undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles4
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:23,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 octobre 2012
Cet excellent roman se lit d'une traite. Les personnages sont terriblement attachants, humains, tout à la fois lumineux et lâches, fragiles et prêts à tout... A travers le status précaire des palestiniens d'Israël, ou encore des "arabes israëliens", Kashua pose la question de l'identité, et notamment de cette drôle d'identité "arabe" qui poursuit ses personnages et les malmène dans l'injustice cruelle de notre monde contemporain. Le "happy end", si l'on peut dire, en dit long sur l'espoir d'un monde meilleur pour ceux dont l'identité n'est, dès la naissance, pas la bonne.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2015
Ce livre est étonnant et magnifique. A lire absolument pour réfléchir au PB de l'identité, voir également le film MON FILS adapté d'après ce récit
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2012
Bravo à l'auteur de ce roman, grâce à lui le lecteur approche de près la réalité de la vie des Arabes israéliens (de certains, ceux de Jérusalem). Si semblables et si différents des Juifs israéliens auxquels ils se comparent sans cesse, si proches en fait. L'auteur parle de ce qu'il connaît et n'épargne personne (le "mâle arabe" en sort plutôt mal en point...)même si l'humour adoucit son propos. Mais j'aurais aimé savoir ce qu'il advient des protagonistes à la fin : le roman s'achève trop brusquement, sans que les relations d'Amir avec entre autres Rachel soient précisées. Et pourtant leur cohabitation de plusieurs années est décrite avec beaucoup de tendresse. Et la mère d'Amir est abandonnée à son sort, c'est dommage, elle ne le mérite pas.
Toutefois, il est parfois difficile à un lecteur européen non juif de s'y retrouver dans l'évocation des quartiers (arabes ou juifs) et même entre les différents noms : qui est juif, qui est arabe ? c'est peut-être l'intention de l'auteur, de les rendre interchangeables, mais le lecteur gagnerait à ce que le traducteur explicite certaines notions.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2013
Je n'aime pas du tout ce bouquin. Je déteste l'humour noire de Sayed Kashua ! J'en avais besoin pour mes cours d'hébreu, mais je ne lirai plus de Sayed Kashua !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)