undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: BrochéModifier
Prix:36,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

VINE VOICEle 9 juin 2012
L'auteur fait une étude approfondie sur le néonazisme américain et le nazisme britanique pour aborder ensuite l'univers ésotérique d'Hitler et de ses proches. L'étude est très intéressante et fouillée.

Toutefois, j'ai eu l'impression que l'auteur ne comprenait pas ou ne voulait pas comprendre les ancres de l'univers ésotérique du nazisme.
Car, je pense que la compréhension ésotérique du nazisme demeure tres complexe ou du moins nous n'avons pas tous les éléments d'analyse.
L'exemple soulevé par l'auteur de Miguel SERRANO est caractéristique.
D'où proviennent les convictions si intransigeantes de SERRANO et des autres ayant un esprit élevé et des convictions inébranlables ?
Un simple fanatisme aveugle ? Trop superficiel. Certaine masse populaire oui.
Plutôt une lutte entre des forces obscures qui dépasse notre analyse et notre compréhension faute d'avoir tous les éléments d'informations.

D'autre part, rattacher le néonazisme aux croyances dans la conspiration mondiale, du new age est beaucoup trop simpliste et réducteur. Il n'y a pas que les néonazistes qui rejettent les imperfections de la société actuelle avec ses sociétés secrètes élitistes et arbitraires.
Je doute que ce soit tous les néonazis qui baignent dans le NEW AGE.

C'est un ouvrage à lire et à consulter déjà pour rendre hommage à l'effort livresque de l'auteur. C'est une bonne référence pour aborder ce domaine complexe.
11 commentaire10 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 19 septembre 2010
Dans ce livre Nicolas Goodrick Clarke nous parle de ceux et celles qui dans les années qui ont suivi l'immediate aprés guerre ont épousé la cause des vaincus, à savoir l'Allemagne national-socialiste d'Adolf Hitler. Pour cela ils ont accepté de vivre en marge et de subir insultes, prison, humiliations. Mais tel les moines d'une religion nouvelle ils ont tout bradé pour faire connaitre leur idéal. Que ce soit George Lincoln Rockwell qui aux Etats-Unis fonda en 1959 le Parti Nazi Américain. Colin Jordan qui se maria avec Françoise Dior la niéce du couturier Christian Dior, et qui fut au Royaume-Uni le fondateur du British-Movement. Savitri Devi qui parlait sept langues dont l'hindi, le bengali et l'islandais et qui se fit la pretresse d'Adolf Hitler. Wilhem Landig qui dans un roman en trois tomes intitulé Thulé raconte que les nazis ce sont réfugiés en Antartique et attendent le moment propice pour revenir prendre le pouvoir ou Hitler au pole sud. Et bien d'autre encore pour certain chef de file de petits partis de quelques 200 membres maximum, pronant l'antisémitisme, l'eugénisme, l'anti maçonnisme, voulant renvoyer les noirs en Afrique et gazer les juifs, mais à coté de cela comme Savitri Devi pronant un amour débordant pour les animaux au pont de se convertir au végétarisme. C'est de tous ces personnages en marge dont traite l'ouvrage écrit par Goodrick-Clarke, spécialiste du sujet puisqu'il a déja donné trois livres : Les Racines Occultes du Nazisme, qui traite des mouvements pangermaniques avant qu'Hitler ne prenne le pouvoir. Savitri Devi Pretresse de Hitler qui raconte la vie de Maximiani Portas une française d'origine grecque dont l'auteur parle longuement au chapitre V de Soleil Noir. Dans Soleil Noir Il est aussi question de la musique Black Metal et skinhead et des liens unissant nazis et satanistes. Un livre peu commun ecrit sans réel parti pris qui se lit d'une traite tant ce qui y est raconté sort de l'ordinaire.
0Commentaire14 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2010
Voici un formidable ouvrage qui s'intéresse à un sujet totalement délaissé par les historiens, à savoir : le succès posthume de l'Hitlérisme en Europe. Avec une écriture fluide ' Soleil noir se lit comme un roman ' Nicholas Goodrick-Clark démontre que la pensée nazie s'est adaptée, ou plutôt a nourri, toutes les tensions ontologico-protestataires : contre le gouvernement, contre la main mise des banques, contre la mixité raciale, contre les Juifs et tout cela servi par une dialectique mêlant critique du monde moderne, attrait pour l'Inde et sa religion, refus du consumérisme, éloge de la nature et des racines païennes de l'occident. Le dernier chapitre, consacré à la théorie du complot, s'avère peut-être le plus remarquable car elle est très en vogue actuellement et il permet de voir que cette théorie entretient des liens avec les doctrines des groupes d'extrêmes droites presque sans le vouloir. Au final, ce Soleil noir me semble être un livre d'une grande intelligence qui mérite de figurer dans toute bonne bibliothèque des personnes s'intéressant aux parcours des extrêmes droites, des mouvements racistes et contestataires.
11 commentaire13 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2016
trés beau livre du condensé du sens et une belle montée en puissance. je recommande cet ouvrage éclairant. Bravo à l'auteur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2010
livre trés complexe car il explique la montée en puissance d'extrémismes ces dernieres sont basées sur des théories qui ont une grande partie subjectives et dont les fondements sont difficilement crédibles mais, qui enthousiasment des gens à mon avis fragiles. Ces textes sont bien expliqués, remarquablement documentés. Himmler a su y puiser pour conforter sa théorie d'une race invincible qui lui permettait de créer une aristocratie de super-seigneur avec tous les égarements que cela comporte. Le principe de "société secréte" donnant à ces derniers un pouvoir et surtout une conviction d'invincibilité
0Commentaire7 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2012
Ce livre, se veut un point de vue rationnel et historique sur les origines idéologiques du Nazisme et sa propagation post-seconde guerre mondiale, au travers du culte et de la fascination exercés sur une jeunesse d'extrême droite en quête d'identité. Il prétend également démystifier au passage, les théories "occultes" propagées par certains livres comme le "Matin des Magiciens". Ce livre est un pavé d'informations difficilement comestible, sans sauter une bonne vingtaines de pages à chaque chapitre:
le style est lourd, ambiance thèse de fin d'année, et si l'explication culturelle et rationnelle à sa part de vérité, le point de vue cartésien de l'auteur devient à la longue lourd, froid et sans inspiration, et n'invalide pas selon moi comme il prétendrait le faire, la thèse occulte du mouvement qui donna naissance aux fours crématoires...
D'autant que la conclusion est assez louche quand au parti pris de l'auteur lui-même, certaines lignes pas trop franches et délibérément floues, laissent à entendre qu'il plaint ses pauvres jeunes blancs des basses classes, qui seraient selon lui victimes de racisme du a un flux migratoire trop important, les poussant alors dans la spirale de l'extrement droite et de la haine raciale...un peu ambigue comme discours et on s'demande ou c'est qu'il veut en venir l'Anglais.

Même si vous avez du temps à perdre, je ne vous conseillerai pas ce bouquin.
0Commentaire2 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus