undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

37 sur 37 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 novembre 2001
Waylander chronologiquement se situe bien avant Legende et Druss. Comme a son habitude Gemmell brosse le portrait d'un personnage attachant par ses defauts et ses qualites. Waylander est un assassin, deshumanise par des evenements atroces dans son passe, qui retrouve suite a un autre choc psychologique son humanite, guide en sa quete par un pretre de la Source. Si vous appreciez le monde Drenai et la verve de Gemmell, vous serez enchante par ce livre qui est plus complexe que ses premiers ecrits. Et encore ce n'est que la premiere des aventures de Waylander... Comme a son habitude les personnages sont vivants et luttent dans un univers violent ou s'opposent magie noire et la Source. A lire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 janvier 2005
L'univers de D.Gemmell est âpre,rude mais toujours avec une lueur d'espoir pour ses héros.Waylander est sans doute un des meilleur livre de Gemmell qui nous livre une histoire de rédemption dans son style direct et incisif qui maintient le lecteur à vif tout au long du roman.A lire absolument pour tout fan de fantasy ou de SF en général!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 mars 2004
L'histoire incroyable du meilleur assassin de son temps et d'un pretre ne jurant que par l'amour et l'amitié.
La confrontation entre la froideur, la noirceur, l'invincibilité de l'un et la vulnérabilité de l'autre...
On est pris au plein milieu d'une guerre faisant des ravages enormes au sein d'une nation en déroute , dont le roi fut mysterieusement assasiné et le seul qui peut encore amener un peu d'espoir est pourchassé, dangereux et nous sommes juste à ses cotés....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Si je n'avais pas lu les premiers tomes des Annales de la Compagnie noire, Tome 1 :, je pense que j'aurais énormément apprécié ce livre. Mais voilà, à côté des personnages de Glen Cook, Waylander et ses personnages n'ont qu'une noirceur de pacotille et deviennent de plus irréalistiquement héroïques. Bref, j'ai du mal à croire aux personnages, ce qui handicape la lecture.

Waylander donc. Waylander est un tueur de légende, hantant depuis vingt ans un ensemble de territoires, prêt à exécuter n'importe quel contrat tant que le prix est là (et encore...). Un jour, par un concours de circonstances il tombe sur un jeune prêtre inconscient et il lui vient en aide, sans savoir pourquoi (ce n'est franchement pas dans ses habitudes). Puis il va croiser sur son chemin une jeune femme et trois enfants. Isolé dans sa solitude, il va se remettre à dialoguer, à écouter, à aider sans rien attendre en retour. Est-ce parce qu'au bout de vingt ans il était prêt à évoluer? Est-ce parce que ces cinq êtres étaient exceptionnels? Waylander se pose quelques questions, il sait que dans quelques années il devra changer de carrière, l'âge commence à peser sur sa forme physique. Et certainement, le prêtre est quelqu'un d'exceptionnel. Donc probablement un peu des deux.

Waylander de pire tueur sévissant sur le territoire va se transformer en héros sachant par avance que sa quête est sans issue, avec une mort certaine. Mieux, il va susciter l'amour, l'attachement et la loyauté de certains rebuts de l'humanité encore pires que lui.

Le livre est court, et le souffle héroïque fait de ce livre un ouvrage qu'on lit avec plaisir. La conclusion est juste parfaite.

Mais voilà... Comme déjà dit, il y a des faiblesses. L'auteur commence en nous décrivant un assassin sans foi ni loi, au milieu d'un pays devenu Enfer. Or, par rapport à la Compagnie Noire, tout paraît forcé, en carton-pâte. Et pourtant Glen Cook ne s'embarasse pas de descriptions psychologiques, ce qui montre toute l'étendue de son talent. De même, le côté héroïque désespéré, s'il peut encore passer pour Waylander (après tout, après avoir passé vingt ans à se vautrer dans la noirceur, pourquoi ne pas tenter l'inverse puisqu'il n'a rien à perdre et rien à gagner), s'explique plus difficilement pour les autres personnages ayant embrassé la même carrière que lui. Pour faire passer cela, l'auteur use et peut-être abuse (pour le plaisir d'une lecture divertissante, mais peut-être au détriment d'une lecture exigeante) de magie pour faire passer la pilule. Même réflexion pour le prêtre, Dandralion, par certains plus aspects plus fascinant que Waylander, qui d'homme n'osant pas écraser une mouche, se met à tuer de sang froid, avec préméditation. Si l'évolution s'était passée lentement, avec des explications psychologiques, cela aurait pu être fascinant. Mais non, l'évolution est expliquée par le sang de Wanlander lui ayant coulé dans la bouche. Un peu facile là encore...

