Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Scènes de rue, bord cadre, 7 mai 2012
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Early Color (Relié)
C'est aujourd'hui une chose entendue, ainsi que le résume Martin Harrison dans le texte figurant dans le recueil de photographies Early Color, "dans la seconde moitié du XXème siècle, par la grâce d'un langage qui sut user du fragment et de la contingence, Saul Leiter parvint à étendre les frontières de l'art photographique".

Ces "images évocatrices, à la qualité picturale", tirées de 1949 à 1960 (essentiellement des scènes de rue, prises pour la plupart aux Etats-Unis et singulièrement à New York, mais également dans quelques capitales européennes), "rendent couleur et mouvement dans une forme libre et semi-abstraite : fluide, spontanée. Les silhouettes réfléchies se dissolvent dans un brouillard élégiaque, intangibles, perdues dans le temps. (...) La vision de Saul Leiter tire parti d'un oeil prompt à s'imprégner de l'événement spontané. Confronté à la densité du réel, à des coordonnées fugitives dans le sens et l'espace, il déploie toute une gamme de stratégies - cadrages obliques, intersections complexes de plans, reflets ambivalents - pour distiller une poésie urbaine tour à tour tendre, incisive ou poignante. Il prend aussi des risques, dans son viol des conventions techniques et son indifférence aux limites de sensibilité de la pellicule."

Le résultat, au-delà même des compositions souvent très hardies (quand bien même les décadrages et autres effets de flou sont aujourd'hui devenus monnaie courante), est invariablement sensible et crée souvent un mystère diffus. Comme le rappelle le texte, Saul Leiter s'est d'abord rendu à New York pour y devenir peintre, et la découverte d'André Kertesz et d'Henri Cartier-Bresson, ainsi que son amitié avec W. Eugene Smith, ont été pour beaucoup dans son adoption définitive du média photographique. Si l'on peut trouver bien des modèles pour cette saisie des "images à la sauvette", comme Cartier-Bresson bien sûr, mais aussi aux Etats-Unis Walker Evans ou Helen Levitt (qui était une des rares à travailler en couleur autant qu'en N&B à l'époque), peu sans doute ont autant mis un oeil de peintre au service de la texture photographique. Pour autant, il ne faut pas croire que les photographies de Leiter seraient ouvertement picturales, ou uniquement au sens où lui aussi, comme nombre de peintres de l'époque - on a souvent cité à son sujet les peintres de l'expressionnisme abstrait - aurait cherché à travailler la matière et la forme autrement.

Etant donné le grain particulier de ces photographies, les variations de lumière et de vivacité des couleurs, parfois quasiment passées, il est très important qu'elles soient bien reproduites. Comme souvent chez l'éditeur allemand Steidl, c'est pleinement le cas. Très élégant, ce petit livre au format (presque) carré de quelque 170 pages comprenant 100 planches - la plupart du temps une par double page - reproduit ces clichés à peu de choses près aussi bien qu'il est possible. Le texte de Martin Harrison ne figurant qu'en anglais dans l'ouvrage, un livret de 4 pages est fourni dans l'édition française avec sa traduction.

Une des raisons pour lesquelles je mets ce livre en valeur aujourd'hui est qu'il s'agit de sa 3ème édition, la ré-impression ayant été suscitée par une exposition à Amsterdam début 2012. Or, à chacune de ces éditions depuis 2006, ce livre devient assez rapidement indisponible, les tarifs explosant après épuisement, alors même qu'il est déjà onéreux au départ (48 euros). Si vous êtes intéressé par Leiter, n'avez rien de lui et n'avez que peu de moyens, je vous conseille le petit Photo Poche, qui présente comme souvent une fort bonne sélection et une reproduction très correcte : Saul Leiter (voir le commentaire de Dale Cooper). Si vous avez un peu plus de moyens, je vous conseille vivement de ne pas attendre trop longtemps et de profiter de cette ré-impression avant épuisement plus ou moins prochain : Early Color. Etant donné le choix proposé et la qualité des reproductions, c'est à n'en pas douter l'ouvrage sur Saul Leiter qu'il convient de préférer. Il faut toutefois savoir que l'édition anglaise est souvent bien moins onéreuse que la française : Early Color. Étant donné que le texte occupe relativement peu de place, il ne faut pas hésiter à se porter sur elle le cas échéant.

A noter que Steidl vient d'éditer l'équivalent pour ses photographies N&B des années 40 et 50 : Early black and white (en 2 volumes de même format vendus ensemble). Des premiers pas sans doute moins essentiels, mais passionnants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 29 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Early Color (Relié)
Ce livre est le reflet d'une époque : le début de la photo couleurs, dans les années '50.

Les photos présentées portent à la fois la marque du temps (une certaine dominante jaune-ocre, fort agréable d'ailleurs ; du grain ; les sujets photographiés) mais me semblent aussi étonnamment modernes pour des 'photos de rue' : nombre d'entre elles, loin de relever du reportage ou du pur équilibre graphique lié à un instant miraculeusement capté, tendent vers la conception plastique de la photo, qui a cours actuellement.

Seule relative déception : le petit format du livre (20 cm x 20 cm) et plus encore des photos (bordées d'un large cadre blanc).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Early Color
Early Color de Saul Leiter (Relié - 2013)
EUR 38,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit