undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

19
3,6 sur 5 étoiles
Comment chier dans les bois : Pour une approche environnementale d'un art perdu
Format: BrochéModifier
Prix:11,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 novembre 2014
Je me faisais tellement chier que rien ne me donnait plus envie qu'un livre sur le caca...oups...ben non, juste une blague... Non, en fait, c'est parce que nous sommes déjà si profondément dans la m****, qu'un peu plus ne pourra que faire du bien! :-)
(l'auteure apprécierait, je vous jure)...

Bon, c'est exagéré, mais c'est un peu cela, l'aspiration de l'auteure; soulever le tabou sur ce domaine si connu mais si hanté par la discrétion! Dans ce livre très pratique elle s'exclame sur une problématique d'une très grande importance: nos déjections... Oui, il faut en parler, et Kathleen Meyer le fait très gracieusement en s'attaquant surtout au "mystère-des-crottes-au-bord-du-chemin", un mystère vraiment très mal connu par le grand public. Et c'est vrai qu'il faut se réveiller là-dessus. Déjà, il faut savoir se mettre au bon niveau pour renifler le problème, puis ouvrir grand les yeux pour saisir l'enjeu autour de ces petites "traces". Autre chose; il faut être très fort, comme elle le dit, pour arriver à visualiser la machinerie colossale de tuyaux remplis de matières fécales, passant par des canaux et des tunnels souterrains jusqu'aux stations d'épuration au décrottage extra-intelligemment chimique au moment où nous posons nos petites fesses sur le bord d'un "vrai" toilette! Il faut être là avec son esprit pour comprendre la grandeur du truc. Personnellement, après être entré dans cet univers vibrant autour de "l'art de chier", je suis maintenant convaincu que nous avons même tout "m****"! Si nous souhaitons préserver Mère Nature propre et, avec elle, la santé des hommes, l'idéal serait que tout passe plutôt par la filtration de la terre et non des eaux (qui sont, par ailleurs, potables en plus!). Après tout, rappelons-nous que ces installations à l'extrême confort moderne ne sont que récentes, et que déjà nous les prenons pour une réalité quasi-naturelle. Il faut être fou ou endormi pour ne pas s'intéresser un minimum à tout cela.

Meyer est surtout en colère contre le non-dit, et elle a raison. La séduisante mission qu'elle a entreprise c'est de nous faire prendre conscience de cette incohérence que quelque chose de si humaine et si naturelle soit devenue si interdite et si cachée (à l'aide des constructions culturelles bien sûr). Elle plaide pour que nous tenions une discussion ouverte et franche sur cette partie basique de notre nature. Et surtout faut-il que nous nous détrompions sur l'envergure environnementale de cette question, qui est beaucoup plus grande qu'on a appris à penser, ou plutôt, à ignorer.
En effet, derrière ce sujet ouvertement m******* se cache une prière tout aussi pure, une admirable propagande pro-écologique, un discours humble, responsable et nécessaire. Il faut arriver à prendre soin de nos "matières" le plus ingénieusement possible (à commencer par celles laissées derrière nous lors de simples excursions dans la forêt); parce que ça aussi fait partie de notre responsabilité envers l'environnement et nous-mêmes. Et justement, restons dans l'âge pipi-caca pour ça; pour réussir à en parler. Non seulement pour essayer de comprendre le véritable problème, mais aussi pour l'assumer et réussir à trouver les solutions. Pourquoi d'ailleurs sortir du schéma initial, aux attitudes si naturelles des enfants, exprimées à haute voix et sans interdits, pour enterrer les faits réels sous des termes pudiques, ou enfermer leur existence - même abstraitement parlé - derrière une porte intimement fermée à clé?

Ce livre est léger et drôle, inquiétant et important. Les connaissances quantitatives et qualitatives de l'auteure dans le domaine sont indiscutables. Elle nous présente ses solides recherches à l'esprit ouvert, avec un peu d'amertume mais avec beaucoup d'humour et d'ironie. Tout est "scientifiquement testé" et analysé avec précision. C'est, en résumé, un vrai travail d'investigation, et tous les détails mis en lumière le rend inéluctablement instructif... (voir par exemple l'excellente chapitre sur les feuilles).

Même s'il faut souligner que tout cela peut être "excrément chiant "(!), une vision "moins constipée" sur les choses - les choses naturelles en général et les choses concrètes en particulier - nous aidera peut-être à partir pour un bel éveil de conscience. Et ça, ne peut être que beau... Ah, si: u-r-g-e-n-t aussi! Ne laissons pas "les choses" fermenter à l'intérieur (oui - du SILENCE...), ça risquerait de tout faire péter! (En tout cas, ça nous enfonce seulement plus dans la m****).............
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 décembre 2012
Ce livre met en relief les bonnes habitudes à adopter en liberté. Il est un guide initiateur pour une conscience élargie. Il sent bon s'y introduire!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 mars 2014
Sujet délicat traité de façon originale et directe, MAIS ! Il semble difficile de l'appliquer à la France.
C'est un livre utile pour être éclairé sur la nuisance collective pour la nature de la satisfaction de nos besoins naturels individuels.
Très bon ouvrage que je recommande pour l'intelligence du propos et la prise de conscience des effets nuisibles sur la nature de ce qui nous semble pourtant bien innocent et bien naturel à satisfaire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 juin 2013
Chier dans les bois...... voilà bien une chose que je ne savais pas être un problème et pourtant............. C'est un véritable plaidoyé pour la conservation de la nature et des cours d'eau. C'est hyper drôle, le sujet est attaqué sans tabou! Il est temps d'en parler pour que l'on comprenne comment sauver la planète! Merci à vous Kathleen de m'avoir tant appris en me faisant rire aux éclats!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 avril 2012
Petit guide écrit par une américaine, adepte de la randonnée, et devenue (par la force des choses de la nature) "chercheuse" en défécation outdoor, une niche environnementale peut fréquentée, la plupart des écolos préférant s'indigner contre le méchant "réchauffement climatique", posture plus classieuse. Mais voici un bouquin bien plus pratique et utile à l'environnement que n'importe quelle "oeuvre" de Yann Arthus-Bertrand. C'est bourré d'astuces et d'anecdotes, et aussi de synonymes du mot "caca", toute la famille appréciera, de 7 à 77 ans.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Excellent, très bien documenté, une leçon d'écologie, imaginons un grand site touristique avec des milliers de visiteurs par jour ou semaine... il faut savoir gérer toutes les déjections et ce n'est pas une simple affaire, le titre du livre fait peut être bien rire mais il est extrêmement sérieux, nous devons penser à transporter nos déjections comme nous ramenons nos papiers de pique nique, les eaux de nos rivières étant déjà largement polluées... Merci Mme Meyer
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Mon fils m'a offert ce livre, un peu pour me faire une blague. Je vous avoue que le titre m'a surprise et amusée. Je ne savais pas exactement à quoi m’attendre avant de le feuilleter... J’imagine que vous non plus !...

C’est un livre beaucoup plus sérieux qu’il en a l’air, il ne faut pas s’arrête uniquement à son titre provocateur. Le sujet est traité avec intelligence, sans tabous et avec beaucoup d’humour. Cet ouvrage lie l’utile à l’agréable en nous apprenant beaucoup tout en nous faisant sourire.

Un chapitre est consacré à l’art de creuser un trou pour y enfouir ses déchets le plus écologiquement possible. Hé oui !!!...On ne peut pas faire ses besoins n’importe où si l’on veut respecter notre environnement.

Un autre est consacré à nous les femmes et traite des nos problèmes féminins rencontrés en pleine nature. L'auteure y fait part de ses astuces pour nous éviter de se mouiller les pieds en urinant dans la nature. Entre nous, çà m'est arrivé plus d'une fois (°_0) ... Pas vous ?!!!...

Qui ?... Perdu au milieu de nul part... ne s'est pas déjà posé cette question existentielle... "Quoi ?... T'as pas de PQ ?!!"
Dans le dernier chapitre, l'auteure nous partage ses solutions pour s’en sortir quand on n’a pas de papier toilette et que l’on a une envie pressante. Bien évidemment, dans la nature tout ne remplace pas le papier toilette. Certaines feuilles végétales sont par exemple à éviter si vous ne voulez pas vous retrouver avec des démangeaisons ou des piqûres sur les fesses. (^_^)

Vous vous posez sûrement la question "Comment ne pas s’ennuyer en lisant un livre de 146 pages sur comment faire ses besoins tout en respectant l’environnement" ?... Rassurez-vous !! Il ne s’agit pas que de cela !!... Ce livre est aussi truffé d’anecdotes amusantes dans lesquelles on se retrouve souvent pour un peu que l’on ait déjà fait ses besoins en pleine nature.

Un bouquin qui peut concerner tous les randonneurs qui ont une conscience écologique. Et ne me dites pas que vous arrivez toujours à vous retenir jusqu’au prochain refuge ou village. (^_^)

J’ai beaucoup aimé le côté éducatif et instructif de ce livre où les conseils de l’auteure peuvent être utiles. Ce livre est écrit simplement, d’une manière franche et sans tabous, on n'en doute pas...rien qu’en lisant le titre.
review image review image review image review image review image
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 mai 2013
Vraiment bien, on y apprends pleins de choses sur pourquoi l'eau est contaminée, comment réduire ces risques sur le long termes, des astuces pour chier :). Il se lit d'une traite...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 février 2015
le titre racoleur promet une bonne dose de rigolade, mais ça s'arrête là. On tombe vite dans le récit de l'anglo-saxonne qui raconte les aventures de ses copines pendant 200 pages, ce dont on se moque un peu. C'est long, c'est ... chiant. On dirait qu'une fille de bonne famille a fait un pari avec ses copines de thé à "t'es cap d'écrire un livre avec chier dans le titre ?" et ensuite ça reste plat. Dommage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 septembre 2014
Pratiquement que du bavardage pour remplir. Les 140 pages tiennent en 15 pages maxi.
Pourquoi décrire des produits qui seront obsolètes 2 ans après l'édition original et qui plus est disponibles aux USA.?
Pour la purification de l'eau on en apprend plus sur les sites spécialisés d'Internet.
Dans la lignée du survivalisme et du bushcraft à la Bear Grylls.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
In caca veritas
In caca veritas de Josh Richman (Relié - 15 octobre 2008)
EUR 7,60

L'art de péter. Essais théori-physique et méthodique...
L'art de péter. Essais théori-physique et méthodique... de Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut (Poche - 14 septembre 2011)
EUR 5,10

G'Palemo
G'Palemo de Collectif (Couverture à spirales - 4 mars 2009)
EUR 5,00