Dans tous les cas cela reste un bon roman dans le genre héroïsme guerrier, que vous apprécierez sûrement si vous commencez à faire connaissance avec l'univers de la fantasy et que vous avez des goûts masculins. Mais si vous cherchez quelque chose de plus subtil, soit sombrez dans la noirceur et le désespoir et lisez les Annales de la Compagnie noire, Tome 1 :, soit optez pour une série vraiment ambitieuse où il n'y a (presque) pas de héros comme Le Trône de fer l'Intégrale, Tome 1. Moi cela me donne envie de lire les tomes que je n'ai pas encore lu de la Compagnie Noire.
1111 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 janvier 2009
Tout d'abord un grand merci à Bragelonne d'enfin éditer des poches sous leur collection Milady (c'est quand même vachement plus pratique à lire dans les transports).

Ce volume "hors série" de Gemmel est probablement le meilleur de la série de Drenaï et le personage de Waylander est quand même plus interessant que Druss...

Cependant Gemmel n'est pas mon auteur favoris et loin s'en faut. L'intrigue est un peu facile et hormis l'univers il y a un manque crucial d'originalité dans cette oeuvre. cependant ça reste une lecture plus que correcte comparé à la soupe de certaines collections ^^
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juin 2013
Cinquième tome du cycle, écrit après la Quête des héros perdus mais second dans l'ordre chronologique, il fait suite à Waylander.

Dans l'épisode précédent, Waylander a retrouvé l'armure de bronze disparue et l'a rendue au peuple Drenaï le libérant des excès meurtriers des envahisseurs vagrians. Mais il a aussi tué Niallad, le fils du roi Orien et fait une rencontre amoureuse.

L'histoire se déroule 10 ans plus tard. Son amour, Daynal est morte depuis 5 ans, l'une de ses filles adoptives, Krylla est partie avec son mari et il reste avec Miriel, son autre fille, une jeune femme de 18 ans, forte, indépendante et entraînée par les meilleurs, vivant chichement mais en paix.
J'avais écrit dans Waylander Que Gemmell ne s'embarrassait pas de personnages secondaires féminins fort. Et bien avec Miriel, il a réparé cette erreur.

Un contrat a été déposé à la guilde des assassins sur la tête de Waylander. Mais qui est en mesure de se s'opposer au plus grand assassin que Drenaï ait jamais produit ? Et pourquoi ce contrat ?
Celui qui l'a lancé va enclencher une série d'événements qui va amener Waylander, sa fille et une petite troupe à s'engager dans les conflits opposant Ventrians, Gothires, Sathulis, Nadir et bien sûr Drenaï.

Le roman se laisse lire. On est habitué au style Gemmell, fluide, simple, mais justement, l'histoire est elle aussi linéaire et simple. On aura bien quelques révélations sur l'avenir et le devenir de futures légendes, on aura notre petit siège et notre défense héroïque, nos scènes de batailles, mais comme pour le tome précédent (dans l'ordre d'écriture), il manque ce petit quelque chose qui transforme un sympathique roman (car cet opus reste agréable à lire) en incontournable comme Drenaï - Légende.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 juillet 2007
Voici donc l'un des plus importants succès de David Gemmell en France : Waylander.

Encore un roman qui entraine le lecteur dans des aventures à couper le souffle. Pas d’effet de style, ou de poésie, les personnages semblant taillés à la hache expriment les choses le plus simplement du monde, et laissant cour à la passion entre deux batailles. L’histoire évolue dans un monde où la nuance de noir prédomine.

