undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 août 2013
Le livre est formidable, très bien écrit par Rodgers lui-même ce qui est assez rare pour être cité, et malheureusement trop court. A lire donc, d'autant que la traduction est bonne.
MAIS le travail éditorial de cette édition est déplorable : mise en page visiblement jamais relue ('trous' en bas de page, maladresses typographiques), graphisme de la couverture assez moyen, l'index à disparu... Mais plus grave : l'iconographie, riche de nombreuses photos, de l'édition originale qui situent les différentes époques, lieux et protagonistes est passée à la trappe... What the F? Reste, tout de même, un très bon livre.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2014
Je suis furieux et déçu par ce livre.
Je suis fan de Chic, sister Sledge et monsieur Nile Rodgers en tant que musicien.
Mais nous fourguer dans ce livre 80% sur ses problemes familiaux et de dopes, et quasi rien sur sa musique... Dur.
Rien que les mots "fender stratocaster" n'y est écrit QU'UNE fois ! le gag, et il ose apres sortir une modele signature "hitmaker" chez Fender...
Quelques rares allusions à ses enregistrements avec Bowie, Madonna, Jackson, Duran Duran et Chic bien sûr, et basta... Le mec est quand meme producteur et musicien. Rien à se mettre sous la dent, qu,un récit peopleisant de série B sur les dérives humaines.
On commence avec son enfance digne d'un roman de Hugo et on finit par le Vidal médical...
Faire l'apologie de la défonce, de la fête, de l'alcool, sex drugs rock'n'roll..; comme si il fallait être dans cet état pour etre brillant... Alors que lui même, vers la fin, raconte un concert sous drogues ou il a joué comme une savate... C'est bien connu dans les studios, il n'y a que des glandeurs dopés.
Et dire que je l'ai vu en concert il n'y a pas si longtemps...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2013
Malgré une enfance et une adolescence qui ne laissaient rien présager de bon, Nile Rodgers a réussi à mener une carrière musicale exceptionnelle.
Beaucoup d'anecdotes intéressantes.
Un peu trop court sur la fin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ecrit avec les pieds mais donc vraisemblablement par le grand Nile lui-même et c'est bien tout ce qui compte: on y retrouve sa gentillesse éternelle, son humilité mais aussi son affabilité. Le musicien ne s'épargne pas lui-même dans les critiques et livre un compte-rendu dense et intense d'une vie hors du commun. Peut-être trop dense d'ailleurs, le livre est bien court. Mais ses expériences avec Bowie et Madonna sont un régal, ses débuts avec Chic encore plus, et l'homme parait sincèrement sincère tout du long. La traduction n'est pas terrible mais, là encore, partager une telle expérience suffit à notre plaisir. C'est bien sûr donc quand il cause musique que le bonhomme est passionnant mais ses propos sur le succès ou sur les relations entre êtres humains sonnent justes et touchants. En tout cas, une autobiographie réussie, et qui sait rester simple, de la part d'un des grands stylistes de la musique noire américaine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2013
Quand un géant joue franc jeu et partage ses multiples expériences avec d'autres géants...
un livre qui se dévore de bout en bout :)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus