undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles36
3,9 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

VINE VOICEle 23 mars 2006
Tout comme un des commentateurs précedents, je tend à penser que ce tome 3 est le vrai début de la saga. Les personnages et l'univers dans le quel ils évoluent sont bien plantés. Les pouvoirs et les faiblesses des uns et des autres sont connus. L'histoire peut enfin commencer. Une histoire profonde et universelle qui n'est pas celle de la lutte du bien contre le mal mais plutot celle de la liberté et de la tolérance contre le fascisme et la dictature. Comme chez beaucoup d'auteurs anglo-saxons du moment (Gemmell mais aussi bien Brust, Feist et d'autres) les héros ne sont pas tous blanc-bleus loin de la... Richard Kahlan lui même doit se conduire comme un dictateur sans pitié si il veut résister à l'empereur et sauver la vie et la tradition de l'ancien monde. La mère inquisitrice est certes une femme amoureuse mais aussi une guerrière sans pitié quand et dès que le besoin s'en fait sentir. Bref aucun de ces héros bien campés n'est vraiment simpliste et certainement pas "mou du genou" comme je l'ai lu dans un précédent commentaire.

Par ailleurs l'ensemble du cycle de l'épée de vérité (en tout cas les 6 premiers tomes - les derniers étant un peu "prechi-precha") tranchent véritablement par rapport au reste de la production des ces quinze dernières années. Le premier tome et particulièrement les cent cinquantes dernières pages est l'exemple type d'une prise à contre pied du lecteur: pas un chapitre sans cliffhanger, pas un seul qui ne se déroule comme prévu et (en dehors de la somme habituelle de bons sentiments) pas un cliché durant les scènes d'action. Un must read pour les amateurs comme pour les autres
0Commentaire21 sur 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2007
J'ai mis énormément de temps à lire les deux premiers tomes de "L'épée De Vérité". Je trouvais que l'intrique trainaît trop et que tout était vraiment très classique: Richard, le simple guide forestier se découvre sorcier, manie une épée magique, et se retrouve face à une destinée qui le dépasse; évidemment on a le "sage" (Zedd), et la femme dont le héros tombe amoureux (Kahlan), et cerise sur le gateau, leur amour est impossible. Bien sûr, ils luttent tous contre un méchant tyran. En gros, je suis restée sur ma faim avec le premier tome malgré de très bons passages; et le deuxième a laissé percevoir quelque chose de bien plus complexe, même s'il ne m'a pas totalement convaincue.

Avec ce troisième volet, que j'ai mis beaucoup moins de temps à lire, j'ai changé d'avis sur cette saga. L'auteur a mis en place un monde pensé jusqu'aux moindres détails, et même si on peut arriver à prévoir à peu près la fin générale du tome, les sous-complots sont assez surprenants! Le combat contre l'empereur Jaggang apparaît clairement, et on a vraiment l'impression qu'il va être très difficile. L'histoire est crédible et sort du schéma classique. J'ai aussi été ravie de retrouver les choses qui avaient attiré mon attention dans les deux premiers tomes: les soeurs de la lumière et les mord sith. Après deux tomes, l'auteur nous fait toujours découvrir un peu plus les personnages. Et il ne nous présente pas des clichés du héros sans peur et sans faille. Personnellement, c'est le personnage de la mord sith Cara que j'ai particulièrement apprécié: tantôt froide, tantôt drôle; elle destabilise et fait douter puisque Richard se demande s'il peut lui faire confiance (à cause de ce qui lui est arrivé dans le premier tome).

Les deux premier volets n'étaient qu'une mise en bouche pour introduire un univers complexe et une intrigue pas si classique que ça. De plus, Terry Goodking fait passer de nombreuses idées "philosophiques" ou des réflexions pour ne pas employer les grands mots. Ce qui est sûr, c'est que le livre n'est pas destiné aux plus jeunes, malgré la présence de romance, de combats et d'humour. (D'ailleurs les descriptions sont assez "directes", en ce qui concerne la violence des combats par exemple).

Je pensais prendre mon temps pour lire la série, mais finalement, je me retrouve à courir acheter les tomes suivants...
0Commentaire11 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2010
Je fais partie des gens qui, une fois qu'ils ont commencé à lire un livre et qu'ils y trouvent somme toute plus de bonnes choses que de mauvaises, y vont jusqu'au bout. Et ce tome, tout comme les deux premiers, est exactement ainsi: des bonnes idées, une intrigue qui tient la route, des personnages suffisamment attachants, tout cela parsemé de scènes très violentes voire malsaines (on se poserait presque des questions sur les motivations de l'auteur) et baignant dans une ambiance qui va du "très bon" à "bof" en passant hélas bien souvent par le "trop cliché".

Donc mon conseil, si vous êtes arrivés jusque-là et que vous avez aimé les deux premiers tomes, lisez celui-ci aussi; il n'est ni meilleur ni moins bon que les autres. Et si vous avez ressenti la même chose que moi auparavant, alors vous pouvez lire directement la fin et passer à autre chose...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2014
Si les deux premiers tomes avaient vraiment quelque chose d'unique, une histoire intéressante, des personnages auxquels on s'attachait (même les ennemis avaient une réelle profondeur!) ce tome là fait un peu office de brouillon, de copie ratée ou d'essai. Certes, tout n'est pas a jeté mais il est un bon cran en deçà des deux autres. Déjà, des ennemis pâlichons qui n'inspirent rien, quels qu'ils soient. Ils sont soient exagérés soit carrément effacés. Les héros de leur côté semble accélérer les actions, les enchainant sans forcément qu'il soit décrit les conséquences pour eux même. Je veux bien que le pouvoir puisse devenir une habitude mais tout de même!

Enfin bref, je ne m'étalerais pas davantage, et espère que le tome suivant sera meilleur que celui ci, qui sans être mauvais, m'a déçu.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2010
...Qui annonce la fin de certaines choses (le voile est remis en place, Darken Rahl n'est plus...pour de bon, la destruction des Tours de la Perdition, le retour d'un peuple vers sa terre promise), et plante le décor pour de nouvelles menaces, comme le Sang de la Déchirure, des fanatiques dont la façon de penser peut rappeler à certains égard le fonctionnement des nazis, l'Ordre Impérial et ses soldats sans âme et d'une cruauté monstrueuse, et surtout Jagang, celui qui marche dans les rêves (ou plutôt celui qui s'immisce dans vos cauchemars pour les rendre encore plus glauques et étouffants), une sorte de grand despote qui veut à tout prix éradiquer les êtres différents (une sorte de Hitler de la fantasy?). Cet empereur fou veut conquérir le monde, et le bruit de ses pas résonne déjà...
Richard, quant à lui, au fur et à mesure, s'affirme et se découvre, plus héroïque, mais aussi plus seul que jamais (le pouvoir implique de grandes responsabilités), Kahlan se montre plus courageuse et plus guerrière que jamais, prenant des risques, la présence de Gratch (re)donne une grande humanité au personnage du Sourcier qui tend à s'endurcir... Bref, les personnages gagnent en étoffe, même si j'ai eu le sentiment, durant cette ouvrage, d'être dans une étape...
...Et que le meilleur (ou le pire) reste à venir!
Alors prenez garde, amis lecteurs, à celui qui marche dans les rêves.

Bonne lecture!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2011
L'Épée de Vérité, tome 3 : Le Sang de la Déchirure
Mon opinion sur ce livre c'est que si vous révez de vous échappé plus besoin de prendre vos clé de voiture un bon chocolat chaud et ce livre vous transportera. Histoire d amour mais pas impossible ou presque dans une comté ou la magie existe... Toute la collection l épée de vérité est a découvrir
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2016
Ce que j'aime dans cet opus, c'est que les ennemis ne sont pas justes "méchants". On les comprend, on sait comment ils en sont arrivés là et, quelque part, on se dit qu'on aurait fait pareil.
Un livre toutefois en deux teintes : les 327 premiers pages ont été laborieuses à lire, mais les 224 dernières vraiment passionnantes !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2004
le troisieme tome de l'epee de verité est encore plein de denouement et d'intrigue.. On decouvre avec plaisirs les horribles manipulations et les retombées des décisions du Sourcier qui tue ou detruit la menace d'un ennemi pour en voir apparaitre un plus puissant a la suite de l'autre, parce quil n'avait pas toutes les données du problemes...
On decouvre egalement la facon dont il est manipulé.. etc...
un bon moment que l'on regrette d'etre aussi court, mais voila il nous faut desormais attendre la suite prevue pour l'annee prochaine...
toujours aussi profond, donnnant un aspect reel et dangereux a la magie, qui ne peut etre employee a la legere...
terry goodkind confirme sa particularité et l'interet quil suscite et quil met dans l'elaboration de ses romans!
0Commentaire15 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2011
Un bon livre mais n'est pas à la hauteur des 2 premiers tomes, car trop de longueurs inutiles. L'intrigue est toujours bien construite mais des divagations de diverses natures rendent parfois la lecture un peu pénible. Dans l'ensemble j'aime et je continue à poursuivre les aventures de Richard et Kalhan.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2010
Dans la lignée des 2 premiers tomes, Terry Goodkind est devenu un maitre de la Fantasy. En effet, ses romans, non contents de vous plonger dans un univers de magie vous proposent une seconde lecture sur les travers politiques et religieux du monde ! non des mondes...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus