undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

6
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable
Format: BrochéModifier
Prix:10,20 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 janvier 2010
Dans une période où il est de bon ton de se mettre au diapason d'un écologisme médiatique, ce livre nous propose une analyse politique intéressante du Catastrophisme d'état et des grandes entreprises d'arnaque intellectuelle (par ex. le développement durable). Des jugements souvent à l'emporte-pièce. Mais c'est d'une écriture vivifiante. Après avoir fermé le livre, on se sent moins idiot et mieux armé pour affronter les catastrophes annoncées... Rien que pour le titre, je recommande l'achat de ce livre. Le papier, la typo et la reliure sont de belle qualité. C'est donc de l'écrit fait pour durer et réfléchir... Il réjouira les "mauvais esprits".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 février 2009
De façon un peu laborieuse et redondante, l'auteur se livre à une démonstration convaincante de la perversité du discours devenu brusquement dominant au sujet des risques encourus par notre modèle économique du fait de ses propres égarements. Ce discours évoque des dangers plus ou moins proches alors qu'ils sont actuels. Loin de chercher à susciter une rébellion contre ce qui est, ce discours tend à nous faire plier le dos et à jouir de ce qui est encore accessible en espérant que la tempête nous secouera moins fort que le voisin.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Paru alors que les "acteurs" homologués du mouvement et autres spécialistes patentés des "questions de société" commémoraient à leur façon le 40ème anniversaire de Mai 68, ce texte n'en adoptait pas pour autant les formes convenues de quelque "devoir de mémoire". Ses auteurs jugeaient en effet plus fidèle à l'esprit d'insubordination du Mai français de prolonger la critique de toute spécialisation et de toute hiérarchie qui fit sur le moment l'essentiel de sa force.

C'est pourquoi Semprun et Riesel ont choisi de s'en prendre à l'écrasant conformisme qui s'impose aujourd'hui au prétexte de "sauver la planète", et aux nouvelles formes d'embrigadement qui accompagnent la mise en place de la gestion "raisonnée" du désastre, désormais officiel, de la société industrielle.

Extrait :

"Dans les discours du catastrophisme scientifique, on perçoit distinctement une même délectation à nous détailler les contraintes implacables qui pèsent désormais sur notre survie. Les techniciens de l'administration des choses se bousculent pour annoncer triomphalement la mauvaise nouvelle, celle qui rend enfin oiseuse toute dispute sur le gouvernement des hommes.

Le catastrophisme d'État n'est très ouvertement qu'une inlassable propagande pour la survie planifiée - c'est-à-dire pour une version plus autoritairement administrée de ce qui existe. Ses experts n'ont au fond, après tant de bilans chiffrés et de calculs d'échéance, qu'une seule chose à dire : c'est que l'immensité des enjeux (des "défis") et l'urgence des mesures à prendre frappent d'inanité l'idée qu'on pourrait ne serait-ce qu'alléger le poids des contraintes sociales, devenues si naturelles."
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mars 2009
Comme tous les ouvrages de l'Encyclopédie des Nuisances, ce "Catastrophisme" est une merveille: lucidité de l'analyse, parfaite maîtrise de la langue et des idées. Pour ceux qui ne veulent pas se laisser duper par le nouveau capitalisme vert. Et contrairement à ce qu'affirme le premier commentaire, il ne s'agit pas de "courber l'échine" en attendant que cela passe: le regard lucide, critique est la première urgence, nécessaire pour envisager ensuite des "solutions", qui restent à penser et à construire pratiquement.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 janvier 2012
Le livre de R. Riesel et J. Semprun est indispensable à ceux qui ont le souci de comprendre que : "L'administration du désastre remportera ses succès les plus apparents dans les pays déjà bien policés, rodés à la sursocialisation. Et même là, elle n'obtiendra, comme toute bureaucratie, qu'une parodie d'efficacité. Aussi rapide qu'elle puisse être, précipitée par les états d'urgence qu'elle devra instaurer, la bureaucratisation ne résoudra rien: elle fera face, avec ses immenses moyens de coercition et de falsification, au déferlement de fléaux de toute nature et à leurs combinaisons imprévisibles."
Les auteurs nous livrent ainsi, trois ans avant qu'elle ne survienne, les clés de lecture de l'administration de la catastrophe nucléaire de Fukushima. C'est pourquoi nous renvoyons le lecteur à l'ouvrage de Nadine et Thierry Ribault, « Les sanctuaires de l'abime - Chronique du désastre de Fukushima », paru chez le même éditeur. De fait, ce dernier ouvrage, que l'on peut lire comme un véritable carnet de travaux pratiques attenant au livre de R. Riesel et J. Semprun, témoigne, au plus près de la réalité, que Fukushima n'échappe pas à ce constat établi en son temps par les auteurs de l'Encyclopédie des Nuisances au sujet de Tchernobyl : « Tous les risques sont acceptables quand on fait en sorte de ne pas laisser à ceux qui les prennent l'occasion de les refuser. »
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 janvier 2011
Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable se veut un ouvrage qui vient nous prévenir de l'illusion entretenue par le nouveau capitalisme vert que la catastrophe peut encore être évitée, à condition de se soumettre à un diktat soigneusement élaboré par quelques uns, avec le soutien de quelques scientifiques méprisables. J'aime bien les pamphlets, sûrement ma culture libertaire et anarchiste qui s'en trouve titillée, mais là, non. Une diatribe pédante à la locution qui se veut mordante et qui n'est que redondante et vite fatigante, domine ce livre de bout en bout. De fait, l'argumentaire disparaît sous les effets et circonvolutions, et on ne sait même plus parfois à qui les auteurs s'en prennent, si ce n'est à tout le monde. Ce n'est plus du situationnisme, mais du nihilisme. Dans la lignée de L'insurrection qui vient, ouvrage qui m'a laissé sans voix quant aux louages qu'on lui porta à sa sortie, alors qu'entre les lignes apparaissait surtout une tentation totalitaire aveugle. J'aime la critique, mais constructive et qui ne se regarde pas le nombril.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'abîme se repeuple
L'abîme se repeuple de Jaime Semprun (Broché - 1 janvier 1997)
EUR 8,00

Défense et illustration de la novlangue française
Défense et illustration de la novlangue française de Jaime Semprun (Broché - 7 février 2005)
EUR 12,20

Encyclopédie des nuisances : Discours préliminaire, Novembre 1984
Encyclopédie des nuisances : Discours préliminaire, Novembre 1984 de Encyclopédie des nuisances (Broché - 24 avril 2009)
EUR 6,10