undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ecrit en 1927, ce roman d aventure n a pas pris une ride.
L or rend fou ...
Si l'on n'en est pas convaincu, il faut se laisser prendre au jeu et suivre la piste de ces hommes prêts à tous les sacrifices pour trouver cette poussière mythique qui fera d'eux des hommes riches.
La nature n'est pas généreuse dans la Sierra Madre, elle ne se livre pas facilement ses trésors.
Au côté de ces hommes, on sue sang et eau, on a chaud on a soif... On souffre !
Rejetés par la société, sans réel projet de vie, nos deux protagonistes, à la suite d'une rencontre n'hésitent pas à tenter l'aventure de l'or, malgré les nombreux dangers que leur réserve la nature hostile. Un vieil
homme sage et endurci par la vie va les mener aux portes de la richesse.

Le caractère complexe des personnages rend le récit d'autant plus intéressant qu'on les voit passer par des phases étonnantes de pseudo-amitié, de désespoir, de découragement, de solidarité, de défiance, de haine,
de violence.
Unis par un projet, solidaires par la force des choses, l'appât du gain peut faire basculer les hommes dans une certaine forme de démence !
B. TRAVEN écrivain mystérieux est un conteur passionnant qui puise son inspiration directement dan sa propre expérience. Il nous dépeint ici un tableau remarquable de la vie des chercheurs d'or.
Tout au long de cette lecture, j'avais devant les yeux des images de western des visages burinés, sillonnés par la sueur les rides et la poussière, l'éclat du soleil, la nonchalance des ânes et la beauté aride du Mexique.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2010
Nous suivons les aventures de trois chercheurs d'or en route pour Mexico, avec des rêves d'or et de fortune plein la tête. Mais conflits, tromperies et meurtre vont semer le chaos dans leur relation. Ce très célèbre roman de Traven est un roman passionnant qui traite de la cupidité et de la malveillance de ceux qui l'éprouvent, situé dans le terrible décor d'un mexique peuplé de bandits sans scrupules. Oui, il y a un côté western dans ce livre. Mais largement dominé par des réflexions philosophiques sur la nature de la conscience, ainsi que sur le sens du devoir et sur la liberté.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2011
Hollywood a adapté ce roman formidable avec parait-il la présence sur le tournage de l'auteur comme "agent de Traven" sous le nom de Croves ! trop fort !
Ce n'est pas un hasard si ce roman a été retenu. Scénario d'"hommes", blancs, comme les aimait Hollywood mais sans aucun personnage de femme , le film ne trahit pas le livre.
B.Traven était marqué par une forme d'idéologie virile un tantinet (euh...oui "tantinet" ça connote) misogyne, des commentateurs y ont vu une homosexualité plus ou moins assumée, et certes la thématique du "marin masochiste dans le camboui" est bien travenienne...Traven/Marut avait des préjugés, et le thème de la virilité victime on le retrouve dans l'image du prospecteur après celle de l'indien mâle et on peut y relier celle du révolutionnaire prolétarien imprécateur de la période bavaroise. Notons qu'ici les "hommes" se font avoir par la mauvaise fréquentation de l'"or", on est libre de lire littéralement ou symboliquement...
D'où film couillu pour acteur à talonnettes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2009
Un livre remarquablement écrit, qu'on n'arrive pas à lâcher avant la chute. On comprend que John Huston en ait fait un film. Il paraît qu'Einstein aurait dit que c'est une choses qu'il emporterait avec lui s'il devait aller sur une île déserte. Rien d'étonnant après avoir lu le livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)