Commentaires en ligne 


35 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (10)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant et doux
Je ne connaissais pas cet auteur avant de la voir dans une émission très regardé sur la chaîne 5: la grande bibliothèque, son regard m'avait accroché, sa simplicité et les descriptions de ses livres étaient attrayants, sa manière d'en parler vous transportais déjà dans l'histoire.
En...
Publié le 5 octobre 2011 par C. Laure

versus
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un joli moment de lecture
Belle biographie d'un personnage imaginaire d'une ville inexistante d'Amérique du Sud, joliment romancée. On s'y croirait, et la fable tient la route, même si les péripéties sont hélas assez convenues.
L'émotion est cependant au RDV, et le style est fluide, incisif, captivant, et cristallise parfaitement l'ambiance de ce...
Publié le 23 septembre 2010 par Verbena


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Fable exotique, 18 février 2010
Par 
Catherine (Saint-Denis, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce que je sais de Vera Candida (Broché)
Véronique Ovaldé nous conte l'histoire de Vera Candida, qui, tout comme sa mère et sa grand-mère, semble poursuivie par une étrange fatalité. À la différence de ses aïeules, elle luttera contre sa destinée, contre les hommes et leur violence, et s'en émancipera. Ce roman est très agréable à lire, l'écriture poétique de l'auteur fait des merveilles. L'atmosphère est à la fois douce, voire doucereuse et féroce, et la nature quasi omniprésente. Comme dans un roman de Garcia Marquez, les lianes étouffent les bâtiments, s'insinuent partout, les fleurs exposent leur beauté avant de pourrir, l'atmosphère est saturée d'odeurs, de sel, bref, ce roman est sensuel au sens premier du terme.
Les femmes, elles, sont souvent malmenées par l'existence, à moins qu'elles ne soient des sortes d'amazones, femmes-mères régnant sur leur petit monde, mais toujours courageuses à leur façon, pendant que les hommes se comportent en prédateurs, ou sont quasi-absents. Jusqu'à l'apparition de billythekid, qui « sauve l'espèce», aurais-je envie de dire, et ouvre Vera Candida aux sentiments. Un très bon roman.
Un très beau roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 un bon moment, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce que je sais de Vera Candida (Poche)
on se laisse porter et emporter par la lecture rocambolesque et romanesque de ce livre. La dure réalité de la vie de ces femmes se mêlant au rêve et à la fantaisie, on passe un bon moment à partager l'imaginaire de l'auteur .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La condition féminine, 18 mars 2010
Par 
Ludwig Jean Sébastien - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce que je sais de Vera Candida (Broché)
Rose Bustamente, ancienne prostituée, espérait passer sur l'île de Vatapuna une retraite tranquille à pêcher des poissons volants le matin et à se reposer l'après-midi devant sa petite cabane construite sur la plage. Mais l'arrivée de Jéronimo, joueur professionnel fort riche va totalement bouleverser sa vie. Comme il veut faire disparaître sa cabane, Rose tente de négocier et se retrouve violée par lui. De cette étreinte, naîtra Violette, pauvre fille simple d'esprit et un tantinet nymphomane qui se retrouvera enceinte des oeuvres du fils du maire, accouchera et se révèlera incapable d'élever sa fille, Vera Candida, laquelle, à l'âge de quinze ans, quittera l'île enceinte suite à une visite à son « grand-père ». Arrivera-t-elle à briser le destin fatal de cette lignée de femmes qui se retrouvent mères sans l'avoir voulu et doivent élever seules leurs filles elles-mêmes promises au même avenir ?
Sur fond d'Amérique latine fantasmée et réinventée (tous les lieux sont imaginaires), Véronique Ovaldé nous propose une fable philosophique sur la condition des femmes, leur exploitation, le manque de respect des hommes à leur égard pour ne pas dire les violences qu'elles doivent subir (viol, inceste...). Les personnages positifs sont émouvants et attachants. On espère de tout coeur que la fille de Véra, Monica Rose, arrivera enfin à s'en sortir grâce aux études. L'histoire est exemplaire et symbolique à la fois. Dommage que le style ne soit pas vraiment à la hauteur : être fâchée avec la ponctuation traditionnelle et infliger au lecteur des phrases à rallonge pouvant atteindre une page entière est peut-être du dernier chic, mais cela n'apporte rien au confort de lecture. Dommage. En dehors de ce point particulier, rien à redire, un très beau roman que tous les machos devraient lire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pas de magie, aucun charme, 22 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce que je sais de Vera Candida (Broché)
L'atmosphère de l'histoire est en effet très féminine, puisque nous suivons l'histoire de trois femmes, trois générations.
La grand-mère Rose, la mère Violette et la petite fille la bien nommée Véra Candida. Mais l'atmosphère magique,
si toutefois il devait y en avoir une, ne m'a pas atteinte.

Pour autant le roman se laisse lire, mais pas vraiment avec passion. Enfin çà va dépendre de la cadence de l'histoire.
Par moment le lecteur va s'immerger dans l'aventure de ces trois femmes.
Et puis, une baisse de rythme, assez prévisible, provoque une lecture sans enthousiasme ; un peu comme l'histoire,
ni belle, ni triste, mais quelconque.
Je n'ai ni vu, ni lu de la magie dans cette histoire. Cette fable ,comme elle est présentée, aurait pu être enchantée
à travers ces trois femmes, mais il manque du fabuleux, du magnifique, du charme.

Sans hésitation si vous souhaitez lire "du fabuleux, du magnifique, du charme", jetez-vous sur le "Coeur cousu"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Voyage au soleil, 9 avril 2010
L'évaluation d'un enfant
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce que je sais de Vera Candida (Broché)
Livre exotique entre fiction et approche culturelle. Les différences sociales des principaux personnages pimentent l'histoire. Un roman d'amour d'une pureté à la Boris Vian.
J'ai aimé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaab58744)

Ce produit

Ce que je sais de Vera Candida
Ce que je sais de Vera Candida de Véronique Ovaldé (Broché - 20 août 2009)
EUR 18,34
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit