undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

21
3,2 sur 5 étoiles
La Bible satanique
Format: ReliéModifier
Prix:36,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

24 sur 29 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 février 2011
Je me suis abstenu d'acheter ce livre pendant des années, persuadé que c'était un ramassis de stupidités qui ne méritait pas le dixième de son prix en librairie. Et puis finalement je l'ai eu gratos la semaine dernière. Et après tout le mal qui en a été dit, je ne suis pas si déçu que ça. Évidemment, c'est pas de la haute littérature... ni non plus de la philosophie finement ciselée ou du gros œuvre théologique. Mais c'est correctement écrit et tout à fait amusant par ailleurs. Ça se lit comme un comics, l'usage répété des points d'exclamation aidant au rapprochement. Ça aurait pu être fait en BD, genre avec un héros qui dénonce les hypocrisies et les manipulations des religions établies à grands coups de formules lapidaires, avec les mots forts en caractères gras.

Cette bible satanique, c'est de la nourriture pour adolescent rebelle qui refuse de suivre un troupeau prétendument adulte puant la médiocrité et le mensonge. Ça a son charme et sa vérité. Certes c'est vite lu, pas très bien structuré, mais c'est pertinent tout en étant très convenable. On n'y trouvera pas d'encouragements à sodomiser des boucs ou à sacrifier des vierges (ou l'inverse). Le sataniste respecte les animaux et la dignité humaine. Il est tolérant tant qu'on ne lui casse pas les arpions. Il refuse juste d'avaler des salades mystiques et de brider sa chair sous la dominance d'une culpabilité destinée à contrôler les moutons de dieu. Il veut jouir de la vie, satisfaire ses ambitions et sa nature, et il ne tendra pas la joue gauche si on lui gifle la droite. Et voilà. C'est pas plus terrible que ça. Le bouquin se termine sur les rituels sataniques, dont la lecture est assez peu intéressante si on n'a pas l'intention de pratiquer (on peut en avoir une idée en regardant "Satanis, the devil's mass", un documentaire tourné en 1970).

Peut-être existe-t-il d'autres satanismes plus radicaux et plus effrayants; mais en tout état de cause, celui de LaVey, loin d'être une dangereuse abomination, s'apparente plutôt à un jeu de rôle subversif et antichrétien, sans grande portée spirituelle. Les dévoiements qu'il pourrait entraîner ne seraient dus qu'au fait de le prendre au sérieux - comme n'importe quel autre système de croyance d'ailleurs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 décembre 2012
J'ai acheté ce livre dans le cadre des études d'un de mes enfants pour lui permettre de terminer sa thèse. Il a paru être à la hauteur de ses espérances.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
33 sur 43 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 avril 2010
Ouf ! ASL n'a pas tutoyé Satan une nuit de beuverie mémorable, il n'a vu personne n'a pas eu d'illumination cosmique !

Je conseille ce volume à tous les parents effrayés par leur ado "goth". Assurez-vous que votre enfant l'a lu. Si il approuve ça n'est pas la fin du monde. Curieusement, ce bouquin désamorce un grand nombre de bombes sociales (une fois lu et donc démystifié).

Comme tout ceux qui ont lu La Bible Satanique j'attendais beaucoup de ce volume de référence (très aéré : certaines pages ne contiennent même pas 5 lignes de texte)... Pas beaucoup plus subversif que les pages psycho de la presse féminine ou des autres livres consacrés au développement personnel.

Je ne me retrouve dans aucun mouvement philosophique ou religieux j'étais donc enthousiaste... Mais rien, c'est creux, vide, stérile, aride et j'en passe ! L'argumentation est déconstruite, et pire, puérile.

On (lui-même) nous fait clairement comprendre que ASL dominait parfaitement son sujet grâce à une culture sans borne. Le Pape Noir ne livre rien et n'invite pas vraiment à découvrir les choses par nous-même. En gros, si on ne souhaite pas s'embourber dans l'ignorance crasse il faut acheter tous les autres livres de l'auteur. Perspective terrifiante au regard du prix des volumes.

Cela m'évoque surtout les albums panini, 8 fois la même image d'un remplaçant sans intérêt et l'espoir si mince d'obtenir Maradona après 150 francs claqués. Une arnaque pour adulte. Satan est dans le prix pas ailleurs. Lavey était surtout un homme d'affaire, un fin tactitien.

En dehors de se gargariser d'autosatisfaction et de jeter la pierre sur absolument tous les mouvements religieux et philosophiques (même les hippies) il n'y a rien d'autre que quelques rituels tellement kitsch qu'on aurait même pas osé s'en inspirer pour le pire des épidoses de Charmed. Le passage consacré aux clés énochiennes est carrément désopilant.

Je n'ai rien lu de neuf. Même si j'ai souvent approuvé le contenu (un tantinet léger) révolutionnaire en rien, mais très amusant surtout lorsqu'il s'agit d'évoquer les idées reçues qui collent à la chair du mouvement. En dehors de ça, une série d'incantations désespérantes à la sauce Bioman.

Cependant, il faut lui reconnaître un certain sens de l'équité dans la critique (il n'épargne VRAIMENT personne). Il diabolise tellement les autres mouvements inspirés du diable qu'on ne sait même pas de qui il s'inspire vraiment. A moins, qu'il ait eu la science infuse ?

A présent, que j'ai lu l'ouvrage je sais que l'étiquette d'extrémiste qui colle à Lavey est à remettre en question. On lui colle (même post-mortem) trop souvent sur le dos les profanations des tombes et autres actions folles et furieuses qui s'inscrivent dans le genre "bowling for Colombine".

ASL est manichéen mais pas extrémiste (même si franchement intolérant). Il tolère cette forme d'idéalisme au nom de la liberté de conscience mais ne l'encourage en aucune manières. ASL, en brillant opportuniste ne coupe pas les vannes. Tout le monde semble digne du mouvement. Au départ...

Lavey condamne les faibles et loue les puissants. La constatation est choquante de prime abord. Nonobstant, vous constaterez qu'on ne sait pas comment se définit la faiblesse dans l'univers de cet homme. Au regard de la vie qu'il a mené il ne s'agirait pas de réussite sociale... Tout reste si vague ! Le subversif transige un peu trop, c'est du "political correct" de luxe !

Je sais à présent que les jeunes "goth" de la rue ne s'inscrivent pas dans le même mouvement. La majorité n'ont lu du bouquin que la première de couverture.

ASL était un hédoniste, érudit provoc et parfois parano (les vampires psychiques sont partout), rien de plus. Le Pape Noir avait tout du Bouc Emissaire. Il aurait d'ailleurs approuvé l'honneur que je lui fais en le disant.

ASL souligne régulièrement la pureté des enfants et condamne la pédophilie (ça n'était vraiment pas à la mode puisqu'il a rédigé son ouvrage à l'époque de la déferlante des mouvements sectaires (dont l'obscurantisme n'est plus à prouver). Aussi, à ma grande surprise, rien de mysogyne dans le contenu.

La préface est digeste (bien qu'écrite par son plus fidèle disciple). Si j'ai l'occasion de relire le sucesseur d'ASL ce sera avec plaisir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2010
Anton Szandor LaVey ou le Nietzsche du tiers monde intellectuel. J'ai trouvé le tout assez mal écrit et sans sources comme cela à été dit avant dans un commentaire. Beaucoup de lourdeur littéraire (et pourtant je suis habitué) et d'incohérence logique dans le raisonnement sans vouloir en débattre ici car ce serait trop long. Un habitué de la théologie chrétienne (sans forcement être croyant d'ailleurs) qui connait son sujet, un historien, ou un exégète de la Bible de façon plus général métrait à mal en un rien de temps un livre prétentieux; presque une caricature de l'anticléricalisme primaire.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
21 sur 30 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 décembre 2008
Ce livre se scinde en fait en deux parties. La première se consacre uniquement a l'explication de la philosophie sataniste, en exposant l'inutilité, l'hypocrisie et les mensonges sur lesquels reposent les dogmes des religions révélées tout en proposant une manière de pensée pour le sataniste moderne. Anton Szander Lavey renvoie au temps de l'inquisition tout les clichés de meurtres d'enfants non-baptisés et de viols de vierges, mis en place par l'église catholique.
La deuxième partie se détache de la philosophie pour s'intéresser au merveilleux ainsi qu'aux rituels, situés entre magie et psychologie sociale.
Ce livre est un must-read, que l'on soit un athée refusant de porter l'étiquette d'"intolérant", un croyant qui a le courage de se poser des questions sur sa foi ou tout simplement une personne souhaitant découvrir une forme de réflexion qui, j'en suis sur, ne laissera pas sans réfléchir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 août 2010
Pour ma part de grosses réalités sont mises a jour dans cet ouvrage.Non pas des scoops sur ce que je pensais des religions et des religieux mais des confirmations.La morale de l' histoire est :profitez de la vie maintenant et n' attendez pas une vie meilleur aprés la mort, toutes ces idées que les religions inculquent afin de maintenir les gens dans leur situation aussi miserable soit elle.J' ai bien aimé découvrir cette "philosophie", le livre est interessant sauf le dernier tiers concernant les clés énochiennes qui n' apportent rien.J' ai voulu suivre mon chemin de la découverte en lisant "les sorcieres sataniques" et grande fut ma deception, on a l' impression de lire le recits des pensées d' un pervers refoulé, un "gourou" du sexe bref rien a voir avec son premier livre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
17 sur 27 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 octobre 2008
Cette descente en règle du christianisme est en fait un copié-collé somme toute maladroit de ce que les philosophes anti-cléricaux dissertent depuis Nietzsche. et en particulier Ayn Rand avec le mouvement libertarien. Sauf que Anton Lavey ne prend pas la peine de citer ses sources. Aïe...
De plus, il passe son temps à railler dans la 1ère partie le christianisme et ses "tours de magies" (les miracles), puis dans la 2ème partie, il nous démontre l'utilité de la magie.
Là, ya un truc qui m'échappe !
Ce bouquin en devient excellent dans l'exercice de dire une chose puis son contraire... Cherchez l'erreur !!!
Bon, je mets 2 étoiles pour ne pas être TROP méchant, hein !... et que je ne passe pas pour un suppôt du Vatican. :o)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 décembre 2014
Livre pour dégénéré, sans contenu si celui de ce sentiment viscérale de haine dont nous abreuve ce mr "lavey".

Il n'apporte rien et ne sert à rien, seul le nom est attire-crétin qui malheureusement fonctionne.

Livre pour dégénéré, sans contenu si celui de ce sentiment viscérale de haine dont nous abreuve ce mr "lavey".

Il n'apporte rien et ne sert à rien, seul le nom est attire-crétin qui malheureusement fonctionne.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juin 2013
excellent, pas du tout ce qu'on le pourrait croire, a lire, sans crainte. Fait réfléchir et remet en question toute l'hypocrisie humaine !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 août 2014
Non, je plaisante,

j'avoue que je pensais à un livre plus diabolique. En fait c'est la façon de vivre de quelqu'un de pas trop banal. MAis je croyais à mieux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Traité de démonologie
Traité de démonologie de Edouard BRASEY (Relié - 10 février 2011)
EUR 19,00

Magick (en 2 volumes)
Magick (en 2 volumes) de Aleister Crowley (Broché - 17 juillet 2013)

Magia sexualis
Magia sexualis de P.B. Randolph (Broché - 17 octobre 2009)
EUR 30,00