undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juin 2006
Dans le cadre de notre série d'études sur l'espace et le temps dans l'œuvre de Jules Verne, ce deuxième essai porte plus particulièrement sur un élément clef des Voyages Extraordinaires: la Géographie. L'homme et la terre sont au centre de ces récits qui mettent en scène de façon exemplaire deux géographies: l'une réelle, l'autre mystérieuse. Pour Verne, le passage de l'une à l'autre est l'occasion d'évoquer deux autres dimensions, elles aussi fondamentales: l'imaginaire et le fantastique.

La référence au géographe français Élisée Reclus, mort la même année que Jules Verne, est omniprésente dans l'œuvre du romancier. Le titre du présent essai a ainsi été choisi en référence au monumental ouvrage publié en 1905 par Élisée Reclus: L'Homme et la Terre.

Jules Verne décline donc l'homme et la terre dans une mystérieuse géographie que nous analysons à partir de cinq de ses principaux romans: Cinq semaines en ballon, Les Enfants du capitaine Grant, Les Indes noires, Robur le Conquérant et Le Sphinx des glaces.
Une fois encore, l'approche transdisciplinaire prônée par l'écologie humaine nous permet d'apporter un éclairage nouveau sur l'œuvre de Jules Verne, et de constater que les interrogations de l'auteur, traversant aisément l'espace et le temps, ne cessent de nous interpeller aujourd'hui encore...

[...]
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)