On retrouve dans ce livre la mécanique préférée de l'auteur, soit un héros torturé par son passé, un peuple à sauver et un objet qui sera la clé de la victoire, cependant le charme opère, l'ambiance assez crue y participant largement.

La grande force de Gemmell réside dans sa capacité à étoffer ses personnages. Alors qu'on le pense solitaire, antipathique et morose, Waylander grâce à ses rencontres se révélera ainsi peu à peu aux contacts d'une palette de caractères soignés.

David Gemmell aborde une large palette de thèmes, notamment la violence, l'amour, le sexe, la torture, le désenchantement, la folie… autant de sujets traités avec un regard adulte et qui ne laisseront pas indifférents les jeunes lecteurs.
Ce n'est pas pour autant qu'il leur est déconseillé en effet les livres de Gemmel sont un pan important de la fantasy et un bon moyen d'aborder ce sujet assez simplement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 août 2003
Gemell nous fait là encore part d'aventures dans le cycle de drenaï. L'action se situe donc bien avant Legende ou même Druss: la Légende. Drenaï est menacée cette fois par les hordes Vagriannes suite à la mort de l'empereur, et la seule personne qui peut redresser la situation est Waylander, un homme mysterieux dont la profession est de tuer...sa derniere victime en date: L'empereur lui-même....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 juillet 2012
Waylander est le troisième livre par ordre de parution dans l'univers de Drenaï, mais le premier dans l'ordre chronologique.
Dros Delnoch n'est encore qu'une passe, sans forteresse. Drenaï est en déroute face aux chiens du chaos, envahisseurs Vagrians, cette fois venus du sud.
L'armée Drenaï, dirigée par Egel est en plein désarroi, une force condamnée à une ultime défaite ?
NON, car Waylander est là.:-)

Dès le premier chapitre d'introduction le personnage est posé ; puissant, efficace, impitoyable, mais humain et capable de miséricorde. Assassin de métier en quête de rédemption, il va accepter la quête de la célèbre Armure de bronze qui sauvera les Drenaï.

Nous assisterons encore à du siège désespéré. Dieux que Gemmell aime ces sièges où l'héroïsme est magnifié et Dieux que nous les aimons nous aussi. Certes, on a une grosse impression de redite, mais le style toujours aussi efficace et direct, le sang versé sur l'autel des braves remplit parfaitement son office.

Toujours les mêmes grosses ficelles, des situations désespérées qui se retournent grâce à une précédente bonne action, le deus ex machina n'a jamais aussi bien fonctionné qu'ici. Mais en ce qui me concerne, cela continue de fonctionner et je prends toujours autant de plaisir à cette lecture.

Le même défaut que dans les précédents tomes : La première femme rencontrée par le héros est toujours la bonne, elle est jeune, jolie, a toutes les qualités et elle aura une belle histoire d'amour avec le héros. On ne va pas s'encombrer de personnages secondaires féminins ; La guerre ne serait-elle qu'une histoire d'homme ? Oui, visiblement selon Gemmell.

Bref, un bon moment de lecture, on sait à quoi s'attendre et on n'est pas déçu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Que dire ? Waylander est considéré pour beaucoup comme le meilleur Gemmell. C'est vrai que l'auteur a mis le paquet dessus, et le succès de Waylander l'a conforté à en faire une trilogie.
Encore une fois, j'ai été surpris par la magnificence du récit, la fluidité de l'écriture, et ce rythme effréné qui ne laisse aucun répit au lecteur. De plus, Gemmell nous gratifie de quelques touches d'ésotérismes ! Que demander de plus ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Waylander
Waylander de David Gemmell (Broché - 23 octobre 2014)
EUR 8,20

Waylander II : Dans le Royaume du Loup (Reedition 30 Ans)
Waylander II : Dans le Royaume du Loup (Reedition 30 Ans) de Gemmell David (Relié - 23 janvier 2015)
EUR 8,20

Drenaï - Druss la Légende
Drenaï - Druss la Légende de David Gemmell (Broché - 18 octobre 2002)
EUR 20,00