undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux Rentrée scolaire

Commentaires client

2,0 sur 5 étoiles1
2,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:12,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour quels motifs avais-je acquis ce roman à sa sortie en librairie en 1998 ? Sans doute le titre, accrocheur, et l'histoire résumée en 4° de couverture. Je l'ai relu avec déception :

- En juillet 1942, une enfant, Rachel Blum, échappe par miracle à la rafle du Vel'd'hiv'. Recueillie alors par des religieuses catholiques, confiée quelques années plus tard à des parents juifs traditionnalistes, elle grandit hantée par la mémoire des siens, mais déchirée entre l'esprit des Chrétiens, qui pardonnent tout, et celui des Juifs, qui ne pardonnent rien. L'Evangile dit "Aime tes ennemis" mais la Thora dit "Zakhor!", "Souviens-toi".

La suite est rocambolesque. Le thème, chrétien, apprend-t-on, du pardon est traité avec une telle superficialité, que sa lecture rendrait idiot celui qui, honnêtement, souhaiterait comprendre la vertu cardinale du christianisme. Ainsi Bourgeade nous fait l'insulte de laisser entendre qu'un criminel collaborateur, accueilli par des religieux est devenu un saint homme. Il se prénommait Paul ... pour l'infâme Paul Touvier, le milicien qui venait de décéder ?

Quant à la dureté juive, elle est exposée de manière caricaturale sur le mode de la vengeance d'après la loi du Talion.

Nous sommes tant éloignés du devoir de mémoire qui est celui enseigné par les Hébreux depuis les premiers écrits bibliques ! qui est l'esprit de détermination des époux Klarsfeld, des autorités juives israéliennes à l'origine de l'arrestation et du jugement pour la postérité du criminel nazi Eichmann ( cf. "Jugements derniers : les procès Pétain, Nuremberg et Eichmann" de Joseph Kessel et "Eichmann à Jérusalem" de Hannah Arendt).

Quant au dialogue interreligieux, ce n'est pas Pierre Bourgeade, dont j'appris récemment qu'il était un auteur réputé de livres érotiques, qui contribuera à l'enrichir. Pour ce faire, je vous invite à la passionnante découverte de l'ouvrage "Le rabbin et le cardinal : Un dialogue judéo-chrétien d'aujourd'hui" entre le cardinal Philippe Barbarin et le grand rabbin de France Gilles Bernheim.
44 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)