undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles63
4,0 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:18,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 janvier 2009
Premier Vargas que je lis et je ne suis pas déçu. Une vraie écriture, un style travaillé et un commissaire Adamsberg haut en couleur. On en a finit des polars où seule l'intrigue compte et où les enquêteurs sont sans vie et asexués. Adamsberg se bat contre ses démons, 3 au total. Il cherche le démon de son adolescence, le juge Fulgence, auteur d'un crime à l'aide d'un trident, pour lequel le frère du commissaire sera soupçonné. Autre démon : Camille, la femme de sa vie qu'il quitte et après il court encore. Troisième démon: l'alcool.
C'est donc une histoire mêlant intrigue policière, une intrigue sur un demi siècle, et vie intime d'Adamsberg que nous conte Fred Vargas. Et ça tient bien la route. J'avais vu avant l'adaptation, quasi fidèle, pour la TV, de ce livre et je ne pouvais faire autrement que de mettre le visage de Jean-Hugues Anglade sur Adamsberg et ça ne gâche rien à l'affaire.
Un petit bémol, une surdose du "parler québecois" dans la bouche de nos cousins transatlantiques. Pour connaître quelques québecois, leurs phrases ne sont pas truffées d'expressions locales et il leur arrive bien souvent de parler dans la même langue que nous. Une surenchère inutile dans ce livre qui m'a agacé de temps en temps.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2014
J'ai moyennement accroché à ce titre auquel je trouve trop de longueurs, de bavardages, une échappée québécoise qui abuse de clichés... J'ai connu mieux comme intrigue policière aussi, même s'il est de coutume d'admettre que c'est généralement un détail dans les livres de Fred Vargas, tant on se laisse endormir par sa plume, son style, son aisance et sa volonté de décomplexer les codes du genre.

Généralement je suis bon public et j'adhère instinctivement, cette fois il m'aura fallu plus de temps. J'ai trouvé Adamsberg fatigant, entre son obsession pour le juge Fulgence et pour Camille, avec laquelle il fait tout de travers, de là à jalouser et suspecter ce bon vieux Danglard... Par contre, j'ai adoré l'épisode avec Violette Retancourt (qui se métamorphose en déesse!). Sans quoi, l'enquête s'essouffle assez vite, même la fin n'est qu'un pétard mouillé, non mais franchement je crois que j'ai été spectatrice de cette lecture, sans m'y fondre complètement.

Côté Audiolib, plus de Thierry Janssen (amère déception), mais François Berland qui nous livre un travail appréciable, au vu des multiples changements d'accents (alsacien et québecois). Même si l'auteur a un peu tiré sur la corde des clichés, c'est drôlement agréable de retenir des expressions aussi attachantes que “le pelleteux de nuages” ou “prends tes skis et suis ta traque, assieds-toi dessus et puis tourne”. ;o)
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2010
De Fred Vargas, j'ai préféré "L'homme à l'envers" mais cet opus des enquêtes du commissaire Adamsberg n'est pas mauvais non plus. Certes, l'histoire est rocambolesque et les disgressions multiples. Pourtant, la loufoquerie des personnages, l'humour omniprésent et le charisme du héros permettent de passer un agréable moment.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2004
C'est toujours un bonheur d'entrer dans "un Vargas"; "Pars vite et reviens tard" étant un enchantement, on attendait le "nouveau Vargas" avec plus d'impatience encore que le beaujolais de l'année! ce qui fait qu'en ouvrant "Dans les vents de Neptune" on est d'abord un peu désarçonné...plus encore quand on part au Canada... et puis petit à petit, comme toujours, un pas en entraînant un autre, on se prend d'inquiétude pour Jean Baptiste Adamsberg, et d'intérêt toujours croissant pour ses collègues, particulièrement les Québécois et l'écureuil Gérald.
Et il devient bien difficile, arrivé aux deux tiers du livre, de rester "raisonnable", de tenir compte de l'heure, et de ne pas vouloir tout terminer d'un coup. Ce que je n'ai pas su faire!!!
...Avec en prime une belle histoire de fratrie, et un parfum de langue québécoise qui ajoute encore au charme du livre.
"Prends tes skis et suis ta traque, le pelleteux de nuages.
Et assieds-toi dessus, man.
Et puis tourne."
Pourvu qu'Adamsberg suive le conseil!
11 commentaire47 sur 54 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2009
Le commissaire Adamsberg est en froid avec son collaborateur Danglard alors qu'un stage de coopération avec la police canadienne est prévu au Québec. Ademsberg est alerté par un meurtre perpetré en Alsace car le mode opératoire lui rappelle étrangement celui d'un de ses anciens enemis traqué mais jamais capturé et mort depuis 15 ans. Un clochard retrouvé saoul près du lieu du crime semble le coupable tout désigné mais ne convainc pas Ademsberg. Le commissaire se rend au Québec en compagnie de son équipe et rencontre les spécialistes québecois: la description de la coopération est intéressante et drôle dans certains passages sur la forme mais pas du tout sur le fond qui est ennuyeux. La jeune fille rencontée par le commissaire est retrouvé assassinée au bord du fleuve et Ademsberg se retrouve lui même cette fois accusé... S'en suit des aventures rocambolesques, le commissaire tentant de prouver son innocence tout en rentrant dans l'illégalité. Certaines parties sont excellentes (comme la fuite épique du commissaire et de Retancourt du Canada) mais l'intrigue est globalement moyenne et la fin tardant à venir semble baclée (mamie hackeuse de 80 ans championne de l'info peu crédible) ce qui déssert ce roman et laisse un arrière goût négatif: le moins bon Vargas que j'ai lu alors que cet auteur géniale dans d'autres romans m'avait habitué à beaucoup mieux.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2004
Oui, ce roman policier est bien écrit. Oui, on a du mal à s'en décrocher au fur et à mesure que l'on avance dans sa lecture.
Cependant, Fred Vargas nous avait habitué à mieux dans ses intrigues.
Celle-ci est un peu tordue, et surtout, les ficelles utilisées sont trop grosses : une mémée reine du hacking et robin des bois des temps modernes, sorties on ne sais pas trop d'où; ou encore, un changement d'identité facile fait lors du débarquement en 1944...
Le seul point vraiment interessant, c'est la manière avec laquelle est abordée le personnage d'Adamsberg, qui est poussé comme jamais dans ses retranchements, réagissant de manière totalement nouvelle.
0Commentaire19 sur 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2015
il fait parti de ses meilleurs"bouquins"myterieux à souhait tout comme "un lieu incertain", certains diront peut etre que c'est tiré par les cheveux..ma foi je ne partage pas cet avis.
Les rebondissements et denouements sont biens vus, ces polars sont comme des histoires que l'on pouurait se raconter lors d'une veillee. Quoi d'autre, c est un livre dont on a plaisir a relire tout comme le" lieu "ou encore a un degré un peu moindre l"'armee furieuse"
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2014
Vraiment, j'adore ce personnage ! Plein d'humour... C'est vrai qu'à force, c'est répétitif et que ce n'est pas un enquêteur ordinaire. Même dans ce livre, qu'on ne m'avait pas du tout recommandé, j'ai pris plaisir à suivre cette enquête, ces nouveaux personnages, cet aspect plus personnel ! Bravo !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2015
Je trouve les critiques postées sur Amazon un peu trop dures. Ce livre est formidablement bien écrit, Fred Vargas joue avec les mots et la langue populaire. Bien sûr ce n'est pas fait pour être réaliste, c'est de la poésie.
Envie de lire d'autres romans de Fred Vargas après ce livre...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2014
Je viens de terminer ce volume mais je ne comprends pas dans quel ordre lire les ouvrages de Vargas. Celui-ci ne se termine pas. Quel est donc le suivant pour que l'histoire s'achève ? Si quelqu'un peut m'orienter ... grand merci.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles