undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles13
3,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Changement de scénaristes pour cette nouvelle aventure de Lucky Luke, ce sont Daniel Pennac et Tonino Benaquista qui s'y collent. Contrairement à Laurent Gerra, dernier scénariste en date, c'en est fini des jeux de mots lourdingues et du scénario qui s'essouffle à la moitié de l'histoire.

Les auteurs se sont fait plaisir, réalisant un rêve de gosse, mais ont conservé l'esprit original de la série. L'histoire s'inspire de Pinkerton, écossais ayant réussi à obtenir les faveurs du président Lincoln (il a déjoué un premier attentat) grâce à ses agences de détectives. L'allusion au FBI et à la judiciarisation de l'Amérique est évidente et la mise à la retraite de Lucien la Chance pour cause de "has-been professionnel" est assez savoureuse en ces temps de contestations populaires. Mêmes les Dalton sont mis à l'index et on retrouve un peu le vent de folie qui animait les scénarii du Goscinny de la grande époque.

Le dessin de Achdé est très fidèle, dommage qu'on soit toujours obligé de supporter un brin d'herbe dans la bouche de Lucky Luke à la place de sa clope légendaire (merci Mone Veil!).

Difficile de dire à chaud si cet album égale les "grands" Lucky Luke (en gros, les quarante premiers albums), mais il y a longtemps que je n'avais pas autant pris de plaisir à lire une aventure du cowboy solitaire. Uderzo devrait bien en prendre de la graine...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2010
pas passionné par les bd de lucky luke mais par les auteurs qui ont écrit le scénario, j'ai été vraiment emballé par ce dernier lucky luke passionnant et bien écrit
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pinkerton se présente comme le précurseur des RG. Ses agences de détectives appliquent des méthodes d'investigation innovantes qui séduisent le président Lincoln et qui pourraient bien mettre Lucky Luke sur la touche.

Les aventures de Lucky Luke n'étaient plus pour moi depuis longtemps que de sympathiques mais lointains souvenirs. Les noms de Pennac et Benacquista au scénario m'ont toutefois donné envie de m'y replonger. Je n'ai pas retrouvé les rebondissements et l'action typiques des westerns dans cet opus mais le scénario, entre rappel historique et critique pleine de dérision de la politique sécuritaire actuelle, tient bien la route. Les références - par exemple l'équipe de Pinkerton revue façon « Les Experts » ou les caricatures de Pennac et Benacquista qui se glissent dans les affiches des criminels recherchés - sont nombreuses et amusantes.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2013
Voila un lucky de toute bonne facture humour plus intelect que certain autre ,un lucky qui se demande comment faire pour repasée au premier plan ,ce qui pour lui est un comble mais y arrivera ,du très bon lucky lucke
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2010
Cela fait plusieurs annees que j'ai abandonne Lucky Luke malgre ma tendresse pour cette BD. Les bonnes critiques que j'avais lues sur amazon.fr ainsi que le pedigree des scenaristes (Pennac et Benaquista) avaient acheve de me convaincre. A tort, parce que cet album est franchement mauvais. Le dessin est bacle et seuls les traits de Lucky Luke ressemblent un tant soit peu au coup de crayon de Morris. Tout le reste est approximatif et franchement laid (notamment la "caricature" de Lincoln). Mais le veritable point faible de cette BD c'est ce scenario d'une extraordinaire pauvrete et qui fait appel a toutes les ficelles les plus vulgaires pour masquer l'absence d'imagination: un vague clin d'oeil a l'actualite du moment (politique securitaire, "tolerance zero" cense etre un subtil pamphlet anti-Sarkozy), des pseudos references a la veritable histoire du Far West (Pinkerton, assassinat de Lincoln), des rappels d'anciens personnages d'albums precedents et surtout une quantite d'invraisemblances qui ne parviennent pas a faire oublier l'absence d'histoire. Bref, la mayonnaise ne prend pas et j'ai rarement eu une telle impression de m'etre fait berner apres avoir lu un album (avec les derniers Asterix, bien entendu).
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2013
tres captivent se lit facilement comme toute les autre de la serie.
complaite les autre tome de la serie geniale
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 16 novembre 2010
Deux romanciers réputés au scénario, la fidélité du trait d'ACHDÉ à celui de MORRIS ainsi que des articles dans des magazines `sérieux' comme `L'Express' ou `Lire' m'ont décidé à renouer avec un héros de mon enfance. Certes la magie n'est pas la même que lorsqu'on a 10 ans, mais j'ai eu plaisir à retrouver Lucky LUKE, toujours aussi cool dans ses bottes. Même les DALTON sont au rendez-vous.
L'histoire est bien ficelée; première moitié: mise à la retraite de notre héros par le redoutable PINKERTON (qui ferait le bonheur de SARKOZY en tant que ministre de l'intérieur et du renseignement), deuxième moitié: les DALTON sont libérés de prison et tout redevient possible...
Le président des Etats-Unis himself (Abraham LINCOLN) est de la partie.
J'ai un peu oublié les anciens numéros, mais il me semble que cet épisode est un bon cru.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2015
Quelle surprise de voire Daniel Pennac parmi les auteurs de Lucky ! E, encore une fois, Achdé est à l'hauter du grand Morris.
Vraiment parfait
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2010
Quand on aime T. Benaquista et Lucky luke, on ne pouvait qu'attendre impatiemment la réunion des deux. Après lecture, le bilan est mitigé : le fait d'intégrer des personnages ayant réellement fait partie de l'histoire des Etats-Unis, comme Pinkerton, est plutôt sympathique. Mais on reste tout de même frustré par le rôle plutôt passif de Lucky luke (pour cause de "retraite" forcée) et du manque de relations entre ce dernier et les daltons, pas assez présents à mon gôut, comme ils ont pu l'être par le passé.
Dernier point rébarbatif à mon sens : quand on lit un lucky luke, on a envie de s'évader au Far West, rentrer dans une histoire qui nous transporte loin de toute réalité. Et là, c'est râté, avec un Pinkerton dont les auteurs on fait un pastiche de N. Sarkozy ministre de l'intérieur, défenseur de la "tolérance zéro" et de la "délinquance au berceau". Pourquoi vouloir toujours tout rapporter à l'actualité ? Dommage...
33 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2011
BD qui se lit rapidement, avec 2-3 notes d'humour et clins d'œil au passage.
[SPOILER] : A la dernière page, un lien historique est établi avec le personnage de Pinkerton ayant réellement existé.

Bien que le scénario, les dessins et dialogues soient corrects, mes Lucky Luke préférés restent les premiers sortis, ces albums ayant une ambiance et un style que je ne retrouve plus avec les albums actuels.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus