamais l'on s'y perde.
Cette construction irréprochable se double d'un récit policier qui tient en haleine jusqu'à la dernière page. Les rebondissements ne sont jamais gratuits, tout est très cohérent et, à un certain moment, on se sent dans la même position que le narrateur après un énorme coup de théâtre qu'on a pas senti venir, manipulé et énervé.

C'est l'un des tout premiers commentaires que je laisse, mais cette fois, je ne pouvais pas taire l'impression exceptionnelle que ce livre a produit sur moi.

Un livre comme il y en a peu, qu'on a la chance d'ouvrir et le regret de refermer.

Merci mille fois, monsieur Dicker pour cette œuvre formidable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un récit diablement efficace, 8 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
J'ai abordé ce livre un peu dubitative, juste après avoir lu un chef-d'oeuvre de la littérature sud-américaine : je cherchais donc quelquechose de plus léger, mais de captivant.
J'ai été servie au-delà de mes espérances! Ce jeune auteur a une maturité étonnante pour son âge. Peut-être pas d'un point du vue stylistique : ce n'est certes pas Marcel Proust... mais heureusement, car ici le récit nous emmène, nous ballote, nous fait veiller très tard pour tenter d'en savoir plus.

Je n'adhère pas du tout aux commentaires qui y ont vu un portrait de l'amérique, de la justice ou des médias. Ces observations sont totalement annexes et somme toute, peu profondes dans ce livre. Ce qui est remarquable en revanche, c'est que l'intrigue est superbement construite, bien ficelée, que la narration est inventive et dynamique, avec des extraits de roman dans le roman, des articles de journaux, des témoignages, et les 31 conseils du maître. L'écriture est fluide, naturelle, belle, simple (ce qui est un gage de qualité!) et sert efficacement le récit. Les personnages sont tangibles, sympathiques, avec leurs imperfections et leurs petits secrets. L'humour est très présent, j'ai plusieurs fois éclaté de rire. Il ne faut pas considérer ce livre comme un chef d'oeuvre sociologique, mais comme un rare et délicieux moment de lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 La vérité ... j'ai adoré, 25 juin 2013
Par 
hpf97 "hpf97" - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
La claque.

Joël Dicker est l'exception qui confirme la règle. Non seulement il a obtenu de très bons prix littéraires (le prix Goncourt des Lycéens est certainement de meilleure qualité que son parent), mais en plus ils sont justifiés.

Ce roman est avant tout une histoire, admirablement racontée... ou plus exactement contée tant l'auteur nous entraîne dans cette histoire, nous projette dans la vie de cette petite ville américaine. Un peu comme Stephen King dans "22/11/63", l'auteur distille de petits détails de la vie dans les années 60 et 70 qui confère au récit un réalisme confondant.

Mais revenons à l'histoire : sous une banale histoire de meurtre, l'auteur nous fait partager l'enquête menée par un ami de l'accusé. Et c'est avec une certaine jubilation, que Joël Dicker distille à petites gouttes les indices, mais en grand nombre les fausses-pistes, les chausses trappes et les fausses apparences.

Et la plume. Quelle plume. Je crois ne pas avoir lu aussi rapidement un livre. Bien qu'il soit volumineux (près de 700 pages), on voudrait, et on penserait pouvoir, le dévorer d'une traite. Les yeux volent au-dessus des lignes, les lettres disparaissent pour laisser place à un film en version grand format.

Alors certes, certains médisants diront que le style est commun, sans grande richesse. Mais heureusement que cette histoire ne soit pas matérialisée par un Proust au style lourd, complexe, essoufflant et au final incompréhensible.

Bref, alors qu'il est encore tout jeune, Joël Dicker signe un roman magistral. Nous espérons que tout comme son héros, il trouve aussi un autre succès littéraire et que nous aurions tout autant de plaisir à le lire.

Si vous n'avez pas encore lu, courrez l'acheter chez mon libraire favori.
(quoilire.wordpress.com/2013/06/25/joel-dicker-la-verite-sur-laffaire-harry-quebert/)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 "Un bon livre, mais non un grand livre", 29 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
C'est la critique faite par Jean d'Ormesson sur ce livre.
Ce livre est un bon livre. Un très bon livre. Il vous retient prisonnier de son fil, vous forçant page après page à lire la 700e. Passionnés par le jeu des personnages, leur profondeur, les retournements de situation, les délais donnés à Marcus par son éditeur, c'est avec un petit pincement au coeur qu'on finit ce livre, un peut triste au fond de quitter cette clique qui nous devenait si familier. C'est à la fois un roman policier, mais aussi un roman d'amour et un roman d'apprentissage parfaitement bien orchestré.
Alors pourquoi ce roman n'est-il pas un grand livre?
Tout simplement, parce que derrière le professionnalisme avec lequel est écrit ce livre, on remarque certaines failles...
Tout d'abord, le récit ressemble à un jeu de chaises musicales, où tous les habitants de la petite ville d'Aurora, NH seront au moins soupçonnés à une page ou à une autre du meurtre de la petite Nola, jusqu'à ce qu'un nouvelle de dernière minute ne vienne les disculper. Cette structure un peu artificielle est malheureusement ponctuée par beaucoup de clichés sur l'Amérique, que l'auteur est censé connaître, selon la quatrième - mais qui reste très "primitive": le sergent bourru, l'homme d'affaire de New York, la mère juive...
Enfin, ce qui, à mon sens, manque le plus à ce livre, c'est la critique sociale, ou dans une certaine mesure, l'absence de réflexion ou d'étude philosophique, qui sous-tend tous les grands romans. On a donc un récit implacable, certes mais un peu superficiel...
En résumé, vous ne regretterez pas d'avoir lu ce livre. Il ne vous changera ni votre vie, ni vous aidera à mieux appréhender le monde, mais vous l'emporterez partout, il vous tiendra en haleine, vous mettra un peu de piment dans votre vie le long de ses 700 pages.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 La vérité sur le livre de Joël Dicker, 30 décembre 2012
Par 
Joseph Fouché (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012 (Broché)
Après une promotion télévisuelle acharnée je n'ai pas de regret d'avoir lu ce roman.
J'ai lu les commentaires qui ont été écrits et en dehors des extrémistes je suis plutôt d'accord !

D'abord les points négatifs :
Effectivement des longueurs en milieu du livre et une intrigue policière dont la fin nous laisse un peu sur notre faim !

Venons en aux points positifs :
L’atmosphère du village américain est très bien rendue et les personnages de cette petite ville m'ont semblé très crédibles ;
le parti pris de l'auteur de jouer avec les dates en incrustant sans cesse des paragraphes ou des extraits de livres entre son actualité d'écrivain - enquêteur est déconcertant au départ mais on s'y habitue et même on y prend gout !

Et bien sûr pour finir le dernier chapitre qui est le plus déroutant et celui auquel on s'attend le moins ! Ce dénouement imprévisible est tout à fait passionnant et pour ma part jamais durant les 650 pages je n'y avais pensé ! Dénouer une intrigue imprévue et psychologiquement importante m'a ravi. Cette enquête fantôme m'a d'ailleurs semblé plus intéressante que l'autre !
En tous cas mes compliments à ce jeune auteur ,il a un bel avenir devant lui car son deuxième livre,même s'il n'est pas parfait est une jolie réussite !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit